economie

À propos de LADOM : LADOM (L’Agence De l’Outre-mer pour la Mobilité) est un acteur majeur des mobilités des résidents des outre-mer au service du développement économique, social et culturel de leur territoire. Elle a pour mission originelle et prioritaire la qualification, la professionnalisation et l’insertion professionnelle des demandeurs d’emploi au travers de parcours de formation en mobilité. Ceci afin de lutter contre le chômage, véritable fléau qui frappe localement plus durement les jeunes. En outre, depuis 2009, deux autres missions en faveur de la mobilité des Ultramarins ont été confiées à l’Agence. L’une au profit des étudiants dont la filière est saturée ou inexistante sur place et qui, pour ces raisons, souhaitent poursuivre leur parcours en dehors de leur territoire de résidence. L’autre au profit des résidents souhaitant se rendre en France hexagonale pour raisons personnelles. En moyenne, 35 000 ultramarins bénéficient des dispositifs de LADOM chaque année. www.ladom.fr Twitter…
Le concours de référencesur l'innovation en Outre-Mer !  
Dernière modification le lundi, 23 août 2021 10:00
Toulouse, le 28 juillet 2021  En cette période estivale, le littoral occitan connait une très forte dynamique de croissance démographique et de création d’emploi grâce à la saison touristique au combien importante pour le territoire.
Dernière modification le samedi, 07 août 2021 08:45
  Bilan de l’activité de l’Agence française de développement (AFD) dans les Outre-mer en 2020: -       1,25 milliard d’euros d’engagements -       Gestion optimisée des subventions à travers le Fonds Outre-mer -       Déploiement d’une initiative inédite «Outre-mer en commun» pour accompagner -       les collectivités et les entreprises ultramarins
  Comme annoncé lors du comité national de transformation agricole des outre-mer du 5 novembre 2020 présidé par M. Sébastien Lecornu, ministre des outre-mer, et Julien Denormandie, ministre de l'agriculture et de l'alimentation, une mission sur l'avenir de la filière sucre outre-mer a été confiée à l'inspection générale des finances, au conseil général de l'environnement et du développement durable et au conseil général de l'alimentation, de l'agriculture et des espaces ruraux. Le rapport vient d'être mis en ligne.
  Découvrez comment vous faire accompagner financièrement et techniquement par l’ADEME et ses partenaires dans le cadre de #FranceRelance : En Guadeloupe https://www.guadeloupe.ademe.fr/.../volet-economie... En Martinique https://www.martinique.ademe.fr/.../volet-economie... En Guyane https://www.guadeloupe.ademe.fr/.../volet-economie...
Le classement 2021 est impacté par la pendémie  COVID, dont certaines entreprises s'en sortent bien..et d'autres périclitent.Hécatombe en Outre-mer ou seuls 2 entrepreneurs martiniquais figurent dans les 500 plus grosses fortunes!
Dernière modification le lundi, 19 juillet 2021 21:49
Communiqué de presse . Paris, le 12 juillet 2021 La Caisse des Dépôts, par l’intermédiaire de la Banque des Territoires (BDT), et la Fédération des Entreprises des Outre-mer (FEDOM) ont signé le12 juillet 2021 une convention d’application opérationnelle du partenariat pluriannuel établi en octobre dernier attestant de leur volonté partagée d’accompagner le développement économique des Outre -mer.
  Le Conseil national de l’habitat a créé le 6 juillet la commission Outre-mer, dont la présidence a été confiée à Michel Pelenc, Directeur général de la Fédération SOLIHA. Cette commission, qui regroupe 26 membres issus de métropole et d’Outre-mer, associe des professionnels institutionnels et associatifs du secteur de l’habitat, des élus et des représentants de locataires.
Après plusieurs années de négociations et de longues heures de compromis, un accord politique a été trouvé à Bruxelles sur la nouvelle Politique Agricole Commune. La PAC reste le premier budget européen et le Député européen Stéphane BIJOUX souligne que « les Outre-mer sont bien intégrés à la dynamique de la nouvelle stratégie agricole. Nous avons aujourd’hui la possibilité de défendre notre modèle agricole familial et de réussir les transitions agro-écologiques nécessaires au développement de notre autonomie alimentaire ». Sous l’impulsion du Président de la République et du Gouvernement français, avec l’implication totale de mon collègue Jérémy DECERLE, nous avons exigé et obtenu le respect de nos spécificités et le soutien à nos professionnels. Stéphane BIJOUX insiste : « les efforts de nos planteurs et de nos éleveurs doivent être récompensés par des revenus décents et des perspectives d’avenir clairement définies. La diversification et les innovations doivent être encouragées et…
Page 1 sur 3

Aller au haut