Voyage d’étude en métropole de 12 pêcheurs membres du Collectif Pêche Martinik (COPEM) « Modernisons pour une pêche durable et responsable »9 au 16 juin 2019

Réunis en collectif pour moderniser et développer en Martinique une pêche éco-responsable (COPEM), une délégation de 12 pêcheurs accompagnés du bureau d’étude Odyssée Développement (filiale du Groupe ELCIMAÏ) et du cabinet d’architecture navale PESCAVEL, sera en visite d’étude en Bretagne et Charente-Maritime du 9 au 16 juin prochain.

peche professionnelle copier e8869

peche pro copier 64912

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le COPEM est né de la volonté de nombreux pêcheurs martiniquais de se réunir pour porter différents projets d’évolution et modernisation de leur profession, en tenant compte des enjeux de durabilité et d’impact maîtrisé de leurs activités. Grâce à ce voyage, la délégation nouera des contacts, découvrira des pratiques et techniques adaptables en Martinique, identifiera des innovations à intégrer et mettra en place des liens durables. Visites et rencontres pour peaufiner le projet de navire de pêche polyvalent et durable : fournisseurs / constructeurs de matériels, chantiers navals innovants seront rencontrés par la délégation pour faire un benchmark de bonnes pratiques (outils d’aide à la pêche / économies d’énergies / sécurité à bord / solutions environnementales, …) ; Echanges de bonnes pratiques : 2 marées à bord de navires professionnels sont prévues : les pêcheurs martiniquais embarqueront sur des ligneurs, fileyeurs et caseyeurs polyvalents (navires de 12 m), visiteront des fournisseurs / constructeurs de matériels ; Renforcement des liens inter-ports, de part et d’autre de l’Atlantique : visite de halle à marée, de coopératives mises en place par des communautés de pêcheurs artisans qui pratiquent des métiers identiques ou proches des martiniquais.

 

Programme de la délégation : Mardi 9 juin : Fort de France, Paris Lundi 10 juin : Paris, Saint-Malo Mardi 11 juin : Saint-Malo, Brest, Quimper et embarquement sur navires de pêche artisanale de Quimper et Lorient Mercredi 12 juin : Lorient Jeudi 13 juin : Lorient, Saint-Herblain, La Cotinière (Ile d’Oléron), embarquement sur navires de pêche artisanale de La Cotinière Vendredi 14 juin : La Cotinière Samedi 15 juin : La Cotinière, La Rochelle, Paris Dimanche 16 juin : Paris, Fort de France

 

Odyssee Dev Elcimai Logo

 

 

 

 

 

 

À propos d’Odyssée Développement et du Groupe ELCIMAÏ : Créé en 2000 et basé en France et en Guyane (ouverture en cours d’une agence en Nouvelle-Calédonie), Odyssée Développement est un bureau d’étude indépendant spécialisé dans l’économie maritime. Il propose son expertise à l’international sur des actions de conseils, audit/expertise du secteur maritime, de l’appui technique, ainsi que des actions pédagogiques et de formation. Il a rejoint le Groupe ELCIMAÏ en décembre 2017. Fondé il y a 25 ans par Pascal Denier, le Groupe ELCIMAÏ, dont le siège est en France, est une holding diversifiée et organisée autour de 2 pôles : - Un pôle immobilier professionnel (conception, réalisation de bâtiments neufs ou opérations de réhabilitation) et conseil environnemental, industriel et logistique. ELCIMAÏ dispose des architectes, ingénieurs et bureaux d’étude nécessaires à la conception et la réalisation de bâtiments complexes ainsi que des consultants intervenant dans de nombreux secteurs de la sphère tant privée que publique. - Un pôle informatique avec deux métiers et divers marchés : * Métier d’éditeur de progiciels dédiés aux mondes de la banque, de la mutualité, de la prévoyance et des assurances * Métier d’ESN (Entreprise de Services Numériques) : intégration d’ERP et de solutions spécifiques, infogérance applicative * Sur les marchés de la banque, mutualité, assurances, industrie, logistique/distribution et services associés (collectivités, EPIC, accompagnement des entreprises, …). La complémentarité de ses offres lui permet de répondre à des projets d’envergure à forts enjeux d’organisation et de productivité, en France comme à l’international. Le Groupe ELCIMAÏ, qui emploie 380 personnes sur sa vingtaine de sites à travers le territoire national, a réalisé un chiffre d'affaires d’environ 45 millions d’euros en 2018 et devrait atteindre 60 millions d’euros dès cette année. Références en France : CANDIA, DANONE, GROUPE SAFRAN, GRUAU, GUERLAIN, INTERMARCHÉ, LA POSTE, MICHELIN, NESTLÉ, NUXE, PERNOD-RICARD, SENOBLE, … Références à l’international : AGENCE DU CADRE DE VIE ET DU DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE DE LA RÉPUBLIQUE DU BÉNIN, AGENCE NATIONALE DE GESTION DES STATIONS D’ÉPURATION DU MALI, MALI SOLUTIONS NUMÉRIQUES, MINISTÈRE ALGÈRIEN DE L’AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET DE L’ENVIRONNEMENT, PORT AUTONOME DE POINTE NOIRE (CONGO BRAZZAVILLE), RÉGIE D’ÉLECTRICITÉ, DE L’EAU ET DE L’ASSAINISSEMENT DE MARRAKECH, … Références d’Odyssée Développement : AGENCE FRANCAISE DE DÉVELOPPEMENT, BANQUE MONDIALE, CLUSTER MARITIME FRANÇAIS, COMMISSION DE L'OCÉAN INDIEN (COI), FOND FRANÇAIS POUR L'ENVIRONNEMENT MONDIAL (FFEM), ONU, ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT (OECD), …

À propos du COPEM : Le COPEM, Collectif pour une Pêche Eco-responsable en Martinik, est l’aboutissement en 2019 de la volonté de nombreux pêcheurs martiniquais de se réunir pour porter différents projets d’évolution et modernisation de leur profession, en tenant compte des enjeux de durabilité et impact maîtrisé de leurs activités. Le développement de coopérations locales, régionales et outre-frontières servira à promouvoir la pêche martiniquaise, dans ses métiers et traditions (conservation du poisson, boucanage, préparation, ….), tout en regardant auprès d’autres communautés de pêcheurs des techniques ou usages intéressants à transposer, parfois en les adaptant, dans les métiers de la mer martiniquais. Les deux premiers projets programmés pour 2019 par le bureau du COPEM, à savoir : Projet n°1 : Voyage d’étude sur la long-line / construction navale en Bretagne et Charente-Maritime. Les fondateurs du COPEM sont ainsi très attachés à développer la technique de la long-line et d’étudier l’évolution la palangre de grande profondeur, en complément des savoir-faire martiniquais. Projet n°2 : projet collectif de définition d’un navire polyvalent moderne, adapté à la pêche martiniquaise et pouvant faire l’objet d’une construction en série.

À propos de Pescavel : Pescavel développe des navires et des solutions techniques pour une meilleure performance des entreprises de pêche. L’origine de Pescavel remonte à la crise énergétique de 2008. Face au constat du secteur de la pêche durement touché, Jérémie Steyaert décide de concevoir un navire de pêche à propulsion mixte, vélique et thermique. Après des études de faisabilité concluantes et l’intérêt témoigné par les professionnels, la société est créée afin de poursuivre le développement du projet. Aujourd’hui l’activité de Pescavel s’est diversifiée. De l’audit énergétique à la conception de navire, une expertise de la performance du navire est apportée. Diagnostic énergétique, propulsion mixte, formes de carène, ergonomie des espaces de travail, navire de pêche du futur… Des solutions innovantes pour améliorer les conditions de travail et maîtriser le budget carburant. Pescavel dispose d’une expérience outre-mer, notamment à La Réunion (programme énergie pour les palangriers et conception de navire neuf pour la pêche hauturière).

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut