Mondes créoles, une campagne d’affichage de poèmes dans le métro parisien , par la FME,du 25 novembre au début janvier 2021



Pour les 1 an de la Fondation pour la mémoire de l’esclavage et dans le cadre du partenariat avec la RATP, la Fondation met l’imaginaire des mondes créoles à l’honneur dans le métro parisien du 25 novembre au début janvier 2020.


Les voyageurs du métro parisien et du RER A et B, pourront lire sur les quais et dans les rames 10 textes poétiques choisis par l’écrivain Daniel Maximin autour des « mondes créoles » : 10 auteur.e.s français.e.s et étranger.e.s pour exprimer la rencontre, le mélange, la liberté, bref, toute la richesse et l’inventivité des mondes créoles produits des héritages de l’esclavage et des résistances qu’il a suscitées.


Ces auteur.es de France (Guadeloupe, Guyane, Martinique), de Haïti, des Etats-Unis et du Canada invitent à lire la richesse d’un monde créolisé.
 

  • Aimé Césaire (Martinique)
  • Léon-Gontran Damas (Guyane)
  • Angela Davis (Etats-Unis)
  • FrankEtienne (Haïti)
  • Edouard Glissant (Martinique)
  • Véronique Kanor (Martinique)
  • Gaston Miron (Canada/Québec)
  • Rodney Saint-Eloi (Haïti)
  • Elie Stephenson (Guyane, lauréat du Prix Carbet 2020)
  • Guy Tirolien (Guadeloupe)


Pour l’intégralité des textes et les biographies des auteurs voir le Dossier de presse ici

 

La Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage

La Fondation pour la Mémoire de l’Esclavage est une fondation reconnue d’utilité publique, privée et autonome, créée en novembre 2019 qui agit pour l’intérêt général et la cohésion nationale. Son action est soutenue par l’Etat et des partenaires privés qui partagent son projet. Elle agit en collaboration avec la société civile, les territoires, le monde de la recherche, de la culture, des médias et de l’éducation pour transmettre l’histoire de l’esclavage mais aussi parler de ses héritages, par la culture, et pour la citoyenneté. 

La FME est présidée par Jean-Marc Ayrault, ancien Premier ministre, et gouvernée par un conseil d’administration réunissant ses principaux soutiens, de grands partenaires institutionnels, des représentants associatifs et des personnes qualifiées. Son comité de soutien est présidé par Christiane Taubira, ancienne garde des sceaux, et son conseil scientifique par Romuald Fonkoua, professeur de littérature francophone à la Sorbonne. Sa directrice est Dominique Taffin, archiviste-paléographe et ancienne directrice des archives départementales de la Martinique. Son équipe reflète la diversité culturelle qu’elle promeut dans ses valeurs. 

www.memoire-esclavage.org  


Contacts presse :  Armelle Chatelier  - 06 88 17 68 25 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.   

  

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut