Prise de fonction de Mme Evelyne DECORPS, nouvelle préfète, administratrice supérieure des Terres australes et antarctiques françaises

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Saint-Pierre, le 16 novembre 2018 Evelyne DECORPS, précédemment conseillère des affaires étrangères hors classe, a été nommée à la tête de l’administration supérieure des Terres australes et antarctiques françaises (TAAF) par décret du Président de la République en date du 30 octobre 2018.

La cérémonie de prise de fonction se déroulera au siège des TAAF, à Saint-Pierre de La Réunion, lundi 19 novembre 2018 à 10h, date de prise d’effet de sa nomination en qualité de préfète administratrice supérieure de la collectivité. Cette cérémonie, qui se tiendra en présence des principales autorités civiles et militaires de l’île de La Réunion, sera l’occasion pour la nouvelle préfète de rendre hommage aux agents morts dans les TAAF, en déposant une gerbe à leur mémoire. Pour information, l’accès au siège de la collectivité des TAAF sera encadré par des dispositifs de sécurité. Contacts presse : Nelly Gravier : 06 92 76 14 86 Yannick Somaroo : 02 62 96 78 52 2 Bref Curriculum Vitae d’Evelyne DECORPS ------------ Evelyne DECORPS, née le 14 juin 1957 Maîtrise de langues étrangères appliquées Diplôme d'études politique Conseillère des affaires étrangères hors classe Postes occupés 1983-1985 à l'administration centrale (Coopération et développement) 1985-1991 à la mission de coopération et d'action culturelle à Conakry 1991-1998 à l'administration centrale (Coordination géographique) 1999-2001 à l'administration centrale (Coopération internationale et développement) mai-juil 2001 auditrice à l'Institut diplomatique 2001-2005 deuxième conseillère, conseillère adjointe de coopération à l'institut français de coopération de Tunis 2005-2008 deuxième conseillère à Accra 2008-2011 à l'administration centrale (Inspection générale) 2011 – 2013 consule générale à Vancouver 2013 - 2016 ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire au Tchad 2016 - 2018 ambassadrice extraordinaire et plénipotentiaire au Mali Distinction honorifique Chevalier de la Légion d'honneur Officier de l'ordre national du mérite Langues parlées Anglais Allemand Espagnol Les Terres australes et antarctiques françaises ------------ Les Terres australes et antarctiques françaises ont été érigées en collectivité d’outre-mer par la loi n° 55-1052 du 6 août 1955, conformément aux dispositions de l’article 72-3 de la constitution du 4 octobre 1958. Aux 4 districts qui la composaient originellement (les îles Kerguelen, l’archipel Crozet, les îles de Saint-Paul et Amsterdam, la terre Adélie), ont été ajoutées les îles Eparses (îles Tromelin, Europa, Juan de Nova, archipel des Glorieuses, atoll de Bassas da India) qui constituent depuis 2007 le 5ème district des TAAF. La dispersion latitudinale des territoires ainsi que l’étendue de leur superficie permettent à la France d’exercer sa souveraineté sur une large partie de l’Hémisphère Sud allant de seulement 11° de latitude jusqu’à l’extrémité du Pôle Sud, de disposer d’une Zone Economique Exclusive de premier ordre (la seconde après la Polynésie) et d’offrir à la communauté scientifique, nationale et internationale, un gradient d’observation unique au monde couvrant 80% de l’hémisphère sud. Dépourvue de populations autochtones, mais accueillant des équipes régulières (scientifiques, militaires, techniciens, météorologues..) qui se relayent sur des bases permanentes, la collectivité fait l’objet d’une administration directe par l’Etat, qui nomme un préfet administrateur supérieur du territoire. Dotées de l’autonomie administrative et financière, les TAAF sont compétentes pour émettre leurs propres timbres, lever l’impôt ou encore exercer une compétence en matière douanière. Elles sont depuis 2006 l’organisme gestionnaire de la réserve naturelle nationale des Terres australes françaises, plus grande réserve de France composée de parties terrestres et maritimes des archipels de Crozet, de Saint-Paul, d’Amsterdam et de Kerguelen. Cette responsabilité récente impose aux TAAF un devoir d’exemplarité en matière de protection et de préservation de l’environnement et de la biodiversité. Le préfet administrateur supérieur des Terres australes et antarctiques françaises, dirige l’action des services de l’État dans le territoire et assure l’exécutif de ce dernier. Il veille aux intérêts généraux des TAAF et organise les services territoriaux. Il représente l’État en justice dans tous les actes de la vie civile et est responsable de la défense du territoire. Enfin, il arrête l’impôt et les tarifications douanières.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut