Du 28 mars au 2 avril 2022, l'Union sociale pour l'habitat organise une série de rencontres avec les collectivités et les professionnels de l'habitat à La Réunion et à Mayotte

 

Après les rencontres et concertations de l'USH avec les acteurs et partenaires du logement social des Antilles et de la Guyane en novembre 2021, Emmanuelle Cosse, présidente de l'Union sociale pour l'habitat (USH), Marianne Louis, directrice générale et Mahieddine Hedli, directeur des outre-mers vont à la rencontre des opérateurs et organismes de logement social, des services de l'Etat et des collectivités locales de Mayotte et de La Réunion du 28 mars au 2 avril 2022.

Ce déplacement permettra de rencontrer les parties prenantes du secteur de l'habitat et de l'aménagement urbain, d'établir un point d'étape avec les partenaires locaux et de convenir des priorités d'actions professionnelles du Mouvement Hlm pour les Outre-mers.Alors que 80 % des habitants en Outre-mer sont éligibles au logement social et près de 70 % d'entre eux au logement très social, l'Union sociale pour l'habitat estime le déficit d'offre à plus de 75 000 logements sociaux pour les seuls départements et régions d'outre-mer (DROM) et à près de 110 000 logements à coûts abordables pour l'ensemble des territoires ultramarins, DROM et COM.
 
Cette crise du logement est particulièrement inquiétante dans un contexte de pénurie d'offre nouvelle qui non seulement pèse sur les ménages modestes mais a également des conséquences sur l'activité de construction et de rénovation de l'habitat à La Réunion et à Mayotte. Ainsi, en 2021, le nombre de logements locatifs sociaux financés pour les cinq DROM a été de 4 793 logements neufs contre 6 062 en 2016. Ce faible volume d'agréments en 2021 témoigne d'une baisse plus structurelle, observée depuis plusieurs années dans le champ de la construction neuve pour le locatif mais également de l'accession sociale et très sociale.
 
Alors que la loi « Egalité réelle » fixe un objectif de 15 000 logements agréés annuellement et le Plan Logement Outre-mer un objectif de 10 000 logements agréés, l'USH constate que les nombreux freins administratifs, la hausse des coûts de construction, et l'annualité de la LBU ne permettent pas aux acteurs, pourtant mobilisés sur le terrain, de répondre à l'ampleur des besoins. L'USH appelle le futur gouvernement à agir sans attendre pour proposer à la concertation des acteurs locaux et nationaux et au Parlement un projet de « Loi programme quinquennale pour le logement Outre-mer », déclinée par territoire, permettant enfin une réelle programmation de la politique publique du logement, au plus près des réalités et des besoins des territoires.
 
C'est dans cette perspective que la Présidente de l'Union sociale pour l'habitat rencontrera les acteurs locaux au cours de ce déplacement et viendra appuyer cette ambition collective avec le travail inédit mené par l'USH sur la « Qualification de la demande de logement social » à La Réunion et Mayotte.
 
Pour Emmanuelle Cosse : « Notre mission collective, bailleurs sociaux, collectivités territoriales, État, partenaires, est de faciliter l'accès à un logement décent et abordable pour tous nos concitoyens, notamment ceux aux revenus modestes, dans tous les territoires de la République. C'est une question de justice et d'égalité. Pour être à la hauteur du défi qui nous est collectivement posé, il faut d'abord regarder ensemble la situation et partager les analyses. C'est ce à quoi je me consacre. »
 

L'Union sociale pour l'habitat représente, en France métropolitaine et dans les territoires d'Outre-mer, quelque 593 opérateurs Hlm à travers ses cinq fédérations (la Fédération nationale des Offices Publics de l'Habitat, les Entreprises sociales pour l'habitat, la Fédération nationale des Sociétés coopératives d'Hlm (Coop'Hlm), PROCIVIS UES-AP et la Fédération nationale des Associations régionales d'organismes d'habitat social). Elle remplit trois missions : un rôle de représentation nationale auprès des pouvoirs publics, des médias, des milieux professionnels et de l'opinion publique ; une mission de réflexion, d'analyse et d'étude sur tous les dossiers relatifs à l'habitat et l'élaboration de propositions pour une politique sociale de l'habitat; une fonction d'information, de conseil et d'assistance auprès des organismes Hlm afin de faciliter, rationaliser et développer leurs activités et leurs compétences professionnelles. En 2020, les organismes Hlm ont mis en chantier 70 500 logements neufs et logements-foyers. Ils détiennent et gèrent 4,7 millions de logements locatifs et 0,35 million de logements-foyers et logent environ 10 millions de personnes. Les opérateurs de logement social sont également d'importants acteurs de l'accession sociale à la propriété : 14 800 logements ont été vendus à des accédants, en secteur groupé ou en diffus. Animés par 12 000 administrateurs bénévoles, ils emploient 82 000 salariés. Pour en savoir plus : www.union-habitat.org

 
Contacts presse : Joachim Soëtard / Sarah Cassone / Alice Delalande-Grapinet – Tél. : 01 40 75 52 56 / 07 64 57 85 66

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut