France Relance : Dans les Outre-mer, 60 projets lauréats soutenus par le fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires

 

 

Dans le cadre de la poursuite du déploiement de France Relance, Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, présentent ce jour les 60 lauréats ultramarins du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires (voir carte ci-après). Opéré par Bpifrance, ce dispositif repose sur un travail partenarial entre les services de l’Etat, les régions et les collectivités concernées.

Les 60 projets lauréats représentent au total 114 millions d’euros d’investissements productifs. Ces investissements vont favoriser la croissance des entreprises ultramarines: augmentation des capacités de production, diversification des activités, modernisation des procédés, valorisation des ressources locales, efficacité environnementale, etc.

Majoritairement portés par des TPE-PME, les projets accélérés seront des vecteurs de transformation dans les Outre-mer, en termes de transitions énergétique et numérique, de développement des compétences, ou encore de renforcement de la compétitivité de ces territoires sur des marchés régionaux en croissance. Ils permettront de créer plus de 450 emplois, et viendront renforcer la compétitivité des territoires ultramarins, en particulier dans les filières de l’industrie agro-alimentaire, du bois, de la construction, de la chimie et les matériaux, des nouveaux systèmes énergétiques.

Le Gouvernement soutient ainsi les trois bassins ultramarins en accompagnant des projets dans les régions et les collectivités de Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion, de Polynésie française et de Nouvelle-Calédonie. La dynamique «Territoires d’industrie» pourrait s’étendre à d’autres territoires ultramarins, à l’instar de Mayotte, Saint-Martin ou Wallis et Futuna, où des projets industriels émergent également.

Quatre chefs de projet sont spécifiquement déployés pour en faciliter la structuration et le montage des projetsen Guadeloupe (Cap excellence), en Martinique, en Guyane et à La Réunion (Territoire côte Ouest).

A ce titre, et dans la continuité du réabondement du fonds d’accélération annoncé par Jean Castex le 6septembre dernier, les ministres annoncent l’affectation de 5 M€ au soutien de projets industriels supplémentaires dans les territoires ultramarins.

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer, déclare«Le succès de cet appel à projets dans tous les départements, régions et collectivités dOutre-mer témoigne de la vitalité et de la variété des industries ultramarines. Nombre de projets soutenus répondent à une logique de substitution aux importations, essentielle pour le développement économique intrinsèque des territoires. Le soutien à l’industrie agro-alimentaire, particulièrement bien représentée parmi les lauréats, permet d’aller également vers une autonomie alimentaire accrue des territoires ultramarins.»

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, déclare : «Territoires dindustrie est un formidable vecteur de déploiement du plan France relance dans tous les territoires, quelles que soient leurs spécificités. Il repose sur un travail partenarial qui permet de s’adapter au mieux aux besoins locaux, comme le prouve l’affectation de ces 5 M€ aux projets des territoires ultramarins. Ce fonds est parfaitement complémentaire des moyens d’ingénierie que nous mettons en œuvre pour faciliter la recherche de solutions innovantes et sur-mesure, comme les quatre chefs de projet qui seront cofinancés dans des territoires ultramarins».

Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie, déclare« La force du programme Territoires d’industrie, c’est de réunir les élus locaux et les industriels d’un même territoire, avec l’appui de l’Etat et des régions, pour construire un projet, déployer des actions, et créer des emplois. Outre les projets de décarbonation, de modernisation, d’innovation ou encore de (re)localisation de productions, Territoires d’industrie répond aux besoins en compétences. C’est du très concret, en particulier en Outre-mer, où le programme permet de renforcer la compétitivité des territoires ultramarins dans les filières de l’industrie agro-alimentaire, du bois, ou encore des nouveaux systèmes énergétiques. »

Retrouvez en ligne le communiqué de presse

Contacts presse :

Cabinet de Sébastien Lecornu - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cabinet de Jacqueline Gourault - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cabinet d’Agnès Pannier-Runacher - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut