Salon des maires et collectivités locales-Paris- 16 au 18 novembre 2021:le programme.

L’édition 2021 du Salon des Maires et des Collectivités Locales aura lieu dans un contexte particulièrement chargé pour les collectivités : nouveaux exécutifs communaux et intercommunaux qui n’ont pas encore pu se rencontrer physiquement, défis liés aux contraintes sanitaires, plan national de relance économique, etc.

Parce qu’il est plus que jamais temps de se retrouver pour accompagner le rebond des acteurs économiques et organiser la résilience des territoires, le SMCL donne rendez-vous aux acteurs des territoires du 16 au 18 novembre prochain. 
 
Accompagner les élus, leurs équipes et les cadres territoriaux dans les transitions territoriales et la mise en œuvre de leurs projets, mettre en avant les solutions impactantes sur des thématiques comme l’aménagement, la mobilité, la santé, la culture, le sport, la transformation numérique, l’ESS, le développement et l’attractivité territoriale etc. : tels sont les objectifs du Salon des Maires et des Collectivités Locales 2021.
 
Pour offrir une meilleure lisibilité des solutions présentées, le salon se réorganise et propose des zones d’exposition et des espaces de conférences thématiques, avec pour la première fois cette année une dimension expérientielle forte autour de nouveaux espaces scénographiés du type Labs et d’espaces de démonstrations appelés « Vis ta ville ».
 
« Nous sommes heureux de retrouver les acteurs des territoires et de leur proposer une programmation soucieuse de l’avenir et de la transformation durable des territoires, au regard des exigences économiques, sociales et environnementales. Certaines thématiques seront abordées pour la première fois sur le salon, une mission essentielle pour nous afin de répondre aux attentes grandissantes des citoyens sur des sujets comme l’environnement, le cadre de vie, la mobilité en ville, l’alimentation etc. Nous souhaitons accompagner les nouveaux élus municipaux, départementaux et régionaux, pour qui ce sera le premier rendez-vous depuis les élections municipales 2020 »,
déclare Stéphanie GAY-TORRENTE, directrice du salon.

Le SMCL ouvre la porte à de nouveaux sujets et solutions à destination des territoires

Les visiteurs découvriront 9 secteurs d’exposition, qui ont pour ambition de faire converger projets, solutions et innovations, avec pour objectif d’apporter des réponses aux nouveaux défis soulevés entre autres par la crise sanitaire. Parmi les nouveautés et innovations qui répondent au besoin des territoires, en fonction des secteurs et enjeux identifiés :

Secteur Développement territorial & attractivité regroupant les activités :

Économie Sociale et Solidaire et Pôle de compétitivité clusters et incubateurs ; Commerce, artisanat, marché ; Tiers lieux

Secteur Santé, Social, Enfance & Vivre ensemble regroupant les activités :

Accompagnement de la dépendance

Systèmes connectés et infrastructures intelligentes ; Gestion, utilisation et partage des données ; Cyber sécurité, système de protection, stockage

Secteur Energie & Climat regroupant les activités :

Modèles décentralisés et autoconsommation collective ; Économie d’énergie et précarité énergétique

Secteur Culture, Sport & Evénements regroupant les activités :

Organismes et espaces culturels (théâtres, musées, cinémas, médiathèques, bibliothèques) ; Tourisme et patrimoine ; Évènementiel et communication ; Art Urbain

Secteur Sécurité, Prévention et Protection regroupant les activités :

Traitement des images et des données ; Équipements de protection des personnels ; Gestion des risques, crises & catastrophes

Secteur Environnement & Cadre de vie regroupant les activités :

Eaux pluviales, réutilisation des eaux usées et ressources alternatives ; Recyclage, valorisation, réemploi ; Gestion des déchets, collecte et tri des matières ; Qualité de l’air ; Propreté, entretien de voirie ; Bruit et nuisances ; Préservation des milieux, des espaces naturels et de la biodiversité 

Secteur Transport & Mobilités regroupant les activités :

Transport collectif et autopartage ; Accessibilité ; Service de mobilité, inter mobilité ; Logistique urbaine et transport de marchandises

Secteur Construction & Aménagement regroupant les activités :

Espaces verts, génie écologique et végétalisation ; Agriculture urbaine, périurbaine, et réhabilitation des sols ; Rénovation, réemploi, nouveaux matériaux & reconversion des sites et bâtiments ; Réhabilitation des sols

 
 

Le SMCL 2021, l’expérience et la rencontre avant tout !
Les visiteurs pourront cette année vivre l’expérience et les rencontres dans différents espaces : les Atmosphères, les Labs, les Arènes de l’Innovation et les espaces « Vis ta ville ».
Les Atmosphèressont des espaces thématisés pour permettre aux exposants et partenaires du salon de prendre la parole et présenter des solutions, des projets, des initiatives qui illustrent les avancées concrètes à l’échelle locale. Les Atmosphères contribuent également à valoriser les synergies entre les secteurs à l’œuvre dans les territoires, et ainsi à illustrer le dialogue et la coopération nécessaires aux transformations en cours, qu’elles soient économiques, écologiques ou encore sociales.

Chacune des 6 Atmosphères propose un programme propice aux convergences entre les secteurs du salon :

-       Transition énergétique

-       Infrastructures & mobilités

-       Transition environnementale

-       Transition agricole et alimentaire

-       Transition numérique

-       Modes de vie, loisirs et solidarités

 

Les Labsreprésentent des espaces d’expression participatifs où la prospective se combine aux réalités, aux cheminements, aux expériences, aux écueils qui font la vitalité des territoires, en évolution et construction permanentes.

Labs seront développés cette année :

-       Lab Territoires inclusifs

-       Lab Territoires résilients

-       Lab Territoires bas carbone

Chaque Pavillon accueillera uneArène de l’innovation, espace dédié à l’innovation territoriale sous toutes ses formes : ses acteurs, son écosystème, ses dynamiques, ses dimensions à la fois techniques et technologiques autant qu’humaine, sociale, sociétale et organisationnelle qui vont des choix les plus high-tech aux actions de bon sens.

Cet espace accueillera des présentations de startup, ainsi que des temps d’échanges sur les stratégies territoriales qui permettent aux collectivités d’innover et rebondir face aux difficultés, aux fragilités et aux crises actuelles. Le tout dans l’objectif d’assurer leur dynamisme et leur attractivité.

7 espaces « Vis ta ville »espaces de vie du salon qui reproduisent des lieux forts et symboliques de la vie locale au quotidien.

 

Ces espaces démultipliés au cœur des différents secteurs du salon et ses acteurs, mettent en scène les pratiques, les réalisations et les usages de ces lieux, ainsi que leurs relais vers les activités courantes de la ville et de ses habitants :

-        Le Marché

https://www.salondesmaires.com/vis-ta-ville-le-marche/

-        Les Tiers-lieux

https://www.salondesmaires.com/vis-ta-ville-tiers-lieux/

-       Le Circuit nouvelles mobilités

https://www.salondesmaires.com/vis-ta-ville-circuit-nouvelles-mobilites/

-        Les Jardins

https://www.salondesmaires.com/vis-ta-ville-les-jardins/

-        Le Terrain de sport

https://www.salondesmaires.com/vis-ta-ville-terrain-de-sport/

-        L’Espace Culture

https://www.salondesmaires.com/vis-ta-ville-culture/

-        L’Ecole numérique et inclusive

https://www.salondesmaires.com/decouvrir/les-espaces-vis-ta-ville/

Coup de projecteur sur les innovations pour les territoires

En 2021, le concours des Prix de l’Innovation du SMCL évolue et devient le concours des Prix de l’Innovation Territoriale, sous la Présidence de Philippe Laurent, Maire de Sceaux, 2e vice-président de la Métropole du Grand Paris et secrétaire général de l’Association des maires de France (AMF).   

Les Prix de l’Innovation Territoriale 2021 ont pour vocation de récompenser les solutions développées par les exposants à destination des collectivités territoriales, ainsi que les collaborations locales exemplaires pour déployer initiatives, démarches, dynamiques ou projets novateurs développés par les exposants en partenariat avec des collectivités locales.

Plus d’informations www.salondesmaires.com

InfoCovid-19
Le Groupe Infopro Digital organise chaque année plus de 40 salons professionnels en Europe, Amérique et Asie. La santé et la sécurité de nos participants (visiteurs, exposants et partenaires) sont notre priorité. Nous suivons au plus près l’évolution des préconisations sanitaires concernant la bonne tenue des salons professionnels auprès des autorités locales, nationales et de l’UNIMEV dont nous sommes membres (Fédération professionnelle des métiers de l’événement). Nous mettrons en œuvre toutes les mesures de protection, de sécurité et d’hygiène requises à la date de tenue de l’événement pour que vous puissiez bénéficier d’une expérience optimale.

À propos du SMCL :

Rendez-vous incontournable depuis plus de 20 ans, le Salon des Maires et des Collectivités Locales accompagne les élus et leurs équipes dans la transition de leur territoire et la mise en œuvre de leurs projets. Il s’adresse à toutes les collectivités du territoire national. Il est organisé par INFOPRO DIGITAL, en partenariat avec l’Association des Maires et des Présidents d’Intercommunalité de France dont le congrès annuel se tient en parallèle.

 

Pour toute demande presse ou accréditation : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CONTACT PRESSE :
Agence Look Sharp – Cassandre Jolivet – Estelle Torgue : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. +33(0)1 81 80 95 11

     

Le programme du 103e congrès des maires

Annulé en 2020 pour cause d'épidémie, le congrès de l'AMF aura lieu cette année, du 15 au 18 novembre, à la porte de Versailles à Paris.

Par Ludovic Galtier - Avec F.L.

En novembre 2020, pour la première fois depuis plus d’un siècle en dehors des périodes de guerre, les maires de France n’ont pas pu tenir leur congrès annuel, en pleine deuxième vague de Covid. Intitulé « Les maires en première ligne face aux crises », le 103e congrès, le premier depuis les élections municipales de mars et juin 2020, aura donc lieu en novembre 2021. 

Comme chaque année, il commencera par une journée consacrée à l’outre-mer, le lundi 15 novembre ; puis se poursuivra du mardi au jeudi, avec une succession de débats en plénière dans le grand auditorium du pavillon 5 du Parc des expositions et une vingtaine de forums et de points info. 

Avec, en fil conducteur de l’édition de cette année, la volonté de « tirer les leçons de la crise sanitaire et de ses conséquences pour les communes et les intercommunalités ». Et surtout la volonté de témoigner du rôle des maires en tant que « piliers de la République »  pendant les périodes de crise.

Lundi 15 novembre 2021 

La semaine débutera par une rencontre avec les élus d’outre-mer, le lundi 15 novembre de 9 h 30 à 13 h à la Maison de la Mutualité, à Paris. « Organisée en deux séquences, cette matinée sera l’occasion de faire le bilan de la crise sanitaire et économique pour les collectivités locales d’outre-mer et d’en tirer les principaux enseignements afin d’atténuer les effets et d’encourager les initiatives à moyen et long terme pour un développement des territoires répondant aux attentes des habitants », écrit l’AMF sur son site.

Mardi 16 novembre 2021

10 h : ouverture du congrès (grand auditorium) 

À 10 heures également, quatre forums débuteront simultanément : « Préparer nos communes aux défis du grand âge »  (salle Démocratie locale) ; « Faire face aux accidents industriels ou naturels »  (salle Citoyenneté) ; « Les défis actuels du maire employeur face aux évolutions de la fonction publique territoriale »  (salle Nation) ; « Transition énergétique : quelles ambitions et quels moyens pour les territoires ? »  (salle Marianne).

10 h 30 - 12 h 30 : débat sur « Les libertés locales à l’épreuve des crises : la libre administration en question ». Il s’agira, résume l’AMF, de « mettre en valeur le regard des maires sur l’organisation de notre système de santé, sur l’impact financier de la crise dans nos budgets ou sur les relations entre l’État et les collectivités dans les périodes d’urgence ».

L'après-midi, s'ouvrira le scrutin pour l’élection des nouvelles instances de l’AMF, autre temps fort de ce congrès. François Baroin ne se représentant pas, les maires devront cette année élire un nouveau président. Le président de l’AMF est élu par l’ensemble des maires et présidents d’intercommunalité adhérents de l’association, à jour de leurs cotisations. Il en va de même pour le bureau (36 sièges) et le comité directeur (100 sièges).

14 h : assemblée générale (grand auditorium) : séance statutaire suivie de la séquence électorale. 

Mercredi 17 novembre

9 h 30 : débat intitulé « Communes et intercommunalités, leviers indispensables de l’économie locale »  (grand auditorium). « Dans un contexte de crise économique et sociale inédite, ce débat s’attachera à mettre en évidence le rôle et la place des communes et des intercommunalités, aux côtés de l’État et des régions, dans la gestion de l’urgence économique (plan de relance), à tracer les perspectives de sortie de crise et à définir les moyens nécessaires pour les accompagner à plus longue échéance », explique l'AMF.

À 9 h 30, deux forums, « Les maires mobilisés contre les inégalités d’accès des enfants à l’éducation »  et « Le rôle croissant des maires dans la sécurité des Français », débuteront respectivement salle Démocratie locale et salle Citoyenneté. Deux « points infos »  sont également organisés à la même heure : « Mise en œuvre de la loi d’orientation des mobilités »  (salle Nation) et « Automatisation du FCTVA : quelles modalités concrètes ? »  (salle Marianne).

11 h : nouveau « point info »  consacré à la « suppression de la taxe d’habitation sur les résidences principales : quel premier bilan pour les communes et les intercommunalités ? »  (salle Marianne).

14 h 30 : débat sur « Les nouvelles dynamiques territoriales au service des communes et intercommunalités ». « Ce débat a pour objectif d’échanger, à partir d’exemples concrets (logement, tiers lieux, mobilités, projets alimentaires territoriaux etc.), sur les moyens d’action dont disposent les maires et les présidents d’intercommunalité pour créer et favoriser de nouvelles dynamiques et mobiliser les ressources de leur territoire et construire une collaboration entre acteurs publics et privés pour faire émerger des projets (associations, monde économique, etc.). »  (grand auditorium)

À 14 h 30, trois forums, « Les solidarités en faveur des plus vulnérables et des jeunes », « Les adaptations nécessaires aux multiples mutations de l'attractivité touristique »  et « Communes nouvelles, un élan nouveau pour les territoires », débuteront respectivement salle Démocratie locale, salle Citoyenneté et salle Nation. À la même heure, un « point info »  sera consacré, salle Marianne, au « financement de l’action internationale des territoires, des appels à projets dédiés ».

16 h : forum « Mobiliser sa commune contre les violences faites aux femmes »  (salle Nation)

16 h : « point info »  consacré aux « nouvelles instances médicales, PSC, congés parentaux et maladie : les nouvelles dispositions de la loi de transformation de la fonction publique »  (Salle Marianne).

Jeudi 18 novembre

9 h 30 : débat « Finances locales : le double défi de l’investissement et des services à la population »  (grand auditorium)

À 9 h 30, débuteront également trois forums : « Co-construire avec les habitants : un atout pour le territoire »  (salle Démocratie locale), « Agir pour la santé des habitants »  (salle Citoyenneté) et « Peut-on accélérer le déploiement des réseaux ? Comment accompagner les citoyens éloignés du numérique ? »  (salle Nation).

14 h : présentation et vote de la résolution générale (grand auditorium)

15 h : séance de clôture (grand auditorium).

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut