État d'urgence :les territoires de Guadeloupe, de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin rejoignent la Martinique, La Réunion et la Guyane.

Mise en place de l’Etat d’urgence sanitaire pour les territoires de la Guadeloupe, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy

En application de l’article L.3131-13 du code de la santé publique et compte tenu de la dégradation rapide de la situation sanitaire, un décret adopté mercredi 28 juillet en Conseil des ministres et publié au Journal officiel de ce jour, déclare l’état d’urgence sanitaire dans les territoires de Guadeloupe, de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin jusqu’au 30 septembre 2021.


Face au fort regain épidémique et afin de protéger les populations, notamment face aux variants, et dans un contexte de faible couverture vaccinale, ces territoires viennent rejoindre la Martinique, La Réunion et la Guyane.

La mise en place de l’Etat d’urgence sanitaire permet notamment le retour des motifs impérieux pour les personnes non vaccinées entre ces territoires et l’Hexagone.

Afin de poursuivre la stratégie de gestion territorialisée de la crise sanitaire, cette mesure permet également aux Préfets de ces différents territoires, en lien avec les Agences Régionales de Santé, les élus et les acteurs socio-professionnels de prendre des mesures de protection spécifiques allant du couvre-feu au confinement.Les Préfets viendront préciser dans les prochains jours, pour les territoires concernés, les nouvelles mesures en vigueur.

Retrouvez en ligne le communiqué de presse

Contacts presse :

Cabinet du ministre des Outre-mer

Mél :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut