Imprimer cette page

Le Nord de la Martinique: rendez-vous en terre inconnue......

 

Image

Le Nord de la Martinique s’impose comme une évidence pour les voyageurs en quête d’évasion et de dépaysement. Paradis naturel, le Nord offre un environnement préservé, fait de rivières, de cascades, de forêts tropicales et de montagnes. Un riche panorama de paysages et d’expériences, promesse de découvertes enrichissantes et authentiques.

Image
Le Nord de plages en plages 
Image
Les plages du nord de la Martinique n’ont rien à envier aux plages du sud de l’île. Leur particularité ? Un sable volcanique aux reflets argentés dus à la proximité de la Montagne Pelée. Entre le Prêcheur et Grand-Rivière, l’Anse Couleuvre est sans doute l’une des plages les plus sauvages de la Martinique. Abritée entre de hautes falaises, elle est l’une des zones privilégiées de ponte de tortues. L'arrivée à l'Anse des Galets assure le côté exotique de la balade. L’Anse à Voile est une plage préservée et un véritable havre de paix qui invite à la méditation. Les amateurs de sports nautiques trouveront également leur bonheur en faisant cap vers le nord. À Tartane, l'Anse Bonneville s'offre à la houle atlantique. L'endroit est apprécié des surfeurs, ce qui lui vaut le surnom de "Plage des Surfeurs". L’Anse Céron, propose quant à elle, l’un des plus beaux spots de plongée et de snorkeling pour découvrir notamment la Réserve naturelle régionale marine Albert Falco.
Image
Parenthèse sportive, nature et éco-responsable

Image

Le nord de la Martinique regorge d’activités sportives et de randonnées en montagne, au cœur d’une végétation exubérante. Les sportifs profiteront des plus beaux panoramas de l’île en tentant l’ascension de la Montagne Pelée, qui culmine 1397 mètres d’altitude, ou en s’essayant à la célèbre randonnée qui relie en 14.7 km, Grand Rivière au Prêcheur. Les amateurs de sensations fortes se laisseront surprendre par la luxuriante forêt tropicale, dite hydrophilelors d’un parcours au travers des cascades des Gorges de la Falaise, sur la commune d’Ajoupa Bouillon. L’itinéraire suit le lit de la Rivière Falaise qui dévale les pentes de la Montagne Pelée, le long de parois rocheuses formant un canyon naturel. Cette activité est accessible avec un guide agréé et expert de la faune et de la flore endémiques de l’île.

Image
Des distilleries de caractère 
Image

Les rhums agricoles de Martinique sont les seuls au monde à bénéficier de l’Appellation d’Origine Contrôlée (AOC), gage de qualité et d'excellence. Sur les 9 distilleries ouvertes aux visiteurs, cinq sont dans le nord de l’île et partagent une partie de leurs secrets et de leur héritage d’exception. Située sur les flancs de la Montagne Pelée, à Macouba, l'Habitation Bellevue bénéficie d'un climat tropical humide et de terres volcaniques particulièrement fertiles et propices à la culture d'une canne à sucre d'exception qui permet au rhum de dévoiler toutes ses saveurs. J.M est l’une des distilleries les plus isolées de la Martinique et aussi l’une des plus petites. Elle utilise l'eau de source pour la production de ses rhums. Jaillissant des entrailles de la Montagne Pelée, cette eau pure et riche en minéraux contribue à la qualité exceptionnelle des rhums J.M. Les visiteurs peuvent profiter d’une visite interactive par la découverte olfactive des rhums et poursuivre dans le jardin botanique de l’habitation.

D’autres habitations enchanteront également les voyageurs qui s’aventurent dans le nord de l’île comme l’Habitation Depaz à Saint-Pierre, l’Habitation Saint-Etienne réputée pour son jardin labellisé “Jardin Remarquable”, l’Habitation Saint James ou encore l’Habitation Neisson qui produit le seul rhum bio AOC au monde.

 
Image
La ville de Saint-Pierre, un concentré d’Histoire
Image

Aujourd’hui la ville de Saint-Pierre se vit et se découvre comme un véritable voyage dans le temps. Le Mémorial de la Catastrophe de 1902 – Musée Frank A. Perret est un passage incontournable pour bien comprendre la volcanologie et l’Histoire de la ville. Surnommée le "petit Paris des Antilles" à la Belle Epoque, Saint-Pierre était alors réputée pour son effervescence culturelle et son influence rayonnait sur toute la Caraïbe. En 1902, l'éruption meurtrière de la Montagne Pelée dévaste la ville mais des vestiges témoignent encore de sa splendeur passée. Aujourd’hui, la baie de Saint-Pierre est mondialement reconnue comme le site de plongée d’épaves le plus riche de toute la Caraïbe, réputée pour sa douzaine d’épaves et pour sa sculpture immergée « Manman Dlo », imaginée par l'artiste martiniquais Laurent Valère.

COMITE MARTINIQUAIS DU TOURISME
Pour plus d’informations : www.martinique.org/je-suis-un-journaliste/
Accès à la photothèque : https://photo.martinique.org/
 
COMITE MARTINIQUAIS DU TOURISME
Bureau France-Europe
François JOCK
+33 (0)1.44.77.86.00
COMITE MARTINIQUAIS DU TOURISME
Relations presse
Interface Tourism
Charlotte PETITPREZ & Claire PISON
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+33 (0)1.53.25.51.07
 
Copyright © Comité Martiniquais du Tourisme 2021.
Crédits photos : © CMT / ©CMT/ D.Giral/ ©CMT/D.Giral
Tous droits réservés