UNDER THE POLE III:DEUXIÈME PARTIE DE L’EXPÉDITION EN POLYNÉSIE FRANÇAISE PROGRAMME « DEEPHOPE »

ÉTUDE DES CORAUX PROFONDS SUPERPRÉDATEURS Début novembre 2017, l’expédition Under The Pole III, menée par Emmanuelle Périé-Bardout et Ghislain Bardout, terminait le premier volet de leur nouvelle aventure : une navigation à travers le passage du Nord-Ouest pour étudier la fluorescence naturelle et la biodiversité sous-marine en Arctique.

under the poleDe retour en France cet hiver, l’équipe s’apprête à repartir pour En juillet 2018, l’expédition Under The Pole III démarrera un programme de recherche qui durera 12 mois. Baptisé « DeepHope », ce programme - en partenariat avec les scientifiques du Centre de Recherches Insulaires et Observatoire de l’Environnement (CRIOBE) - emmènera les plongeurs à la rencontre des récifs coralliens profonds (dont 2018 est l’année internationale) des cinq archipels de la Polynésie Française. Si les coraux de surface sont largement documentés, nous connaissons en revanche beaucoup moins bien ceux situés au-delà des 50 mètres de profondeur. Or, les écosystèmes coralliens En parallèle des recherches menées sur les coraux profonds, les membres de l’expédition Under The Pole III mèneront des études sur le grand requin marteau et le requin bouledogue. Les superprédateurs jouent un rôle critique dans l’équilibre et la résilience des écosystèmes marins. L’objectif principal de cette mission sera donc d’étudier l’écologie de ces deux espèces de requins. Guidées par les scientifiques, les missions des plongeurs de l’expédition consisteront 15 mois d’exploration sous-marine en Polynésie Française pour étudier les récifs coralliens profonds et les superprédateurs. Ils déploieront ensuite leur « Capsule », un prototype qui leur permettra des immersions de 24, 48, 72 heures ouvrant un nouveau champ des possibles en termes d’observations sous-marines. mésophotiques pourraient être le refuge des coraux de surface. Soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), « DeepHope » a pour objectif de mieux comprendre les échanges entre les coraux de surface et les coraux profonds. En plongeant jusqu’à 120 mètres de profondeur avec des recycleurs et des équipements de communication avec la surface, l’équipe d’Under The Pole sera les yeux et les mains des scientifiques et permettra d’étudier la possibilité d’un repeuplement des coraux de surface par les coraux de profondeur. à collecter des informations sur les espèces (collecte ADN, marquage des animaux avec des balises pour suivre leurs mouvements, observations, …) et à étudier leur comportement. L’objectif à terme est de mieux protéger ces deux espèces via la création d’aires marines protégées, d’organiser un éco-tourisme durable et de sensibiliser le public à leur protection.

1 PROGRAMME « CAPSULE » : LA PLONGÉE À SATURATION AU SERVICE DE LA SCIENCE

AGENDA Dans sa quête perpétuelle d’innovations et de dépassement des limites en termes d’exploration sous-marine, Ghislain Bardout et son équipe ont imaginé une « Capsule » : un observatoire sous-marin digne des projets de Jacques-Yves Cousteau pouvant accueillir 3 plongeurs. L’objectif : s’affranchir des limites du temps et effectuer des immersions jusqu’à 72 heures sans remonter à la surface. Ghislain Bardout explique : « En forêt, dans les déserts, en montagne, il faut du temps pour se fondre dans le milieu et voir la faune évoluer. La problématique est la même en plongée. Nous sommes contraints par la quantité d’air

MARS Départ et préparation du bateau en Alaska MAI Escale à Hawaï JUILLET Arrivée en Polynésie Française et entraînement des plongeurs J -

AVRIL Navigation vers Hawaï JUIN Navigation vers la Polynésie Française DÉBUT AOÛT Réunion de l’ensemble des scientifiques et des membres de l’expédition pour le lancement des programmes de recherche

JUIN À SEPTEMBRE 2019

AOÛT 2018 À MAI 2019 Programme « DeepHope » et « Superprédateurs » dans les 5 archipels de la Polynésie Française J -

A - SEPTEMBRE 2019 Navigation vers la Patagonie puis l’Antarctique pour la 3ème partie de l’expédition dans nos bouteilles, les paliers de décompression, la fatigue, etc... Le but de la « Capsule » est de créer un camp de base sous-marin qui nous permettra de nous reposer, nous nourrir, … sans avoir à remonter à la surface. Nous pourrons ainsi observer l’extérieur à travers les dômes, répéter de longues excursions d’observation et mieux explorer le milieu ». Le prototype à taille réelle de la « Capsule » est terminé et la construction démarrera en mars prochain. Elle sera ensuite envoyée en Polynésie Française pour la première campagne d’exploitation en conditions réelles de juin à août 2019 !

 Portées par un esprit pionnier, les expéditions Under The Pole ont pour objectifs de repousser les limites de l’exploration sous-marine par l’homme, grâce à une approche audacieuse et à une innovation permanente. Reconnues internationalement pour leur expertise de la plongée polaire, elles ont déjà rassemblé 150 équipiers et 200 entreprises et Instituts de recherche partenaires. À leur tête, Ghislain Bardout & Emmanuelle Périé-Bardout, un couple qui a fait de sa passion pour l’exploration un métier et un mode de vie. MÉDIA Grégoire Chéron 07 82 92 59 10 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. PHOTO Fonds iconographique disponible sur le site de l’agence Zeppelin : www.zeppelin-geo.com/galeries/monde/utp3/utp3.htm Bruno Valentin 06 82 07 87 90 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

PLUS D’INFORMATIONS Espace presse Under The Pole : www.underthepole.com/espace-presse/ Site internet : www.underthepole.com Facebook : @underthepole Instagram : Under The Pole Vimeo : vimeo.com/underthepole

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut