Polynésie française : la ministre mobilise le fonds de secours Outre-mer

Face aux fortes intempéries qui touchent actuellement la Polynésie française, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, a décidé de mobiliser immédiatement le fonds de secours pour les Outre-mer.

Aeroport Tahiti inondeUne enveloppe de 200 000 euros sera débloquée sans délai. Elle permettra de financer des opérations de déblaiement ou d'autres travaux urgents de mise en sécurité des infrastructures et des bâtiments, ainsi que des actions de solidarité auprès des victimes, notamment l'achat de vivres, la distribution de biens de première nécessité ou la mise en place d'hébergements. Une fois la situation stabilisée, une procédure d’indemnisation au titre des catastrophes naturelles pourra par ailleurs être engagée. La ministre adresse tout son soutien aux Polynésiennes et aux Polynésiens touchés par conséquences de ces précipitations. Elle tient également à saluer l’implication des services du Pays et leur coordination avec ceux de l’Etat.

Au regard des dégâts considérables constatés en Polynésie française, Ericka Bareigts, ministre des Outre-mer, a décidé d’augmenter de 100 000 euros le montant mobilisé au titre du fonds de secours en extrême urgence. Ce sont ainsi 300 000 euros qui sont débloqués pour répondre, le plus rapidement possible, aux besoins de première nécessité de la population touchée par les conséquences des intempéries. Cette enveloppe sera notamment utilisée pour faciliter l’accès à l’eau potable et assurer l’hébergement d’urgence des personnes sinistrées. La ministre des Outre-mer a également autorisé l’intervention du fonds de secours ultramarin pour l’indemnisation des dégâts matériels non assurés. Les dossiers seront à transmettre au haut-commissaire de la République qui instruira les demandes dans les meilleurs délais.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut