Raymond Occolier,maire du Vauclin prêche pour les contrats aidés

LETTRE OUVERTE A NOS 6 PARLEMENTAIRES
Daignez excuser mon impertinence, loin de moi toute pensée de vouloir vous faire la leçon. Je voudrais juste vous faire une suggestion.


raymond occolier contre mariage gay 2 580x386

Le combat des agents sous contrats aidés, relayé par les syndicats, les associations de parents , les municipalités, est un combat légitime et juste. Et tous ceux qui sont concernés vous remercient pour votre implication sous une forme ou sous une autre, pour un résultat satisfaisant. 
D'ailleurs je suis sûr que le gouvernement lâchera "du lest" puisque, dans une semaine les élections sénatoriales constitueront pour lui une étape , dont il ne voudra pas sortir trop "cabossé".
Mais, pour les Communes, le combat plus important arrive dès le lendemain. Depuis plusieurs années , la diminution régulière de la Dotation Globale de Fonctionnement met beaucoup de collectivités d'outre-mer dans une situation financière très grave, d'autant plus que nous avons des charges supérieures à celles des collectivités de l'hexagone.
Les élus et les syndicats ne cessent d'alerter -notamment- sur la difficulté de pouvoir titulariser, de pouvoir verser primes et indemnités aux agents contractuels de longue durée .
L'insuffisance de la D.G.F. nous mettra bientôt dans l'impossibilité d'assurer les dépenses de fonctionnement obligatoires relatives à la sécurité publique , à la salubrité, au fonctionnement de nos écoles , à l'entretien de nos routes, etc ...
Ce problème se pose avec la même acuité dans l'ensemble des territoires français d'Amérique et du Pacifique.
Pouvez vous prendre l'initiative - en transcendant les clivages politiques , au nom de l'intérêt supérieur de nos populations- d'inviter TOUS les députés et sénateurs de l'outre-mer français à solliciter une rencontre avec le 1er Ministre . Plus vous serez unis , plus nous serons forts. Les Associations de Maires d'Outre-Mer vous soutiendront, le Président de l'Association des Maires de France vous accompagnera. 
Avant et après ce rendez-vous , la conférence de presse à laquelle vous convieriez tous les médias d'outre-mer et de l'hexagone mettra les projecteurs sur les élus du peuple que vous êtes. 
N'attendez pas que des citoyens ou des collectifs, qui n'ont pas été élus par le peuple, prennent des initiatives désespérées ou incontrôlables .
Montrez aux concitoyens qui vous ont élus qu'ils ont eu raison de vous faire confiance.
Fraternellement vôtre

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut