Mini Transat la Boulangere: La Rochelle¸ Las Palmas de Gran Canaria, Le Marin

https://www.minitransat.fr/mini-transat-la-boulangere-2019

Fondée en 1977 par l’anglais Bob Salmon, la Mini-Transat fêtera, au départ de La Rochelle, ses 42 ans.

Course phare du circuit Mini, la Mini-Transat verra 87 coureurs, hommes ou femmes, d’une quinzaine de nationalités différentes s’élancer au départ de La Rochelle, un exploit sportif pour certains, une aventure humaine pour les autres.

COURSE

Ce long parcours de 4050 milles nautiques en solitaire, sur les plus petits bateaux de course au large, de seulement 6,50m de long, se fera en deux étapes.

La première, au départ de La Rochelle ira à Las Palmas de Gran Canaria situé dans l’archipel des Canaries. Longue de 1350 milles et d’une durée de 7 jours environ, elle sera pour certains coureurs, leur première grande course au large. Après une sortie tactique du Golfe de Gascogne, tous rêvent de longues glissades au portant le long des côtes portugaises avant une arrivée dans l’archipel des Canaries.

La seconde de 2700 milles durera deux semaines environ pour les plus rapides. Elle partira de Las Palmas de Gran Canaria le 2 novembre. Les concurrents, après avoir négocié une sortie de l’archipel des Canaries perturbée par le relief important de ces nombreuses iles, devraient rapidement rencontrer les Alizés, vents portants jusqu’à l’arrivée finale au Marin en Martinique.

ECHANGES

La course est aussi l’occasion pour les trois villes étapes :

 de développer des échanges universitaires, économiques, touristiques et sportifs.

********************************************************************************

PIPEROL KENI seul skipper ultramarin

 

23 ANS

 FRANCE

MORNE À L'EAU (971)

CÉLIBATAIRE

SKIPPER

VOIR LES MÉDIAS DU SKIPPER
 piperol
 

REVENIR AVEC UN VECTOR, ENCORE PLUS FORT

A seulement 23 ans, Keni Piperol fait partie des récidivistes de la Mini-Transat La Boulangère. En 2017, pour sa première participation, le Guadeloupéen s’était emparé d’une jolie 4e place en proto. « Cette année je reviens avec un nouveau projet et un nouveau bateau de série très innovant, le Vector 6.50, un scow dessiné par Etienne Bertrand. Le bateau a été mis à l’eau en juin 2018 et je l’ai bien en main. J’espère faire une course encore plus belle qu’il y a deux ans ! », explique-t-il.

Issu de la formation Guadeloupe Grand Large, Keni Piperol a beaucoup progressé depuis ses instructives expériences sur la Transat AG2R La Mondiale puis la Québec/Saint-Malo en 2016. « J’ai désormais un pied dans le milieu de la course au large et je souhaite continuer sur cet élan. C’est pourquoi je m’aligne de nouveau au départ de la Mini-Transat. Grâce à cette épreuve, je vais encore accumuler de l’expérience avant, peut-être, de sauter le pas et de passer sur d’autres supports plus gros… »

Palmarès nautique :

- Participation à la Transat AG2R 2016
- Participation à la Québec/Saint-Malo 2016
- 4e de la Mini-Transat 2017 (proto)
- Courses du circuit Mini en 2018 et 2019 (série)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut