Equipe de France féminine de handball:10 jours en Martinique-10 au 18 juillet 2018-2 victoires sur la Norvège.

 
 

l'équipe de France féminine de handball a gagnée les deux rencontres face à la Norvège22/16 et 24/23

france handball feminin 2018

 

 

 

 

 

 

Plutôt qu'un entrainement traditionnel, Olivier Krumbholz et son staff technique ont choisi de profiter du splendide cadre de l'hôtel et d'organiser une petite séance d'aquagym sur la plage de l'Anse-Mitan. Aux côtés des Norvégiennes, emportées par la bonne humeur et le dynamisme de leurs adversaires dans l'eau, les tricolores ont repris, en très grande forme, l'entrainement là où elles l'avaient stoppé à Capbreton la semaine dernière.Pause dans le programme obligatoire pour supporter l'équipe de France de football face à la Belgique, les championnes du monde en titre reprendront le chemin des terrains de handball dès ce soir. Il ne faut tout de même pas perdre de vue l'enjeu de ces dix jours en terres martiniquaises, les deux rencontres face à l'une des équipes les plus aguerries du handball féminin. Le Palais des Sports du Lamentin vibrera, les 14 et 16 juillet prochains, pour ses héros du Mondial qui ne sont que trop rarement présentes dans les DOM-TOM. L'enjeu est de taille, le spectacle promet d'être à la hauteur.

PROGRAMME DU RASSEMBLEMENT EN MARTINIQUE :

     * Mercredi 11 juillet - 18h30 : Séance de dédicaces au centre commercial GENEPIA

    * Jeudi 12 juillet - 9h30 : Entrainement commun avec la Norvège ouvert au public et aux médias, suivi d'un point presse. Salle de la Rivière Salée.

    * Samedi 14 juillet - 20h00 : Match France - Norvège au Palais des Sports du Lamentin. Rencontre retransmise en direct sur les réseaux FFHandball : https://dai.ly/x6nspnj​

    * Lundi 16 juillet - 20h00 : Match France - Norvège au Palais des Sports du Lamentin. Rencontre retransmise en direct sur les réseaux FFHandball : https://dai.ly/x6nspnj
      * Mardi 17 juillet : Journée sur l'Ilet Oscar.

      * Mercredi 18 juillet : Voyage retour pour Paris.

L'acte deux des rencontres France – Norvège en Martinique, au Palais des Sports du Lamentin, a une nouvelle fois tourné à l'avantage des championnes du monde. Les joueuses d'Olivier Krumbholz s'imposent sur le fil par 24-23 (10-12). Au cours d'un match un peu plus accroché que celui de samedi dernier, les tricolores ont prouvé qu'elles étaient en pleine forme, prêtes à en découdre lors des prochaines sorties officielles et surtout pendant l'EHF EURO 2018 qui est bien sûr dans toutes les têtes.Portées par une salle presque pleine, les Bleues ont tenté, testé, parfois échoué mais surtout ont dominé ; physiquement et psychologiquement. Contrairement à samedi, le niveau de jeu s'est égalisé ce lundi soir, les deux équipes se rendant coup pour coup et il aura fallu beaucoup de courage pour clôturer cette rencontre dans une chaleur étouffante.
L'équipe de France féminine peut maintenant profiter librement de ses derniers jours en Martinique. Elles sont attendues en club dès la semaine prochaine et en septembre sous couleurs nationales pour un rassemblement dans la toute nouvelle Maison du Handball avant de s'envoler pour le Danemark jouer une étape de Golden League.
Court résumé du match :
Peu de solutions en attaque, une défense infranchissable.
Chacun des deux entraineurs avait dû faire passer le mot au sein de leur groupe : avoir plus d'engagement et aller au contact. Dès les premières minutes, la différence avec la rencontre précédente s'est faite sentir. Les jets de 7 mètres, cartons jaunes et coups de sifflet n'ont pas tardé à pleuvoir, tandis que chacune des équipes testait la défense de son adversaire. Cléopâtre Darleux dans ses buts fait étal de tout son savoir-faire et les Kristiansen, Skogrand ou Enkerud auront bien du mal à la tromper. Pour autant, on sent la Norvège bien mieux engagée dans son match que les tricolores malgré de belles attaques de Kalidiatou Niakaté (3/4 aux tirs), Camille Ayglon-Saurina (3/4), Astride N'Gouan (3/4) ou encore Béatrice Edwige en défense. Menée rapidement de deux buts, les Bleues resteront tout de même à flot alors qu'Olivier Krumbholz prend le parti de tester certaines de ses joueuses sur des postes peu habituels. Les équipes retourneront au vestiaire sur le score de 10-12, la Norvège ayant un léger ascendant physique durant ces premières trente minutes.Les françaises, plus à l'aise, dominent mentalement.
Les consignes semblaient claires, impossible de laisser filer le match, trouver des solutions en attaque. Soutenue par une Orlane Kanor fantastique au tir de loin et une Estelle Nze-Minko qui enfonce le clou dans les dernières minutes du match, l'équipe de France a démontré sa capacité à ne pas perdre pied en situation de défaite. On en oublierait presque la multitude de balles perdues, l'arbitrage contestable et les nombreux tirs très éloignés des cages de but. L'écart au score de la mi-temps est resté un moment le même, jusqu'à la pointe de fatigue côté norvégien, mis à mal aux alentours de la 45ème minute par une suite de but signée Siraba Dembélé (cap.), Grâce Zaadi et Orlane Kanor. Les coéquipières de Veronika Kristiansen en ont pris un coup au moral et ne parviendront jamais à repasser devant les françaises. Ces dernières déroulent tranquillement leur fin de match alors qu'Estelle Nze-Minko donne deux buts d'avantage en moins de 20 secondes et Camille Ayglon-Saurina marque le dernier but français à la 29ème minute. Thea Mork (3/3 aux tirs) inscrira, elle, le dernier but de la rencontre mais ne pourra sauver son équipe de la défaite.

  

PHOTOS LIBRES DE DROITS : https://we.tl/kaF7KQ3PQE
Merci de mentionner le crédit FFHandball // S.Pillaud à chaque utilisation.
  

Extraits TVs de la rencontre et feuille de match ici LA SELECTION FRANÇAISE :
Gardiennes : Cléopatre DARLEUX (Brest Bretagne HB), Catherine GABRIEL (ES Besançon) / Ailières gauches : Siraba DEMBELE (c) (Rostov), Manon HOUETTE (Metz HB) / Arrières gauches : Kalidiatou NIAKATE (Nantes LA), Gnonsiane NIOMBLA (Bucarest), Tamara HORACEK (Issy Paris Hand) / Arrière gauche/Demi-centre : Allison PINEAU (Brest Bretagne HB) / Pivots : Béatrice EDWIGE (Metz HB), Astride N'GOUAN (Brest Bretagne HB) / Demi-centres : Estelle NZE-MINKO (Sjofok), Grâce ZAADI (Metz HB) / Arrières droites : Camille AYGLON-SAURINA (Bucarest), Alexandra LACRABERE (Vardar Skopje) / Ailières droites : Blandine DANCETTE (Nantes LA), Laura FLIPPES (Metz HB).LE STAFF FRANÇAIS :
Entraîneur : Olivier KRUMBHOLZ / Adjoints : Sébastien GARDILLOU et Christophe CAILLABET / Préparation physique : Pierre TERZI / Médecin : Cindy CONORT / Kinésithérapeutes : Pierre TERZI, Guillaume ROUSSELIN et Célestin DAILLY /Assistant : Philippe RAJAU / Relation Media : Diane PROUHET / Directeur Technique National : Philippe BANA


PROGRAMME DE L'ANNÉE :

    * Du 23 au 30 septembre : semaine internationale avec un stage à la Maison du Handball puis un stage au Danemark à l'occasion des matches de la Golden League
    * Du 21 au 28 octobre : stage de préparation à la Maison du Handball
    * Du 18 au 25 novembre : semaine internationale avec un stage à la Maison du Handball puis un stage en Norvège à l'occasion des matches de la Golden League
    * Du 29 novembre au 16 décembre : EHF EURO 2018 en France (Brest, Montbéliard, Nancy, Nantes et Paris)

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut