La Gazette réunionnaise : nouveau magazine mensuel

www.lagazette.re   F/T: lagazettereunionnaise  Présentation facebook

gazette reunionnaise

Vous en avez assez que les médias ne vous parlent que des trains qui déraillent ? C’est en tout cas ce que révèlent les sondages : 64% des Français reprochent à la presse de favoriser une actualité anxiogène. Marre des faits divers ? Vous en trouverez peu dans La Gazette. La politique ? Vous ne saurez rien de la guéguerre opposant Robert et Robert, tout comme nous ferons l’impasse sur la démission de tel ou tel conseiller municipal… En revanche, nous évoquerons la politique de la Cité, car tout est politique. Politique environnementale, politique de la ville, politique sociale, politique culturelle… Les idées foisonnent, les associations s’activent, les bénévoles transpirent, nous allons les mettre à l’honneur.
Pour autant, si l’on se contente de vous raconter l’histoire de trains qui arrivent à l’heure, vous vous détournerez, avec raison. Guère d’intérêt. Que faire alors ? Eh bien, La Gazette fait le choix aujourd’hui de tout vous dire sur les trains qui…arrivent en avance ! Et il y en a à La Réunion comme ailleurs.
Nous allons suivre l’actualité des projets audacieux, nous allons vous présenter ces femmes et ces hommes qui croient en l’avenir, nous allons nous engager et soutenir les mesures en faveur du développement durable, accompagner les initiatives citoyennes, souvent alternatives et utopiques, mais qui apportent du baume au cœur. Et génèrent le débat.
Pas question pour autant de verser dans la tribune des jours heureux, avec son relent nostalgique, voire passéiste d’un Jean-Pierre Pernaut, le présentateur du JT de mi-journée de TF1. Le journal des bonnes nouvelles ne se limite pas au portrait admiratif du ferblantier, il se tourne davantage vers demain, vers les innovations technologiques, de celles qui facilitent la vie en commun, qui tentent de préserver notre planète, de partager, de provoquer la réflexion, voire de provoquer tout court.
Cela n’empêche pas le réalisme économique d’imposer sa dure loi d’airain : la presse écrite se meurt, Le Quotidien et le Jir, malgré leur qualité éditoriale indéniable, perdent chaque jour des lecteurs et des annonceurs. Vous n’achetez plus les journaux papier, vous préférez les dépêches gratuites glanées sur internet. La faute à qui ? Peu importe : la Gazette n’accuse pas, la Gazette propose des solutions. La nôtre : vous vendre un autre contenu, sans trop se prendre au sérieux, en se moquant parfois des bobos-écolos, mais avec une certaine tendresse. Et vous mettre la banane…à condition que la peau soit recyclée dans le bac à compost !

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut