Digital Réunion dévoile son plan d’action 2017 pour la French Tech L’association Digital Reunion, qui pilote l’initiative French Tech

hématique « e-santé » sur l’île de La Réunion, a dévoilé hier les détails de son plan d’action 2017. Articulé autour de 5 principaux axes et coordonné par 5 commissions représentatives de l’écosystème local, ce plan d’action se veut à la fois collaboratif et efficient.

Elodie Royer

Représentante des entreprises de la filière numérique sur l’île de La Réunion, l’association Digital Reunion a présenté ce jeudi 23 mars le plan d’action 2017, élaboré dans le cadre de l’intégration de l’île au réseau French Tech thématique « e-santé ».

Conçu de façon à offrir des services inédits aux entreprises innovantes et aux startups locales, celui-ci s’articule autour de 5 principaux axes :  

  • Accélérer le développement des start-ups, au travers notamment d’une plus grande coordination avec les accélérateurs et programmes existants
  • Accompagner la formation et la recherche dans la santé numérique au sein des entreprises et startups réunionnaises
  • Favoriser l’émergence et le développement de moyens de financement privé des projets
  • Animer la dynamique par des événements locaux, nationaux et internationaux tels que le Forum NxSE

Dans le détail, plusieurs actions seront mises en place par Digital Réunion afin d’impulser une dynamique collective dans l’écosystème du territoire : création d’un fonds d’accélération « FrenchTech » mixant financements publics et privés, organisations d’une « hacking health’s camp », participation au tour de France des FrenchTech « Health’s tech » …

En mode « collaboratif »

Une déclinaison du dispositif « 5000 Startup », élaboré par le Syntec Numérique sera aussi proposé dans le cadre de ce plan d’action. Les startups qui y feront appel auront notamment droit à des conseils juridiques ou techniques, à l’accès à un guichet unique d’orientation et de renseignement ou encore à une labellisation financière ainsi qu’à des packs d’assurances.

photo:Elodie Royer

La mise en œuvre de ce plan d’action sera confié à un comité de pilotage composé de 5 commissions : entreprises et startups, acteurs de la santé, financeurs et investisseurs, recherche et formation et attractivité internationale. Le tout coordonné par Digital Reunion et animé par Elodie Royer, Vice-Présidente Innovation et Recherche.  

« Ce plan d’action a été pensé afin de fonctionner sous un modèle collaboratif. Nous souhaitons que tous les acteurs concernés par la problématique de l’ e-santé au sens large, nous rejoignent afin de faire rayonner La Réunion », insiste Philippe Arnaud, le Président de Digital Réunion.

Pour rappel, La Réunion fait partie du réseau French Tech depuis juillet 2016. Le département était alors devenu le 1er écosystème français ultramarin reconnu comme membre du réseau thématique.  La Candidature de La Réunion, avait été portée par l’association Digital Reunion en collaboration avec les acteurs de l’écosystème et financée en partie par la CINOR et la Mairie de Saint-André. 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut