Journée Portes Ouvertes au Parc amazonien de Guyane 25 juin 2022 9 à 17 heures

 Qui sommes-nous ? Que faisons-nous ? Où sommes-nous ? Dans le cadre de ses 15 ans, 2007-2022, Le Parc amazonien de Guyane organise la 3ème édition de sa Journée portes ouvertes le samedi 25 juin de 9 h à 17 heures, au siège de l’Etablissement public, 1 rue de la Canne à sucre à Rémire-Montjoly.

portes ouvertes guyane parc versoLe siège du Parc amazonien, à Rémire-Montjoly, ouvrira ses portes au public pendant toute une journée, afin de présenter les missions et activités qu’il mène dans le Sud de la Guyane. Cette journée est également l’occasion de mettre en valeur les richesses naturelles, culturelles et humaines de ce territoire unique ! Guidés au son des musiques traditionnelles, vous découvrirez ainsi la perlerie et autres bijoux autochtones. Vous vous laisserez peut-être tenter par un tatouage éphémère wayãpi avant de déguster des produits dont le simple nom est une invitation à rejoindre les bords du Lawa : pinda couaca, fonfon pépé, sirops, confitures... Vous serez amenés à faire preuve de réflexion avec les jeux originaux Leli Katop, sur les patrimoines naturels et culturels de Guyane, entièrement pensés par des agents du Parc amazonien…

Des expositions photos, des projections de films et de nombreuses autres surprises sont à venir… A découvrir à la Maison du Parc lors de cette journée exceptionnelle ! Au programme de cette journée portes ouvertes (9h-17h) • Expositions : « Puu Baaka, dernier repas avec les morts » de l’association Chercheurs d’Autres avec David Damoison et Jean-Marc Aspe « Regard de photographes » sur le sud de la Guyane avec Frédéric MELKI, Miquel DEWEVER, Henri GRIFFIT, Aurélien BRUSINI, Tanguy DEVILLE, Marin TALBOT, Guillaume FEUILLET, Karl JOSEPH, Ronan LIétar , Jody Amiet Communiqué de presse 2 • Ateliers : Perlerie avec Jérémie et Aseu / Peinture corporelle kusiwa • Jeux : Leli Katop, une boîte de jeux originaux 100 % locale • Stands de présentation des activités du Parc amazonien • Dégustation de produits agrotransformés de Maripa-Soula / plats traditionnels noirs marrons saamaka • Films : projection de films et de courts-métrages du Parc amazonien Gagnez un voyage au cœur de la Guyane et de nombreux autres lots ! 

Le Parc amazonien de Guyane, un établissement public inséré dans le paysage du sud Guyane Le Parc amazonien de Guyane a été créé par le décret n° 2007-266 du 27 février 2007. Plus vaste parc national de France et de l’Union européenne, il a aujourd’hui quinze ans d’existence sur le territoire guyanais. Sa création a été précédée d’une longue gestation, pendant plus de 10 ans, et la loi de 2006 (loi Giran), qui a réformé les parcs nationaux, l’a doté de missions particulières, ciblant, au-delà de la préservation de l’écosystème amazonien si spécifique, la préservation des cultures et modes de vie des « communautés tirant traditionnellement leurs moyens de subsistance de la forêt », et le développement local durable. Pendant quinze ans le Parc amazonien s’est installé, a recruté, formé des agents et s’est mis en ordre de marche. Le parc national s’est intégré dans le paysage institutionnel guyanais, a écouté les voix du territoire, engagé des actions structurantes et surtout noué des relations de travail avec les élus, les collectivités locales, les services de l’Etat, les autorités coutumières, les acteurs économiques, les associations et les habitants. Notre référence permanente est la charte du parc amazonien, qui en réalité est un projet de territoire partagé entre le parc national et les communes qui y ont adhéré (Maripa-Soula, Papaïchton, Saül et Camopi), ajoutant ainsi leur territoire hors cœur de parc à la zone d’adhésion, où le développement durable est le principal enjeu sur ces communes isolées géographiquement, en l’absence de réseau routier les raccordant au littoral de la Guyane. Ses orientations et les actions concrètes qui en découlent doivent d’abord répondre aux attentes des habitants, des municipalités, des associations et des entreprises de cet espace unique. Le Parc amazonien fête ses 15 ans cette année. Anticiper l’avenir, sensibiliser les jeunes, les inciter à rester « au pays » dans ce sud Guyane si attachant, anticiper si on le peut les effets des changements climatiques, enrayer le pillage de la forêt par les orpailleurs clandestins, et concilier développement local et préservation des patrimoines naturels et culturels, voilà où nous plaçons notre énergie, pour aujourd’hui, et pour les générations à venir. Venez découvrir ou re-découvrir le Parc amazonien de Guyane dans une ambiance festive, à l’occasion de la journée « portes ouvertes » du samedi 25 juin 2022 de 9h à 17h au siège du PAG à Rémire-Montjoly. 4 Le Parc amazonien de Guyane représente une surface de 3,4 millions d’hectares. Il est constitué d’une zone de cœur de 2 millions d’hectares, un espace réglementé dans le but de protéger le patrimoine naturel, et d’une zone d’adhésion de 1,4 millions d’hectares, située en périphérie de la zone de cœur autour des principaux bassins de vie (bourgs et villages), un espace qui associe protection de l’environnement et développement local durable. Près de 20 000 personnes vivent sur le territoire concerné par le Parc, majoritairement des populations amérindiennes (Wayana, Wayãpi et Teko), noirs-marrons (Aluku) et créoles.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut