KS Communication: Save the date...mai, mois des commémorations.

Quand il y a crime, il y a forcément des victimes. Et si les victimes importent peu pour certains, il ne faut pas oublier qu’elles sont nos aïeux et, par conséquent, nos parents.

Soyons nombreux à les honorer, même en l'absence d'officiels !

 

Le mois de mai a ainsi été baptisé le « Mois des mémoires » par les ultramarins de l’Hexagone.


Il existe deux dates officielles :
- une qui commémore l’abolition de la Traite. Depuis 2006, le 10 mai est la "journée nationale des mémoires de la traite, de l'esclavage et de leur abolition". La France est le premier Etat et demeure le seul qui, à ce jour, ait déclaré la traite négrière et l'esclavage "crimes contre l'Humanité"
- une autre qui commémore les victimes de cette traite coloniale. Depuis le 29 avril 2008, après 10 ans de combat, Nicolas Sarkozy, alors président de la République, accepte de faire du 23 mai, la seule date commémorant en France la mémoire des victimes de l’esclavage colonial par l’article 75 de la loi n°2017-256 de programmation relative à l’égalité réelle dans les Outre-mer du 28 février 2017.
Mais qu’en est-il dans les DOM TOM (comme disent encore certains qui ne se sont toujours pas aperçus que les DOM TOM, c’est fini et que depuis, ces 11 territoires ultramarins sont des DROM COM, les Départements Régions ou Collectivités d'Outre-mer) ?
Le mois de mai n’est pas le « Mois des mémoires » pour tous. Chaque territoire a une date de commémoration de l'abolition de l'Esclavage : le 27 mai en Guadeloupe, le 22 mai en Martinique, le 10 juin en Guyane, le 20 décembre à la Réunion et le 27 avril à Mayotte.
Et si n'oublions pas l'« l’Engagisme indien » !
À partir de 1815, les planteurs de canne à sucre, soutenus par l’administration française, ont progressivement remplacé les esclaves venus d'Afrique par une nouvelle main d’œuvre appelée « les engagés ». Cette immigration à destination de l’île de la Réunion et des Antilles françaises s’est même intensifiée après l’abolition de l’esclavage en 1848. De nombreux Indiens, pauvres et illettrés, ont ainsi signé des contrats d’une durée de 5 ans et ont embarqué vers des terres inconnues où ils furont souvent traités comme des esclaves. Histoires d’engagisme donne la parole à des descendants d’engagés indiens à la Réunion et en Guadeloupe qui veulent entretenir la mémoire de leurs ancêtres. Des historiens apportent un éclairage sur cette période sombre et méconnue de la colonisation française.
video-histoir-engagisme
Voir la vidéo
 

Tables rondes du tan lanmèkanfènèg

LES 15 ET 22 MAI 2022 en ZOOM
afin de permettre la participation des ultramarins dans les territoires
INFORMATIONS
 
DIMANCHE 15 MAI 2022 à 15H00
Lien de participation → https://bit.ly/3KYdTcq
Thème :
ESCLAVAGE : DÉBOULONNER OU ÉDIFIER DES STATUES ?
 
DES SITES MÉMORIELS AVEC LES NOMS DES ESCLAVES FLEURISSENT DANS LES OUTRE-MER
 
DIMANCHE 22 MAI 2022 à 15H00
Lien de participation → https://bit.ly/3FswrQZ
Thème :
LES NOMS HÉRITÉS DE L'ESCLAVAGE : UNE HONTE OU UNE FIERTÉ ?
 
BIENTÔT UN MÉMORIAL NATIONAL À PARIS AVEC LES NOMS DES VICTIMES DE L’ESCLAVAGE COLONIAL.
 
LUNDI 23 MAI 2022 entre 9H00 ET 18H00
 
CÉRÉMONIES RELIGIEUSES ET RÉPUBLICAINES DEPARTEMENTALES EN HOMMAGE AUX VICTIMES DE L'ESCLAVAGE COLONIAL
 
EN SEINE-SAINT-DENIS (93), DANS LE VAL DE MARNE (94), LE VAL D'OISE (95), L'ESSONNE (91), DANS L'OISE (60) ET A PARIS (75)
 
LUNDI 23 MAI 2022 - DE 12H00 à 22H00

FÊTE DE LA FRATERNITÉ LIMYÈ BA YO !

Parvis de la basilique de Saint-Denis présenté par le comité marche du 23 mai 1998 (cm98)
Un concert rassemblera une pléiade d’artistes originaires d’Outre-mer et d’ailleurs :
Jocelyne BEROARD, Were VANA, Misyé SADIK, Saïna MANOTTE, BARTH, Rachelle ALLISON, WARPED, MALEIKA, Célia WA...
INFORMATIONS
 
LE 14 MAI 2022 de 10H00 à 1H00

CARREFOUR DU BÈLÈ

À FRESNES
« Carrefour bèlè » vise à susciter la rencontre avec d'autres composantes de la société française, aux horizons culturels différents. Venez prendre part à cette journée exceptionnelle d’immersion dans la culture populaire de la Martinique, au croisement des quatre continents et des cultures africaines et européennes.
Vous y découvrirez ses chants, ses danses, ses musiques et ses arts culinaires à l'occasion d'expositions, de démonstrations, d'ateliers d'initiation, d'une conférence sur l'origine des patronymes antillais, d'un concert de musiques des mornes et d'un bal biguine.
Vous pourrez déjeuner sur place.
Réservation obligatoire
En savoir plus
 
fape-imgjpg

Commémoration de l'abolition de l'esclavage et hommage aux victimes

Collectif le mois des Mémoires composé d'élus (d'Avon, de Dammarie-lès-Lys, de Vernou-la-Celle) et associations vous propose la communication de plusieurs temps forts de commémoration de l'esclavage et hommages aux victimes en sud Seine-et-Marne
 
Voir le programme
logo-blanc-Ks
facebook instagram twitter youtube 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut