Presse Brunch Antillais rhums JM- La Créole-Paris

Suite à une invitation de Dominique de la GUIGNERAYE , Pierre Moreau a participé à une conférence de Presse-Brunch antillais organisée par RHUM JM .
Elle s’est déroulée le mardi 12 avril 2022 de 10h à 12h30 au restaurant LA CREOLE, 122 bd de Montparnasse, 75014 Paris.
Il a  eu l’impression de rajeunir de 15 ans se voyant ramené au temps de l’ACADEMIE du RHUM présidée par Charles CLAUDE, dit « CHARLIE » et alors propriétaire de ce restaurant.
Il faisait partie du Conseil d’Administration et tous les lundis nous y avions une réunion. C’était le bon temps comme diraient les nostalgiques !
 
La réunion était animée par Emmanuel BECHEAU, directeur général de RHUM JM, entouré de membres de son équipe et de personnes d’une société de conseil en haute valeur environnementale.
 
Emmanuel BECHEAU avait quitté la Martinique en plein début de la campagne de la coupe de la canne commencée dès le 11 janvier. Ce mardi, la campagne était déjà à son 75ème jour et il s’est présenté comme l’ambassadeur de tous ceux qui, restés en Martinique, travaillent durement (14heures par jour), autour de la distillerie, nichée en pleine verdure à Macouba.
 
JM s’est engagé dans le cadre d’EDDEN pour un développement durable avec l’appui d’une société de conseil.
Pourquoi cette démarche ?
En fait JM était déjà depuis longtemps en économie circulaire et en développement durable, sans s’en rendre compte, un peu comme Mr Jourdain faisait de la prose sans le savoir.
Depuis des réflexions sur plus d’un an et avec l’aide du cabinet de conseil, JM a passé à la vitesse supérieure avec EDDEN.
 
EDDEN signifie : Engagés pour le Développement Durable de nos Ecosystèmes et de notre Nature.
 
Emmanuel BECHEAU a indiqué que le fait d'appartenir à un groupe familial facilitait les prises de décision dans le bon sens : lorsqu’il fallait trancher entre une option économiquement intéressante et une autre écologiquement intéressante c’est cette dernière qui était retenue. Cela n’aurait pas été forcément le cas d’une société qui se préoccuperait essentiellement des actionnaires.
Il a signalé qu’il travaillait avec une quinzaine de collaborateurs et que l’encadrement était à 75% féminin.
Un investissement a été fait sur la chaudière de la distillerie. 
Le personnel bénéficie d’une formation continue.
JM adhère depuis 9 mois à Bonsucro qui promeut la canne à sucre durable.
JM est membre du Global Compact des Nations Unies, respect en matière de droits humains, de droit du travail, d’environnement et de lutte contre la corruption.
JM est partenaire du projet PeYivert qui promeut la plantation d’arbres.
Avec le sourire, Emmanuel BECHEAU a rappelé que JM a la réputation d’être le meilleur rhum du monde.
 
Il a présenté au public Jeanne DUMONT qui est l’architecte du site.
 
Surresh SELVARAJA, le propriétaire de La Créole, a été remercié pour avoir hébergé cette intéressante et sympathique réunion autour du rhum JM puis nous avons visionné un petit film de 6 mn sur JM.
 
Emmanuel BECHEAU a demandé s’il avait des questions.
La 1ère : Qu’a changé EDDEN ?
Beaucoup de choses ont été modifiées : 
- Autrefois les vinasses étaient rejetées à la mer, ce qui faisait peut-être de belles écrevisses (!) mais n’était pas très écologique. Maintenant les vinasses sont traitées et réutilisées dans les champs ce canne.
- La bagasse (résidu ligneux issu du broyage des cannes) est utilisée pour alimenter la chaudière, produire de l’électricité et des essais sont faits pour produire des panneaux de particules isolants.
- Autrefois la distillerie rejetait beaucoup de fumées, ce qui n’est plus le cas maintenant.
La 2ème : JM va-t-il se mettre au bio ?
Emmanuel BECHEAU a rappelé que se mettre au bio est très compliqué. Il n’y a pas d’hiver en Martinique et les plantes poussent toute l’année, il donc difficile d’éliminer complètement l’usage des produits phytosanitaires.
Par contre JM privilégie la santé des sols grâce à la rotation des cultures (canne et banane) et à la jachère.
 
Nous avions été accueillis avec un chocolat et un gâteau qui "tenait au corps". 
Après la réunion nous avons pu boire des TI-punchs (à base de rhum JM bien sûr) et du rhum vieux JM Terroir Volcanique accompagnés de spécialités antillaises, boudin noir, toasts etc…
 
A la sortie un sac contenant une bouteille de Rhum blanc JM Jardin Macouba et un dossier de presse EDDEN Rhum JM nous a été remis.
 
Merci à JM, à Emmanuel BECHEAUDominique de la GUIGNERAYE et Surresh SELVARAJA.
 
Cordialement
Pierre MOREAU
 
PS Pour ceux qui m’en feront la demande je leur enverrai la  Plaquette Revue de Presse EDDEN Rhum JM (8 pages)
 
 
 

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut