Décès de Luc Laventure : hommage et cérémonie religieuse 15/16 MARS 2022

 

La famille de Luc Laventure fait savoir qu’il est possible de lui rendre un dernier hommage à la Maison Funéraire de Ménilmontant (7 boulevard Ménilmontant dans le 11e arrondissement). Il convient, au préalable, de contacter le funérarium au 01 55 25 22 11. La cérémonie religieuse se tiendra le mercredi 16 mars 2022 à 10h30 en l’église Saint-Ambroise (71 bis boulevard Voltaire dans le 11e arrondissement).

Le journaliste martiniquais le professionnel numéro 1 de l'Outre-mer , le plus influent et le plus titré avec son parcours à FR3 ,RFO et France Ô, avait créé le site OUTREMERS 360 qu'il  propulsait, avec sa rédatrice en chef Marie-Christine PONAMALÉ, en tête des médias ultramarins.

 

Luc Laventure, né le  et mort le , est un journaliste et réalisateur français .

Travaillant dans l’audiovisuel public depuis 1967, il a réalisé l’essentiel de sa carrière à FR 3 Martinique et à RFO. Il a toujours œuvré pour la valorisation et la visibilité de l'outre-mer dans l'audiovisuel français.

Il a été directeur des antennes de France Ô et Outre-Mer 1re de 1998 à 2011. Là, Luc Laventure a notamment réalisé, le , le passage de France Ô sur la TNT nationale et le lancement des neuf Outre-Mer 1re le .

Luc Laventure a été le directeur éditorial d'une collection de documentaires sur les Outremers.

Il est [Quand ?] le président du Groupe média Outremers 360.

Carrière

Luc Laventure commence en 1967 une carrière de journaliste à FR3 Martinique (radio et télévision), qu'il exerce jusqu'en .

Durant ces années, il réalise divers reportages. Il couvre ainsi comme grand reporter tous les grands événements de la Caraïbe[réf. souhaitée] (explosion de la Soufrièrecoup d’État de Grenade etc.). À côté de son activité de reporter, il présente des journaux et anime des débats. Il est aussi le correspondant local de l’AFP et du journal Sud Ouest.

En , il est affecté au siège parisien de RFO, au centre de diffusion de Cognacq-Jay comme grand reporter. Il couvre le domaine de l’international (envoi d’images en Afrique, Asie, Caraïbes, Amérique Latine, etc.)

En 1984, il devient responsable d’édition de RFO puis, en 1985, rédacteur en chef de la rédaction parisienne de RFO. Il est ensuite directeur de l’information de RFO en 1988 : il organise et met en place des journaux télévisés[réf. nécessaire], réalisés en direct de Paris pour chaque département d’Outre-Mer.

En 1989, il devient directeur des opérations exceptionnelles de RFO. Parmi les plus importantes opérations[réf. souhaitée] exceptionnelles - réalisées en direct et en multiplex avec les stations ultramarines : « Les 24 heures de RFO » (1991/94), « SIDA,8 heures pour l’espoir » (1993) et « SIDA, l’espoir continue » (1995). En 1995, il est nommé directeur de l’Unité de production des magazines et des opérations spéciales de RFO, élargissant ses compétences antérieures. Durant ces années, il réalise des documentaires. Il conçoit[réf. souhaitée], présente et réalise le magazine Outremers, diffusé sur France 3, qui contribue à la visibilité des ultramarins sur les chaînes nationales. En outre, Luc Laventure avait été nommé, en 1994, adjoint au directeur général de RFO.

En 1997, il accède au poste de directeur des programmes de RFO. Il met l'accent sur le renforcement de l'identité de RFO[réf. souhaitée], et la mise en place de plus de programmes propres à RFO, afin de réussir à affronter un environnement concurrentiel fort[réf. souhaitée]. Il participe également pendant cette période, à la création de la chaîne RFO Sat, future France Ô.

Enfin, en 1998, il est nommé directeur des antennes RFO Sat et Télépays, devenues respectivement en 2010 France Ô et Outre-Mer 1re.

Depuis 2011, il est directeur éditorial d'une collection de documentaires sur les Outremers[réf. souhaitée].

Directeur des Antennes TV de France Ô et Outre-Mer 1re

Durant son mandat, Luc Laventure a mené des chantiers, dont deux resteront parmi les plus importants de l'histoire de RFO[réf. nécessaire] :

Création de France Ô et extension au territoire national

Luc Laventure crée[Information douteuse] la chaîne France Ô en 2005, la fait passer sur la TNT Ile de France le , puis sur la TNT nationale le .

Luc Laventure est un des principaux artisans de la création de la chaîne France Ô[réf. nécessaire], puis de son passage sur la TNT Ile-de-France en Il a à cette occasion mis en place[réf. nécessaire] une nouvelle grille de programmes placée sous le signe de l’Outre-Mer et de la diversité.

Évolution des Télépayays

Les chaînes éditées par RFO (ex : Télé Martinique, Télé Réunion, Télé Mayotte etc.) s'appellent désormais les Outre-Mer 1reEn 2008, Luc Laventure a dirigé un groupe de réflexion sur la stratégie d’antenne et l’offre de programmes à mettre en place pour RFO, en vue du déploiement de la TNT en Outre-Mer.[réf. nécessaire]

D'autre part, afin de doter RFO de plus de programmes propres, à moyens constants, il a mis au point un mode de fabrication des programmes en réseau[réf. nécessaire], qui permet par la mise en commun des moyens des 9 stations RFO, de créer des émissions diffusables sur l'ensemble du réseau. L'émission Outremers, également diffusée sur France 3, en est l'exemple le plus significatif[réf. nécessaire]. Il a également dans ce but multiplié les coproductions, et les accords de partenariats avec le Groupe France Télévisions, mais également de nombreuses chaînes de Télévision telles que Planète Thalassa, ou encore, La Chaîne Parlementaire[réf. nécessaire].

Depuis 2009, Luc Laventure est membre du Comité permanent de la diversité de France Télévisions, présidé par Hervé Bourges.

Luc Laventure a lancé de nombreux concepts[réf. nécessaire] d'émission innovants[réf. nécessaire] et a été le rédacteur en chef de nombreuses émissions[réf. nécessaire] au cours de sa carrière.

Il meurt des suites d'un malaise dans la nuit du 5 au 6 mars 20221.

Filmographie sélective

  • 2005 : Noires mémoires, documentaire, 52 min
  • 2006 : Panthéon des mémoires noires, documentaire, 52 min. La loi Taubira, votée le , déclare que la France reconnaît la traite négrière et l'esclavage perpétrés depuis le xve siècle, comme crime contre l'humanité. Ce documentaire revient sur l'histoire de l’esclavage et de la traite négrière et brosse le portait des personnalités marquantes de la cause noire et anti-esclavagiste.
  • 2007 : Les trois Lunes du ramadan, documentaire, 52 min
  • 2009 : Histoire d'un malaise, documentaire, 52 min. Documentaire de décryptage de la crise survenue aux Antilles au 1er trimestre de l'année 2009.

Publication (sélection)

  • La révolution antillaiseEyrolles. Recueil de textes d'experts, écrivains, intellectuels, sous la direction de Luc Laventure.

Distinction

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut