Un rhum 2018 à succès

 

Retour sur la quarantaine édition de la route du rhum.

Un anniversaire pour fêter ses quarante ans, un public venu en nombre à Saint-Malo, un départ spectaculaire entre la pointe du Grouin et le cap Fréhel, un engouement exceptionnel des internautes et des réseaux sociaux, un final ULTIME à rebondissement et un retournement de situation incroyable chez les monocoques IMOCA, des records de traversée pulvérisés dans quatre catégories sur six, un nouveau classement avec les Rhum Mono, des étrangers en force et surtout 123 partants pour un parcours de 3 542 milles devenu légendaire…, la onzième édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe qui restera ancrée dans les mémoires, s’est conclue avec la remise des prix finale organisée ce soir au Nautic de Paris.

Personne n’avait jamais vu une telle déferlante à Saint-Malo ! Ils furent 1,35 million (+50% vs 2014) à visiter le village évenementiel de 50 000 m2 et plus de deux millions à participer à la fête du pays de Saint-Malo durant les vacances de la Toussaint. Et si les stands et les abords étaient bondés, les 123 solitaires amarrés dans les bassins Vauban et Duguay-Trouin eurent tout le temps de finir leur préparation et de répondre aux sollicitations de leurs partenaires, des spectateurs et de leurs proches. Douze jours d’animations qui se concluaient par le mythique passage des écluses, pour rallier un plan d’eau balayé dimanche 4 novembre à 14h00 par une jolie brise d’une quinzaine de nœuds de Sud-Est, conditions idéales pour s’élancer vers la Guadeloupe !


Un engouement ascensionnel

Pour ce quarantième anniversaire, OC Sport-Pen Duick avait développé de nouveaux moyens de communication avec un site Internet revisité et des réseaux sociaux dynamisés : pas moins de 2,5 millions visiteurs uniques ont surfé sur le site officiel et la cartographie pour 35 millions de pages vues et l’application mobile a été téléchargée 240 000 fois. Sur les réseaux sociaux, la communauté a plus que doublé avec 188 500 abonnés aujourd’hui. Les chaînes officielles cumulent 48 millions de contenus vus dont 175 000 heures de vidéos visionnées. Le grand public comme les aficionados ont ainsi pu suivre une course qui a offert bien des rebondissements ! Car dès le lendemain d’un départ magique qui a rassemblé plus de 15 000 personnes sur l’eau et 2 millions de téléspectateurs sur France 3, France O et TV5 Monde, la Route du Rhum-Destination Guadeloupe démontrait aussi que la mer a ses raisons que la passion ne connaît pas : le sens marin primait sur la performance et une trentaine de skippers choisissaient de rallier un port avant un mauvais coup de vent attendu pour le mardi.

Ceux qui traversaient le golfe de Gascogne durent ainsi négocier une mer soulevée par un flux puissant de secteur Ouest. Les premières avaries marquaient ces premiers jours de course avec l’arrachement par une vague de la partie avant du flotteur tribord du trimaran de Sébastien Josse (Maxi Edmond de Rothschild), par la faiblesse structurelle du monocoque IMOCA de Samantha Davies (Initiative Cœur), par les démâtages d’Isabelle Joschke (Monin) et de Sébastien Marsset (Camping Tohapi), par la fissure du bras de liaison du trimaran de Thomas Coville (Sodebo Ultim’), par le chavirage au large des Açores d’Armel Le Cléac’h (Maxi Solo Banque Populaire IX) ! 


Des rebondissements spectaculaires

Pour autant, la course continuait à un rythme incroyable puisque Francis Joyon (IDEC Sport) ne lâchait pas François Gabart (MACIF) jusqu’à l’arrivée, au point que le tour de l’île papillon relançait le duel jusqu’à la ligne d’arrivée : le « jeune homme » de 62 ans qui alignait sa sixième participation à la course réussissait à déborder par l’intérieur, en rasant les roches de Capesterre, le « vieux briscard » de 35 ans ! Francis Joyon s’imposait de quelques centaines de mètres face à François Gabart avec un delta temps de 428 secondes. 

Et les surprises étaient encore au rendez-vous après l’arrivée du Multi50 d’Armel Tripon (Réauté Chocolat) qui avait réussi à s’extirper le mieux du golfe de Gascogne alors que Lalou Roucayrol (Arkema) avait chaviré à trois jours de l’arrivée. Le Britannique Alex Thomson (Hugo Boss) qui avait dominé de la tête et des épaules la classe IMOCA s’endormait et percutait les falaises de la pointe de la Grande Vigie ! Et même s’il arrivait à finir après avoir mis en route son moteur, le Jury International lui ajoutait 24 heures de pénalité. Paul Meilhat (SMA) s’adjugeait alors une victoire dans sa catégorie, suivi par Yann Éliès (UCAR-StMichel).


Un accueil fabuleux

Dans les autres séries, le match était tendu en Class40 même si Yoann Richomme (Veedol-AIC) démontrait une maîtrise du sujet hors pair tout comme parmi les Rhum Multi où Pierre Antoine (Olmix) se déroutait pour porter assistance à Lalou Roucayrol sans pour autant perdre de sa superbe et que Sidney Gavignet (Café Joyeux) faisait une démonstration de son talent en Rhum Mono pour clôturer sa carrière de skipper solitaire. Et chacun des marins qui terminait ce parcours de 3 542 milles en ligne directe (certains skippers cumulaient plus de 5 000 milles au compteur à l’arrivée !), était salué comme un héros à Pointe-à-Pitre, de jour comme en pleine nuit ! 

Car aux côtés des quarante entreprises qui s’étaient engagés sur cette onzième édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, la Région Bretagne et la ville de Saint-Malo ont réalisé un accueil magnifique aux spectateurs tout comme la Région Guadeloupe a réussi à mélanger la réception des quatre-vingt-un solitaires arrivés et l’animation des quais autour du Mémorial ACTe, ainsi que sur les villages de Basse-Terre et de la Marina du Bas du Fort. Un succès qui sera renouvelé pour les deux prochaines éditions ! Avec des projets originaux en cours et bien sûr la pérennisation des nouveautés de cette onzième édition tels que les Trophées du Cap Fréhel Banque Populaire Grand Ouest, le Trophée des 24 heures Brittany Ferries, celui du record de la CCI de Guadeloupe ainsi que le Prix de la Combativité Suzuki. Tous ont été remis aux marins ce soir, ainsi que le nouveau Prix de l’Image récompensant la plus belle photo et la meilleure vidéo parmi plus de 312 séquences envoyées par les marins. La sélection a pu être réalisée grâce à un choix du public avec près de 12 000 votants en ligne en six jours ainsi que par les partenaires médias de la course.

Enfin, avec 1 300 journalistes accrédités, soit une augmentation de 62% en quatre ans, la couverture médiatique de l’événement a confirmé l’aura grand public de l’épreuve. Les premiers chiffres bruts à la date de la fermeture de la ligne d’arrivée le 7 décembre donnent des retombées médias (hors web) estimées à 69 millions d’euros, contre 44 en 2014, et une valorisation totale, incluant les 16 000 parutions web, de 114 millions d’euros. Les analyses complètes seront réalisées dans les semaines à venir mais, déjà, l’engouement croissant est manifeste.

Cette onzième édition de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe restera gravée dans le marbre par ses conditions météorologiques particulièrement dures de Ouessant à la latitude de Lisbonne, par le sens marin des solitaires qui ont su concilier performance et sécurité parfois en se réfugiant dans un abri, par ses arrivées incroyablement serrées, par ses 123 partants qui rassemblait aussi onze nationalités, six femmes, un benjamin de 24 ans et un doyen de 69 ans, et surtout par ce spectacle à suspense pendant plus d’un mois ! 


ULTIME : 6 partants, 4 classés, 2 abandons (33,3%)

1-Francis Joyon (IDEC Sport) en 7j 14h 21’ 47’’

2-François Gabart (MACIF) en 7j 14h 28’ 55’’ 

3-Thomas Coville (Sodebo Ultim’) en 16j 07h 45’ 36’’

Trophée du Cap Fréhel BPGO : François Gabart (MACIF)

Trophée des 24 heuresBrittany Ferries : François Gabart (MACIF)

Trophée CCI Guadeloupe :Thomas Coville (Sodebo Ultim’) en 1h44’6’’

Trophée de la Combativité Suzuki : Francis Joyon (IDEC Sport)

Temps de référence de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre : Francis Joyon (IDEC Sport) en 7j 14h 21’ 47’’


Multi50 : 6 partants, 5 classés, 1 abandon (16,7%)

1-Armel Tripon (Réauté Chocolat) en 11j 07h 32 ‘ 40’’

2-Erwan Le Roux (FenêtréA-Mix Buffet) en 12j 01h 09’ 12’’ 

3-Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en peloton-ARSEP) en 12j 10h 08’ 44’’

Trophée du Cap Fréhel BPGO : Armel Tripon (Réauté Chocolat)

Trophée des 24h Brittany Ferries : Armel Tripon (Réauté Chocolat)

Trophée CCI Guadeloupe : Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en peloton-ARSEP) en 1h 51’ 54’’ 

Trophée de la Combativité Suzuki : Thibaut Vauchel-Camus (Solidaires en peloton-ARSEP)


IMOCA : 20 partants, 15 classés, 5 abandons (25%)

1-Paul Meilhat (SMA) en 12j 11h 23’ 18’’

2-Yann Éliès (UCAR-StMichel) en 12j 13h 38’ 30’’

3-Alex Thomson (Hugo Boss) en 12j 23h 10’ 58’’

Trophée du cap Fréhel BPGO : Vincent Riou (PRB)

Trophée des 24 heures Brittany Ferries : Alex Thomson (Hugo Boss)

Trophée CCI Guadeloupe : Boris Hermann (Malizia-Yacht Club de Monaco) en 2h 37’ 15’’

Trophée de la Combativité Suzuki : Vincent Riou (PRB)


Class40 : 53 partants, 34 classés, 1 hors temps, 18 abandons (34%)

1-Yoann Richomme (Veedol-AIC) en 16j 03h 22’ 44’’

2-Aymeric Chappellier (Aïna Enfance et Avenir) en 16j 11h 16’ 15’’

3-Phil Sharp (Imerys Clean Energy) 16j 13h 01’ 50’’

Trophée du Cap Fréhel BPGO : Antoine Carpentier (Custo Pol)

Trophée des 24 heures Brittany Ferries : Luke Berry (Lamotte-Module Création)

Trophée CCI Guadeloupe : Jack Trigger (Concise 8) en 3h 25’ 16’’

Temps de référence de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre : Yoann Richomme (Veedol-AIC) en 16j 03h 22’ 44’’

Trophée de la Combativité Suzuki : Miranda Merron(Campagne de France)


Rhum Multi : 21 partants, 12 classés, 9 abandons (47,6%)

1-Pierre Antoine (Olmix)en 15j 01h 15’ 05’’ 

2-Jean-François Lilti (École diagonale pour citoyens du monde) en 18j 07h 47’ 45’’

3-Étienne Hochedé (PiR2) en 19j 00h 18’ 06’’

Trophée du cap Fréhel BPGO : Jean-François Lilti (École diagonale pour citoyen du monde)

Trophée des 24 heures Brittany Ferries : Pierre Antoine (Olmix)

Trophée CCI Guadeloupe : Jean-François Lilti (École diagonale pour citoyen du monde) en 3h 01’ 30’’

Temps de référence de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre : Pierre Antoine (Olmix) en 15j 01h 15’ 05’’

Trophée de la Combativité Suzuki : Étienne Hochedé (PiR2)


Rhum Mono : 17 partants, 9 classés, 1 hors temps, 7 abandons (35,3%)

1-Sidney Gavignet (Café Joyeux) en 16j 11h 18’ 05’’

2-Sébastien Destremau (Alcatraz IT-FaceOcean) en 17j 07h 25’ 44’’

3-Luc Coquelin (Rotary-La mer pour tous) en 22j 08h 24’ 12’’

Trophée du cap Fréhel BPGO : Sidney Gavignet (Café Joyeux)

Trophée des 24 heures Brittany Ferries : Sidney Gavignet (Café Joyeux)

Trophée CCI Guadeloupe : Sidney Gavignet (Café Joyeux) en 3h 18’ 35’’

Temps de référence de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre : Sidney Gavignet (Café Joyeux) en 16j 11h 18’ 05’’

Trophée de la Combativité Suzuki : Jean-Marie Patier (Formatives Network)


Prix de l’Image #RDR2018 - Catégorie photo
Manuel Cousin – IMOCA Groupe Sétin


Prix de l’Image #RDR2018 - Catégorie vidéo
Damien Seguin – IMOCA Groupe APICIL

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut