Lancement "Sport Féminin Toujours"

Laura Flessel, ministre des Sports, Marlène Schiappa, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, et Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) ont lancé, ce lundi 5 février, l’opération « Sport féminin toujours » en présence de la marraine de l’événement, la championne du monde de handball, Allison Pineau.

sport feminin 1

sport feminin 2sport feminin 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première action concrète émanant de la Conférence permanente du sport féminin, l’opération « Sport féminin toujours » se déroulera les 10 et 11 février prochains en partenariat avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Dans la continuité des « quatre saisons du sport féminin », elle sera un nouveau temps fort de médiatisation du sport féminin visant à impliquer une grande partie des médias audiovisuels sur l’ensemble du territoire de métropole et d’outre-mer.

Laura Flessel, ministre des Sports, et Marlène Schiappa, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, ont souhaité engager une nouvelle réflexion s

ur la médiatisation du sport féminin car « développer le sport féminin suppose de combattre les stéréotypes et les discriminations qui perdurent envers les filles et les femmes dans ce domaine

et les médias font partie des vecteurs sur lesquels nous pouvons et nous devons nous appuyer pour nous aider dans cette lutte », a déclaré Laura Flessel lors de la présentation de l’opération au stade Jean Bouin.

En quelques années, la proportion de temps d’antenne consacré à la retransmission de compétitions sportives féminines a progressé de manière significative.

« Depuis 2012, nous sommes passés de 7% de diffusion de programmes liés au sport féminin à 20%, a précisé Olivier Schrameck, président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

C’est le début d’un mouvement de fond qu’il faut continuer et stimuler. Le choix des pouvoirs publics de pérenniser cette mobilisation est un signe fort. » 

« Il nous reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour arriver à une véritable égalité entre les femmes et les hommes, dans le sport, mais plus généralement dans la société, a souligné Marlène Schiappa.

Mais avec Laura Flessel, nous sommes attachées à porter une pratique du sport inclusive et à redonner toutes leurs places aux femmes dans le sport, à toutes les femmes. »

« Il est toujours périlleux de parler de la place des femmes dans le sport ou ailleurs mais le fait d’en parler justement prouve qu’il existe un problème, a reconnu la ministre des Sports.

Je veux œuvrer pour que dans le sport, les femmes occupent la place qui leur est due. L’attractivité du sport féminin contribue au rayonnement du sport français.

Et je forme le vœu que d’ici les Jeux de 2024, la médiatisation du sport féminin ne soit plus un sujet. »

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut