L'Outre-mer mobilisé pour la Nature ! Demandez le programme d'Earth Hour dans les capitales mondiales de la biodiversité

 

Les alertes des scientifiques se multiplient pour souligner le déclin sans précédent de la nature sous la pression de l'Homme. C'est pour rappeler l'urgence d'agir et maintenir la pression sur les décideurs que le WWF a choisi de mettre la Nature à l'honneur lors d'Earth Hour, la première mobilisation citoyenne dans le monde.

Le patrimoine naturel français doit sa richesse en grande partie aux territoires d'Outre-mer qui concentrent 80% de la biodiversité française. Ces territoires sont des avant-postes tant par la fragilité de leur biodiversité que par leur mobilisation pour la préserver. C'est pourquoi ils répondront présents au rendez-vous d'Earth Hour le samedi 30 mars en nourrissant le débat public sur la Nature et en menant des actions de Nouméa à Cayenne.

Du sud au nord, la Nouvelle-Calédonie met la Nature à l'honneur

Des collectivités, des associations locales, des établissements scolaires et des entreprises de Nouvelle-Calédonie participeront à Earth Hour en organisant des événements festifs de sensibilisation, des extinctions de bâtiments emblématiques et des chantiers écocitoyens diverses. Parmi les événements du samedi 30 mars, on peut noter : des projections de documentaires à Nouméa, une course des lumières à Dumbéa, une collecte de déchets dans une grotte à Yaté, une randonnée en forêt à Koné, un atelier zéro déchet à Koumac ainsi que des chantiers de restauration forestière sur tout le WE. En amont d'Earth Hour, le collège de Baudoux organise cette semaine des sorties scolaires pour découvrir la restauration d'une forêt sèche en milieu urbain au Mont Vénus avec l'aide de l'association "Forêt sèche du Mont Vénus".

Earth Hour sera aussi l'occasion pour le WWF de partager les résultats d'un sondage sur la perception de la nature par les Calédoniens, ainsi que la manière dont ils sont connectés à elle et s'engagent pour la préserver.

Deux jours de célébration de la Nature en Guyane pour Earth Hour

Le WWF France sera présent à Alternayana, le premier éco-festival gratuit et ouvert à tous, organisé par Graine Guyane et qui se tiendra le vendredi 29 et le samedi 30 mars au Jardin botanique de Cayenne. Le bureau guyanais du WWF France présentera durant deux jours ses actions sur le territoire, notamment la campagne débutée en 2017 contre le projet de mine d'or industrielle Montagne d'Or : pour cela, les équipes du WWF France reviendront sur les conclusions de l'étude publiée par Deloitte Développement Durable qui identifie les 10 filières de développement prioritaires pour le territoire (agriculture, pêche, tourisme, énergies renouvelables, etc). Le festival se clôturera le samedi 30 mars avec la célébration d'Earth Hour et l'extinction des lumières à 20h30, suivie par une veillée de contes.

« Les territoires d'Outre-mer sont de véritables joyaux de la biodiversité mondiale : la Nouvelle-Calédonie rassemble des écosystèmes terrestres et marins d'une richesse exceptionnelle et abrite sur son territoire le plus grand lagon du monde. La Guyane est quant à elle recouverte à 90% de forêts primaires, ce qui en fait la plus grande réserve de biodiversité terrestre française. Earth Hour, qui célèbre la Nature, est un rendez-vous à ne pas manquer pour ces territoires qu'il est primordial de préserver ! »

Isabelle Autissier, Présidente du WWF France

Après la mobilisation, place à l'action ! Pour agir au quotidien, une nouvelle thématique dédiée à la nature dans l'application WAG - We Act for Good

Pour inviter les Français à se reconnecter à la nature, le WWF France lancera le jour d'Earth Hour une nouvelle thématique dans son application WAG - We Act for Good. Au programme : une multitude de défis, d'astuces et de conseils simples et ludiques pour construire un abri pour les oiseaux, ou encore végétaliser son quartier, sa ville ou son bureau.

Pour télécharger WAG, c'estici.

A propos de Earth Hour

Lancée par le WWF en 2007, Earth Hour - 60 minutes pour la planète - est la plus grande mobilisation citoyenne en faveur de la protection de la planète. Chaque année, plusieurs millions de personnes éteignent symboliquement leurs lumières, pendant une heure et à partir de 20h30. Les villes sont aussi nombreuses à se mobiliser. L'année dernière, de Singapour à Honolulu, en passant par Sydney, Moscou, Londres, Paris, New York ou encore Washington, ce sont près de 7000 villes dans 187 pays qui ont éteint leurs édifices emblématiques. Après plusieurs années de mobilisation mondiale contre le dérèglement climatique, Earth Hour mettra la nature à l'honneur dans la perspective de la Conférence de l'ONU sur la biodiversité et du congrès de l'UICN qui se tiendront tous les deux en 2020, respectivement en Chine et en France. Partout dans le monde, le WWF appellera l'ensemble de la société civile, des citoyens aux entreprises en passant par les collectivités locales et les gouvernements, à se rappeler combien notre planète est précieuse et pourquoi il est crucial de la protéger.

Partout dans le monde, de nombreux projets de protection de l'environnement sont déjà à l'agenda du samedi 30 mars 2019 : au Kenya où 1 milliard d'arbres seront plantés pour restaurer la couverture forestière du pays d'ici 2030, en Equateur, dont la capitale Quito pourrait devenir une ville sans plastique ; ou encore en Malaisie, où une pétition nationale sera lancée pour inscrire la protection du tigre à l'agenda du gouvernement.

Pour suivre toutes les actualités d'Earth Hour :

-      Site :earthhour.fr

-      Facebook

-      Twitter : #Connect2Earth

A propos du WWF France

Depuis 1973, le WWF France agit au quotidien en métropole, en Guyane et en Nouvelle-Calédonie afin d'offrir aux générations futures une planète vivante.

Avec ses bénévoles et le soutien de ses donateurs, le WWF France mène des actions concrètes pour sauvegarder les milieux naturels et leurs espèces, assurer la promotion de modes de vie durables, former les décideurs, accompagner les entreprises dans la réduction de leur empreinte écologique et sensibiliser les jeunes publics.

Le WWF est l'une des toutes premières organisations indépendantes de protection de l'environnement dans le monde.

Avec un réseau actif dans plus de 100 pays et fort du soutien de 6 millions de membres, le WWF œuvre pour mettre un frein à la dégradation de l'environnement naturel de la planète et construire un avenir où les humains vivent en harmonie avec la nature, en conservant la diversité biologique mondiale, en assurant une utilisation soutenable de nos ressources naturelles renouvelables et en faisant la promotion de la réduction de la pollution et du gaspillage.

Mais pour que ce changement soit acceptable, il ne peut passer que par le respect de chacune et chacun. C'est la raison pour laquelle la philosophie du WWF est fondée sur le dialogue et l'action.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut