Edouard Philippe premier ministre:Jean-Louis Mélanchon seule opposition

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon

Déclaration suite la nomination de M. Edouard Philippe

Le nouveau président de la République vient de prendre le commandement de toute la classe politique traditionnelle de notre pays.

melanchonLe vieux monde est de retour sous des habits tout neufs et bien jeunes. La droite vient d’être annexée avec un Premier ministre issu de ses rangs : Les Républicains. Le Parti socialiste a été déjà absorbé puisque ses élus et ses candidats, par dizaines, ont demandé l’investiture de monsieur Macron. Et nombre d’entre eux attendent d’être élus pour le rejoindre. Enfin, les électeurs du Front national, après que ce parti ait rempli le rôle d’épouvantail qui était attendu de lui, les électeurs du Front national sont abandonnés, leurs chefs ont tous déserté.

En sorte que, dorénavant, en face de monsieur Macron, et pour le bien de notre démocratie, il ne reste qu’une force cohérente, unie autour d’un programme de gouvernement, «L’Avenir en commun» : c’est la France insoumise, dont je suis le porte-parole.

Et c’est elle qui dit aux Français : ne donnez pas les pleins pouvoirs à monsieur Macron et à son Premier ministre. Une cohabitation est nécessaire. C’est à dire qu’il faut former une majorité différente de celle du président de la République, de son bric à brac, pour pouvoir avoir une action politique cohérente qui réponde aux attentes sociales, écologiques et démocratiques de notre peuple.

Cet attelage hasardeux qui vient d’être constitué ne fonctionnera qu’au prix d’un césarisme et d’une autorité de la monarchie présidentielle toujours plus grande. Il est donc, en ce sens, dangereux pour l’avenir de notre pays.

Ne donnez pas les pleins pouvoirs à monsieur Macron. Permettez qu’une alternative vive dans notre pays. Regroupez-vous, à notre appel, autour de nous.

Que chacun de vos bulletins de vote soit un balai pour les dégager tous.

macron philippe ok

Édouard Philippe, né le  à Rouen, est un haut fonctionnaireécrivain1homme d'État français.

Membre de l'Union pour un mouvement populaire puis du parti Les Républicains, il devient en 2010 maire du Havre et président de la Communauté de l'agglomération havraise. En 2012, il est élu député de la 7e circonscription de la Seine-Maritime

Le 15 mai 2017, il est nommé Premier ministre par le président Emmanuel Macron, investi la veille.

Biographie

Famille

Édouard Philippe est né à Rouen, fils d'enseignants de français2. Son grand-père était docker3 et son arrière grand-père fut l'un des premiers membres du Parti communiste au Havre3.

Formation

Il passe son baccalauréat à Bonn où son père dirige le lycée français4. Ancien élève d'hypokhâgne2, diplômé de l'Institut d'études politiques de Paris (section Service public, promotion 1992)5 et ancien élève de l'École nationale d'administration (promotion Marc-Bloch, 1995-1997)6, il commence sa carrière au Conseil d'État en 1997, en se spécialisant dans le droit des marchés publics.

Carrière politique

Durant ses études à Sciences Po, il milite deux ans au Parti socialiste pour soutenir Michel Rocard2, avant de se rapprocher de la droite.

En 2001, il rejoint l’équipe municipale d’Antoine Rufenacht alors maire du Havre, et devient adjoint au maire chargé des affaires juridiques.

En 2002, il est candidat à l’élection législative dans la 8e circonscription de la Seine-Maritime. Cette même année, Alain Juppé lui propose de participer à la fondation de l'UMP, parti qui vise à rassembler toutes les formations politiques de la droite et du centre dans un grand mouvement populaire. Il y occupe les fonctions de Directeur général des services jusqu'à la démission d’Alain Juppé en 2004.

Il est ensuite avocat, au sein du Cabinet Debevoise & Plimpton LLP et est élu conseiller régional de la Haute-Normandie (2004-2008).

Membre du cabinet d'Alain Juppé au ministère de l'Écologie, du Développement et de l'Aménagement durables, il rejoint le groupe Areva en tant que directeur des Affaires Publiques7 (2007-2010).

En 2008, Édouard Philippe est élu conseiller général de la Seine-Maritime dans le canton du Havre-5. Il est aussi nommé adjoint au maire, chargé du développement économique et portuaire, de l’emploi, de la formation, de l’enseignement supérieur et des relations internationales. En 2009, il devient adjoint au maire chargé de l’urbanisme, de l’habitat, du Grand Paris et du développement portuaire.

Le , le conseil municipal l'élit maire du Havre après la démission d'Antoine Rufenacht. Il devient président de la communauté de l'agglomération havraise le 18 décembre suivant.

Il est le suppléant de Jean-Yves Besselat, député de Seine-Maritime (7e circonscription, le Havre ouest), depuis 2007. Il devient député le 23 mars 2012, après le décès de celui-ci, mais ne siège pas, l'Assemblée ayant suspendu ses travaux pendant la campagne de l'élection présidentielle. Il est élu lors des élections législatives qui suivent.

Le , la liste qu'il mène aux élections municipales est élue dès le premier tour, avec 52,04 % des suffrages exprimés8. Il est également réélu à la communauté de l'agglomération havraise.

Élection présidentielle de 2017

Il fait partie de l'équipe de campagne d'Alain Juppé, candidat à la primaire présidentielle Les Républicains de 2016. Il est son co-porte-parole avec Benoist Apparu9.

En juin 2016, il participe à la réunion du groupe Bilderberg10.

Le 2 mars 2017, dans le cadre de l'affaire Fillon, il quitte l'équipe de campagne de François Fillon à l'élection présidentielle11.

Pour respecter la loi sur le cumul des mandats, il renonce à se présenter aux élections législatives de 201712.

Premier ministre

Le , au lendemain de l'investiture d'Emmanuel Macron, il est nommé Premier ministre par le nouveau président français13.

Ouvrages

Premier ministre français
En fonction depuis le 
(moins d’un jour)
Président Emmanuel Macron
Gouvernement Philippe
Prédécesseur Bernard Cazeneuve
Député de la 7e circonscription de
Seine-Maritime
En fonction depuis le 
(5 ans 1 mois et 22 jours)
Élection 17 juin 2012
Législature XIVe
Groupe politique UMP (2012-2015)
LR (depuis 2015)
Prédécesseur Jean-Yves Besselat
Maire du Havre
En fonction depuis le 
(6 ans 6 mois et 21 jours)
Réélection 23 mars 2014
Prédécesseur Antoine Rufenacht
Président de la Communauté de
l'agglomération havraise
En fonction depuis le 
(6 ans 4 mois et 27 jours)
Élection
Prédécesseur Antoine Rufenacht
Conseiller général de la Seine-Maritime
Élu dans le canton du Havre-5
 – 
(4 ans 1 mois et 5 jours)
Prédécesseur Jean-Yves Besselat
Successeur Anita Gilletta
Conseiller régional de Haute-Normandie
 – 
(3 ans 11 mois et 18 jours)
Élection 28 mars 2004
Président Alain Le Vern
Biographie
Date de naissance  (46 ans)
Lieu de naissance RouenSeine-Maritime,
France
Nationalité Français
Parti politique PS (années 1990)
UMP (2002-2015)
LR (depuis 2015)
Diplômé de IEP de Paris
ENA
Profession Avocat
 

Blason ville fr Le Havre (Seine-Maritime).svg Armoiries république française.svg
Maires du Havre
Premiers ministres français

 Source Wikipedia

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut