Frizbiz plate-forme pour les jobs d'été près des particuliers

Pendant les congés estivaux, une grande partie des étudiants et des jeunes actifs est à la recherche de jobs d’été leur permettant de financer leurs études ou, tout simplement, d’arrondir leurs fins de mois.

frizbizSi les traditionnels emplois d’été dans des bars, restaurants, hôtels ou commerces, ou encore exploitations agricoles sont souvent évoqués, l’économie collaborative par le biais du jobbing offre une palette large de possibilités de travail, et ce de façon hyper-flexible.

« Ces jobs permettent aux étudiants et aux jeunes qui souhaitent travailler l’été de ne pas s’éloigner obligatoirement de leur domicile ou de leur région. Ils offrent une grande diversité de missions à côté de chez eux et une flexibilité, avec peu de frais engendrés, puisque les jeunes n’ont par exemple pas de logement à trouver dans une station balnéaire de la Côte d’Azur. Ils travaillent à leur rythme et peuvent alterner les missions, les moments de repos ou encore la préparation d’un mémoire ou d’une thèse, par exemple », explique Augustin Verlinde, co-fondateur et CEO du site Frizbiz.com, qui favorise depuis 2013 la mise en relation entre des jobbers et des particuliers ayant besoin d’un coup de main pour tous les petits travaux du quotidien.

« À cette période de l’année (mi-juin, NDLR), la plupart des jobs d’été sont déjà pourvus, alors que les offres de jobbing sont disponibles en permanence. La période estivale est également une période propice aux petits travaux avec un volume de réception des annonces en hausse. On constate aussi une poursuite pour les jobbers de l’activité à leur rythme, toute l’année, et ce suite aux premières expériences de l’été », poursuit Augustin Verlinde.

Flexibilité d’organisation et volume de missions au choix

Sur des plateformes comme Frizbiz, ces étudiants et jeunes vont retrouver un ensemble de demandes de particuliers dans des domaines aussi variés que les petits travaux (montage et démontage de meubles, accroches murales), le jardin et l’extérieur (entretien et aménagement, nettoyage de vitres), la maison connectée (assistance informatique, installation wifi, audio, télévision, connectivité), l’installation de l’électroménager, la rénovation des murs et du sol (peintures), l’installation de luminaires, le ménage et l’entretien du logement, les déménagement ou la garde d’animaux.

Au niveau national, les jeunes jobbers de Frizbiz sont en majorité des hommes (70%) et sont âgés de 22 ans. Leurs domaines d’action les plus prisés sont les déménagements, le jardinage, le bricolage, la peinture et le ménage, avec en moyenne 4 interventions mensuelles effectuées dans un rayon de 11 km du domicile. Les revenus mensuels oscillent entre 250 € au niveau national et 350 € sur la métropole lilloise et à Paris. Paris où les étudiants et jeunes réalisent en moyenne 7 missions par mois.

Par ailleurs, selon les régions et grandes agglomérations, Frizbiz a noté des différences significatives en termes de profils et de missions proposées.

À Paris, où l’activité est forte (ainsi qu’à Saint-Denis, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine et Courbevoie), 43% des jobbers sont des femmes et l’âge moyen descend à 21 ans.

À Lille, les jeunes jobbers sont des hommes à 71% et travaillent principalement sur Lille, Villeneuve d’Ascq, La Madeleine, Marcq-en-Barœul et Roubaix.

En région lyonnaise, les femmes représentent 64% des jobbers et les offres de missions concernent principalement le ménage et la garde d’animaux sur Lyon, Villeurbanne, Saint Priest, Rillieux-la-Pape et Chassieu.

Enfin, le bricolage et la peinture remportent la mise à Marseille, où les particuliers proposent de nombreuses missions dans ces domaines. Les offres sont également fortes à Bordeaux où le déménagement et le jardinage arrivent en tête des offres de jobbing sur la zone Bordeaux-Pessac-Gradignan-Le Bouscat-Lormont.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut