Alain Juppé pour la France-Guadeloupe

« Les Outre-Mer ne sont pas une charge ou une contrainte pour la France, mais un atout politique, économique et humain. »      

juppe penchard

Rencontres chaleureuses ces derniers jours en Guyane, en Martinique et en Guadeloupe où j’étais accueilli par les élus locaux, en compagnie de Dominique Perben, à l’écoute de tous nos compatriotes.

Face à la situation fragile de nos collectivités ultramarines, les solutions doivent venir du terrain. Nos Outre-mer sont riches de leurs innovations, de leurs réseaux de PME et TPE. En Martinique j’ai rencontré les salariés de l'entreprise BeepWay qui développe des solutions innovantes dans la géolocalisation. Cette force d’innovation locale je l’ai également rencontrée en Guadeloupe, accueilli par Marie-Luce Penchard. A Capesterre Belle-Eau j'ai observé tous les efforts de la filière banane pour obtenir des résultats respectueux de l’environnement.

Je veux faire passer un message d’espérance. Je crois dans nos atouts et notamment dans notre jeunesse, richesse extraordinaire de la Guyane. La France rayonne de ses Outre-mer, elles jouent un rôle stratégique dans nos échanges au sein d’une économie mondialisée. La richesse des cultures et des patrimoines fait partie intégrante de l'identité de la France.

Je publierai dans les prochaines semaines un cahier consacré à nos Outre-mer. Merci du fond du coeur à mes comités de soutien pour leur accueil exceptionnel. En confiance.

*****************************************************************************************************************************************************************************

Depuis plusieurs années, les relations entre les Outre-Mer et l’Hexagone sont malmenées par des décisions unilatérales trop souvent guidées par des considérations budgétaires.

Il faut restaurer des relations de confiance et de respect en tirant les conséquences de la pluralité institutionnelle, économique, culturelle, humaine des outre-mer. Ils ne doivent plus être considérés comme périphéries d'un centre lointain mais comme des pôles actifs d’un monde qui se construit.

Agir pour l’Outre-Mer, c’est aider à libérer les potentiels de chaque territoire et construire avec chacun des outre-mer une relation nouvelle en ne traitant plus de manière identique des situations qui ne le sont pas mais en recherchant le juste équilibre résultant d’une prise en compte de la différence locale dans l’ensemble républicain.

Agir, c’est aussi prendre pleinement en considération la protection de nos compatriotes dans ces territoires au même titre que dans l’Hexagone. Cette protection doit être entendue dans un sens large, global : sûreté, sécurité routière, santé publique, protection du consommateur…

Agir, c’est enfin donner de la stabilité dans le temps aux dispositifs publics d’aides aux entreprises, aux opérateurs sociaux et aux particuliers et accompagner les départements et régions d’outre-mer dans l’adaptation des normes communautaires et nationales.

http://www.alainjuppe2017.fr

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut