"Les MURs galerie Pôle Caraïbes" 11 janvier au 9 mars 2019

L’association Agence Kultur'Tour est heureuse de voir se concrétiser le projet "Les MURs galerie Pôle Caraïbes" dont l’objectif est la création, à l’aéroport Pôle Caraïbes, de la première galerie d'art à ciel ouvert de la Guadeloupe.

Visuel Session1

Nos artistes, plasticiens, graffeurs, photographes exposeront leurs œuvres pour le plus grand plaisir des voyageurs (2,5 millions) mais aussi de l’ensemble des publics guadeloupéens. Soutenu par nos partenaires économiques et institutionnels, avec lesquels nous entretenons une relation forte basée sur les valeurs de responsabilité sociétale, ce projet permettra de valoriser un fleuron de notre patrimoine bâti contemporain tout en mettant en lumière les réalisations de nos artistes plasticiens.

Eléonore BASTIDE-BERNIER Présidente Agence Kultur'Tour

 

L’aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes est heureux et fier de voir aboutir le projet "Les MURs galerie Pôle Caraïbes". Depuis la fermeture de l’aérogare du Raizet, les infrastructures de l’aéroport ont souvent servi de lieu d’expression graphique, sans pourtant bénéficier d’une mise envaleur adéquate et d’une exposition au grand public. Pourtant, certains graphes visibles sur les anciens bâtiments témoignaient déjà du talent des artistes guadeloupéens. Les bâtiments de l’ancienne aérogare étant amenés à disparaître, il nous a semblé pertinent et hautement symbolique d’offrir un nouvel espace d’expression artistique au sein de l’aéroport. Cette galerie à la fois permanente et éphémère sera un lieu unique, une première mondiale dans un aéroport et la SAGPC est fière de pouvoir proposer cette exclusivité aux guadeloupéens et aux passagers venant séjourner dans notre archipel. Nous espérons qu’au-delà des artistes qui participeront aux premières sessions, la renommée de l’exposition dépassera les seules frontières des Antilles et saura aussi attiser la créativité d’artistes caribéens et internationaux que nous accueillerons avec enthousiasme sur Les MURs galerie Pôle Caraïbes.

Alain BIEVRE Président du Directoire de la SA GPC

Le concept

Tous les deux mois, six artistes réalisent et exposent deux œuvres éphémères. Ces œuvres, sont données à l’espace urbain ; les "piliers à l'entrée de l'aéroport Pôle Caraïbes". Les œuvres ne sont ni récupérées ni conservées par l’association ; elles participent chacune au cycle éphémère de l’exposition car chaque œuvre est collée sur la précédente. Elles sont donc continuellement recouvertes comme l’est un panneau publicitaire et sont soumises aux aléas de l’extérieur et de la météo.

La première saison Les MURs galerie Pôle Caraïbes, ce sont 5 sessions et un catalogue. Ce sont trente artistes (plasticiens – graffeurs -photographes) qui participeront aux MURs galerie.

Les objectifs

Faire rayonner nos artistes et notre culture dans les espaces de l’aéroport Pôle Caraïbes. Participer au développement de l'attractivité de l’aéroport : Les MURs galerie Pôle Caraïbe, lieu d’expression des artistes plasticiens et graffeurs reconnus et amateurs

Les artistes

Artistes SESSION 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cédric Boucard

Artiste peintre autodidacte et sculpteur, il est plongé dans l’océan pictural depuis plus de vingt ans, utilisant la peinture acrylique comme mode d’expression. Par sa peinture, il dévoile nos comportements dans cette société mais également notre beauté, et toute l’étendue spirituelle où peut le mener sa réflexion. Celle-ci passe par des processus créatifs spontanés et variés et s’imprime par la couleur des pigments.

Daniel Dabrioud

Sa pratique photographique est plurielle. L’homme est à la base de sa recherche photographique, dans toutes ses différences, dans toute sa complexité. Son interaction avec son environnement est riche de contraste, de fusion, d’émotions, de sensations ouvrant la porte à des approches graphiques aussi riches que, parfois, surprenantes. Son approche photographique est ainsi un mélange de “esthétique documentaire” et d’approches “plasticiennes”.

Guy Gabon

Eco designer, artiste d’arts visuels et cinéaste. Elle est une artiviste investie qui questionne son époque. Poétesse du paysage, elle s’inspire de la nature généreuse pour questionner les liens que l’homme entretien avec son milieu naturel et urbain. Elle crée des œuvres prenant appui sur le land art, l’éco design, le cinéma, le graff végétal et le graffiti inversé.

Joel Nankin

A vu le jour à Marie-Galante en 1955 et grandit sur la Grande-Terre à Pointe-à-Pitre. Musicien, auteur, compositeur et membre fondateur du Mouvman Kiltirel Akiyo, il débute la peinture en autodidacte lors de son séjour derrière les barreaux en tant que prisonnier politique (1983- 1986). L’appel de la peinture a été radical et Nankin n’a de cesse de la pratiquer dans la rue, en performance de festival, ou dans son atelier qu’il a ouvert au public en mai 2014, avec une exposition collective intitulée « Grenn Sèl ».

Stek Oner

Artiste autodidacte né le 20 mai 1983,il entre dans le monde du graffiti à la fin des années 90. Il pratique le street art, le bodypainting et la peinture. Grâce aux rencontres de graffeurs de la scène locale et internationale (Noé two, Mist, Ceet,Tek, etc…) et à l’évolution des modes et des milieux artistiques STEEK évolue, progresse, se professionnalise et décide en 2006 de se consacrer entièrement à sa passion, la peinture. Il devient en juillet 2017 le nouveau Champion du Monde de Bodypainting (catégorie aérographe pro) en Autriche. En 2018, il récidive et devient Double Champion du Monde.

Anais Verspan

Se définit comme une artiste visuelle. Elle développe et construit un travail plastique « oscillant entre figuration et abstraction lyrique, elle transcende ses blessures culturelles en se livrant à un corps à corps avec la matière, révélant ainsi des effets de contrastes des noirs mats/brillants très complexes. Le challenge de l’artiste est de conceptualiser ces éléments d’une pensée rhizomique telle de la stature de l’être Guadeloupéen, sa culture, la spiritualité du Gwoka et du « Mas a senjan » et ses Hommes, comme essence d’un art universel.

 

Michel Rovelas  parrain de la saison 1

Le parcours artistique de Michel Rovélas l’a conduit à travers le monde. Il organise et participe à de nombreuses expositions sur Paris, durant les années 60. En 1972 il crée à Pointe-à-Pitre une école d’art et une Galerie d’art contemporain : la galerie Igha-Igha. Puis, il prend la direction de l'école d'art plastique du Lamentin, dix-huit ans plus tard. On lui doit également de nombreuses œuvres gigantesques à travers le monde, notamment en Guadeloupe, en Chine, au Portugal, en Espagne, dans les Caraïbes, en France ainsi qu'aux Etats-Unis. Il est l'auteur de sculptures monumentales où la figure humaine occupe une place centrale. L'artiste Michel Rovélas réside et poursuit son travail à Capesterre BelleEau. Nous souhaitons mettre à l’honneur cet exceptionnel parcours en faisant de Michel Rovélas, le parrain de la première saison de « Les MURs galerie de Pôle Caraïbes ». 

Nathalie Hainant Commissaire d'exposition saison 1

Elle vit et travaille en Guadeloupe depuis 2002. Commissaire d'exposition et critique d'art, elle est membre du CEREAP et d'Art Public. Elle publie régulièrement dans des catalogues d’art contemporain et des revues sur les thématiques qui occupent la création plasticienne dans l’espace caribéen et a travaillé en France sur des expositions avec Hervé Télémaque, Erik Dietman, Philippe Cognée, Pascal Convert, B.I. Kingelez, Jean-Pierre Pincemin, Christian Bonnefoi, Arnaud Claass et L’Ecole Nationale Supérieure de Photographies de Arles. Elle est titulaire d’une maîtrise en Lettres de la faculté de Genève, en Suisse, sous la direction de Michel Butor.

Conférence de presse le 04/01/2019 à 10H00 au Kafé Kréyol à l'aéroport

Agence Kultur'Tour est créée en octobre 2015 pour favoriser, développer et promouvoir des actions et des activités professionnelles dans un champ d’intervention artistique, culturel, éducatif, social et de tourisme culturel. En janvier 2017, elle lance le Kino Guadeloupe, concept qui rassemble les acteurs du domaine du cinéma pour l’élaboration d’œuvres nouvelles et assurer leur diffusion.

L'Aéroport Guadeloupe Pôle Caraïbes, porte d’entrée et de sortie des Îles de Guadeloupe, est un lieu de passage important. Ce sont aujourd’hui près de deux millions et demi de passagers qui transitent dans ces espaces chaque année. Le but est d’interagir avec les passagers, leurs accompagnants et les habitants. Ce public multiple découvrira, tous les deux mois, les œuvres de graffeurs, plasticiens ou photographes de la Guadeloupe et d’ailleurs.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut