53 personnalités et 133 présidents d'associations se mobilisent pour les outre-mer

[Communiqué de presse] :

A l’initiative de Patrick Karam, ancien président-fondateur du Conseil Représentatif des Français d’outre-mer (CREFOM) et ancien délégué interministériel pour l’égalité des chances des français d’outre-mer, 53 personnalités et 133 présidents d’associations ont cosigné une lettre ouverte publiée dans le JDD (A découvrir ici : https://www.lejdd.fr/Politique/personnalites-et-associations-denoncent-les-carences-structurelles-des-outre-mer-face-a-la-pandemie-3969040) à l’attention du Président de la République afin de l’alerter sur les conséquences dramatiques de la crise sanitaire provoquée par le coronavirus dans les outre-mer.

Le gouvernement a hérité d’une situation particulièrement difficile qui est le fruit de nombreuses années d’une réponse inadaptée aux problématiques des outre-mer, et notamment aux handicaps structurels, à l'exiguïté et l'isolement des territoires.Les outre-mer souffrent de chômage, de vie chère, de pauvreté, de carences en équipements mais aussi d’injustice.

L’outre-mer est désormais sous la menace d’une déflagration généralisée et d’une défiance irréversible avec la République qui se traduiront par une crise économique, sociale, morale et politique sans précédents, et qui placeront le président de la République en première ligne.

Les Français d’outre-mer ne veulent plus être marginalisés dans la République et posent la question de la présence et de l’efficience de l’Etat. Ils revendiquent aussi l’égalité. Ils sont Français mais la France les considère-t-elle comme tels ?

Selon Patrick Karam, « cette crise peut être une opportunité de marquer un tournant historique et de mettre en place des mesures d’une ampleur jusqu’ici inégalée en faveur de nos territoires ultramarins trop souvent oubliés ».

Nous avons proposé au président quelques pistes de travail.

Il faut désormais que l'Etat se réengage et dégage les moyens d'un plan d'investissements massifs sur toutes les infrastructures qui porteraient sur les hôpitaux, l'accès à l'eau, au traitement des déchets, à l'électricité, à l'économie numérique, verte et bleue, mais aussi des moyens pour l'éducation avec une priorisation des crédits du plan d’investissement dans les compétences (PIC), la santé, la lutte contre la pauvreté et l’illettrisme.

Il faut d’ailleurs plaider pour que les lignes budgétaires qui ne seront pas consommées en 2020, comme celles de la LBU, puissent être réaffectées immédiatement à la relance par une loi de finances rectificatives. Les collectivités locales et territoriales, moteurs de la solidarité et de l’investissement, qui sont pour nombre d’entre elles au bord du précipice, doivent être soutenues et leurs marges reconstituées. L’ouverture sur les bassins géographiques doit devenir une priorité. L’accompagnement de toutes les compagnies aériennes, et pas uniquement Air France, qui desservent nos territoires est également une priorité majeure.

Les pistes de travail pour les entreprises sont connues : à terme la mise en place de zones franches globales portant une exonération totale des cotisations sociales et fiscales sur l'ensemble du territoire et des activités (hors grande distribution, assurance, poste et banque), y compris sur les revenus de cadres spécialisés, jusqu'à 5 SMIC. Et sur le court et moyen terme, pour aider les structures dans les secteurs agricoles, de la pêche, de l’industrie, du tourisme, de l'hôtellerie, de la restauration, du petit commerce, de l'économie sociale et solidaire mais aussi les associations culturelles et sportives, à surmonter cette crise, l'abandon des créances d'Etat et de l'Urssaf est un préalable ainsi que la prise en charge dans sa totalité de la garantie d'Etat pour les TPE et PME, avec un moratoire de remboursement sur 5 ans, de façon à permettre la reconstitution de la trésorerie si durement éprouvée. Pour les autres secteurs non concernés par cette liste, procéder à des reports longs de charges et d'impôts dès lors que leur survie en dépend, avec une appréciation au cas par cas.

Et pour répondre à la problématique immédiate du décrochage social, il faut envisager la création d’un chèque permettant d’acquérir des biens essentiels, dont les premiers financements pourraient provenir de la dotation de continuité territoriale qui ne sera que peu sollicitée en 2020. Pour faciliter le tourisme, y compris affinitaire, celui des ultramarins qui reviennent au pays, un crédit d’impôt pourrait utilement être mis en place sur le surcoût des billets d’avion. Des conférences territoriales pourraient également être organisées par le préfet pour dresser un bilan précis de la situation et mettre en place des politiques publiques pour répondre aux urgences et aux spécificités de chaque territoire, avec la participation du Haut-Commissaire à la lutte contre la pauvreté.

Nous nous tenons à la disposition du président de la République pour travailler avec lui de manière constructive, pour éviter que l’outre-mer ne se transforme en poudrière.

Contact : Patrick Karam : 06 79 08 81 70

Vous trouverez ci-dessous la liste des personnalités ayant signé cette lettre ouverte :

France ZOBDA, Productrice-Actrice-Co-Auteure de "Noire n'est pas mon métier"

Sandro AGÉNOR, Scénariste

Marijosé ALIE, Ancienne présentatrice d’émissio - Journaliste - Auteure - Chanteuse

Christine ARRON, Championne de France et d'Europe d'athlétisme – Chargée de mission sport en entreprise à la Fédération Française d'Athlétisme

Marc BARRAT, Réalisateur

Nadège BEAUSSON-DIAGNE, Comédienne- Réalisatrice - Co-Auteure de "Noire n'est pas mon métier" - Créatrice du Collectif "Même pas Peur" (Collectif contre les Violences faites aux Femmes)

Malika BELLARIBI-LE MOAL, Chanteuse d'Opéra - Auteure - Fondatrice et Présidente de l'association «Voix en développement" 

Jocelyne BÉROARD, Chanteuse- Auteure-Comédienne

Basile BOLI, Ancien footballeur de l'Olympique de Marseille et de l'Equipe de France

Mario CANONGE, Auteur-Compositeur- Chanteur- Pianiste

Philippe CAROIT, Acteur

Sylviane CEDIA, Chanteuse

Tony CHASSEUR, Auteur-Compositeur-Chanteur

Fabrice DI FALCO, Chanteur d'Opéra

Maïmouna DOUCOURÉ , Réalisatrice- Scénariste- Actrice

Christian FAURE, Réalisateur-Scénariste

Mata GABIN, Comédienne-Chanteuse - Co-Auteure de "Noire n'est pas mon métier"

Greg GERMAIN , Acteur - Metteur en scène - Directeur de théâtre - Ancien président d'Avignon Festival & Compagnies (AF & C)

Laurent GREGOIRE, Créateur, Directeur et Agent de l'Agence Artistique ADÉQUAT 

Mémona HINTERMANN, Journaliste - Grand reporter - Ancienne membre du CSA - Auteure

Catherine JACOB, Actrice-Auteure

Lucien JEAN-BAPTISTE, Acteur-Réalisateur-Producteur

Laurence JOSEPH, Comédienne- Humoriste-Auteure

Docteur Yves KAMAMI, Chercheur et Spécialiste ORL – Président de la Commission du CRIF chargée des relations avec les Ultramarins - Président de l’Union des médecins juifs de France

Christine KELLY, Ancienne membre du CSA et journaliste - Auteure -  Présidente de l'association K d'urgence

Rachel KHAN, Comédienne-Auteure- Co-Directrice de La Place- Co-Auteure de "Noire n'est pas mon métier"- ex-championne d'athlétisme Centre Culturel La Place

Luc LAVENTURE, Président de l'association Métamorphose Outre-mer - ancien directeur des antennes de France O

Phlilippe LAVIL, Artiste

Pascal LÉGITIMUS, Comédien-Réalisateur-Producteur

Aïssa MAÏGA, Actrice-Réalisatrice - Créatrice du Collectif et co-Auteure de "Noire n'est pas mon Métier"

Jacques MARTIAL, Acteur - Metteur en scène - ancien président de l'établissement public de la Villette – ancien président du Mémorial ACTe

Sara MARTINS, Comédienne - Co-Auteure de " Noire n'est pas mon métier"

Ambroise MICHEL, Acteur-Réalisateur

Jean-Lou MONTHIEUX, Producteur

Jean-Marc MORMECK, Champion du monde de Boxe - Ancien délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer

N'JIE, Chanteuse

Jean-Claude NAIMRO, Auteur-Compositeur

Philippe NIANG , Réalisateur-Scénariste

Sabine PAKORA, Comédienne-Réalisatrice-Co-Auteure de "Noire n'est pas mon métier"

Mourad PAPAZIAN, co-Président du Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF)

Marie-José PEREC, Athlète - Triple championne olympique

Frédéric REGENT, Ancien Président du Comité national pour la mémoire et l'histoire de l'esclavage - Historien

Michel REINETTE, Journaliste - Scénariste - Réalisateur - Rédacteur en chef honoraire de FranceTélévisions 

Claude RIBBE, Ecrivain - Philosophe - Réalisateur – Président de l'association des amis du Général Dumas

Firmine RICHARD, Comédienne – Auteure  -Co-Auteure de "Noire n'est pas mon métier"

Sonia ROLLAND , Miss France 2000 - Comédienne- Réalisatrice- Co-Auteure de "Noire n'est pas mon métier"- Fondatrice et Présidente de l'association "Maïsha Africa"

Ronald RUBINEL, Auteur-Compositeur- Producteur

Jean-Jacques SEYMOUR , Journaliste - Editorialiste – Auteur - Président de l'Association Cultures et Medias

Claudy SIAR, Artiste - Ancien délégué interministériel à l'égalité des chances des Français d'Outre-mer

Assa SYLLA, Actrice- Co-Auteure "Noire n'est pas mon métier"

Ara TORANIAN, journaliste, co-Président du Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France (CCAF), directeur d'Armenews et des Nouvelles d'Arménie.

Karidja TOURE, Actrice- Co-Auteure "Noire n'est pas mon métier

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut