L'ADIE libère l'entrepreneuriat

L'Adie lance une grande campagne de proximité pour libérer l'entrepreneuriat, et entend bien imposer la création d'entreprise au cœur du débat des municipales 2020.

Libérer la création d’entreprise pour tous dans toutes les communes de France et inclure le développement des entreprises individuelles locales dans les programmes des municipales. Une utopie ?

C’est le défi que se propose de relever l’Adie en sortant une nouvelle édition de son Mégaphone et en partant à la rencontre des porteurs de projets de création d’entreprise dans 300 communes de France.

Le nouveau Mégaphone de l’Adie : un programme des entrepreneurs pour les municipales 2020

Si les entrepreneurs locaux contribuent indéniablement à créer de l’activité et des emplois de proximité dans les communes, il n’en demeure pas moins qu’ils sont souvent les parents pauvres des programmes des politiques municipales.

Et pourtant, les sujets qui préoccupent les entrepreneurs et relèvent du champ d’intervention des maires ne manquent pas.

Du 24 octobre au 11 novembre 2019, l’Adie a lancé avec l’Institut BVA une grande consultation nationale auprès des entrepreneurs qu’elle soutient pour leur permettre de partager leurs problématiques et leurs besoins quant aux thématiques relevant du champ de compétences des Maires. Près d’un millier d’entrepreneurs ont répondu à cette consultation.

Pas assez informés, pas assez mis en valeur, 8 entrepreneurs interrogés sur 10 considèrent qu’ils ne sont pas assez soutenus par leur Mairie* dans l’exercice de leur activité. L’accès aux locaux, la mobilité, et l’information et le développement commercial font partie de leurs préoccupations principales.

Après le succès des 2 premières éditions, l’Adie réactive son Mégaphone pour relever le défi d’imposer ces thématiques dans le débat public et de faire entendre la voix des entrepreneurs inaudibles auprès des candidats aux élections municipales 2020.

À travers un format original et participatif, le Mégaphone Adie réunira dans une vingtaine de communes, jusqu’aux élections municipales, des « Conseils municipaux des entrepreneurs » avec pour mission de formuler des solutions innovantes, concrètes et ancrées dans leur expérience.

Du 3 février aux élections municipales, les entrepreneurs et les équipes locales de l’Adie se mobiliseront pour diffuser ces propositions et inciter les candidats à les intégrer dans leur programme.

Du 3 au 7 février, l’Adie part à la rencontre des entrepreneurs dans leur commune

Qu’ils soient déjà en activité ou qu’ils souhaitent se lancer, les entrepreneurs déplorent, à 70% un manque d’information de la part de leur commune sur l’accompagnement à la création d’entreprise**.

Afin de lever ce frein à l’initiative économique, l’Adie organise pendant une semaine, avec ses partenaires, près de 300 événements partout en France métropolitaine et en Outremer.

Afin de mettre en valeur l’ambition et l’engagement ces entrepreneurs, souvent invisibles, qui s’implantent et se développent durablement dans des communes dont ils sont également les citoyens, l’Adie a réalisé, en collaboration avec le photographe Patrick Messina, une nouvelle campagne qui sera diffusée sur les sites internet de partenaires, sur les réseaux sociaux et dans la presse quotidienne régionale.

* Enquête inédite de l’Adie réalisée avec BVA par Internet du 29 octobre au 11 novembre 2019 auprès de 902 créateurs d’entreprise, représentatif des créateurs d’entreprises soutenus par l’Adie
** Enquête inédite de l’Adie réalisée avec BVA par Internet du 29 octobre au 11 novembre 2019 auprès de 902 créateurs d’entreprise, représentatif des créateurs d’entreprises soutenus par l’Adie.

 

À propos de l'Adie

L'Adie est une grande association qui défend l'idée que toute le monde peut devenir entrepreneur.

Depuis 30 ans, son réseau de 2000 spécialistes salariés et bénévoles finance et accompagne les créateurs d'entreprise, pour une économie plus inclusive.

À propos du #MégaphoneAdie

Un plaidoyer pour rendre audible la voix de TOUS les entrepreneurs

Parce qu’il n’y a pas que les startup, les PME et les licornes qui contribuent à l’économie de la France, l’Adie donne la parole aux entrepreneurs qu’elle accompagne. Ils partagent le vécu de la majorité des entrepreneurs, dont la voix est inaudible dans le débat public.

Après un premier Mégaphone en 2018 dédié aux difficultés rencontrées lors de la création d’entreprise, la seconde édition, en 2019, a mis  « les mains dans le moteur » en les interrogeant sur les difficultés rencontrées tout au long de la vie de l’activité : se développer, recruter, changer de statut mais aussi se loger, s’arrêter pour se soigner, ou encore cotiser à la retraite en tant qu’entrepreneur.

Des victoires

En faisant tomber des freins à la création d’entreprise comme l’obligation de stage de préparation à l’installation, en obtenant la suppression de limite d’âge de 5 ans pour les entreprises en développement éligibles au microcrédit, le Mégaphone de l’Adie a déjà emporté des victoires auprès du Ministre de l’Économie, Bruno Le Maire.

L’édition 2020 vise désormais à faire peser la voix des entrepreneurs dans chaque commune et dans le débat national des élections municipales.

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut