Talents d'Outre-mer 2015-23 lauréats "jeunes"-31 talents confirmés

La cérémonie de la 6ème édition de remise a trainé en longueur au Palais d'Iéna, siege du CESE, ce vendredi 18 décembre, en présence de.George Pau-Langevin , ministre des Outre-mer,rené Bernusconi et Christian Vernaudon,présidents du CESE et de son groupe Outre-mer ,Pascal Saffache  et George Dorion,président et président d'honneur du CASODOM,Yola Minatchi,présidente du réseau des  Talents.
 
tom2015
tom confirmes 2015tom 2015 groupe1tom2015 gpl bernusconiAprès les présentations des23 lauréats jeunes talents par catégorie D'activités, les 31  talents confirmés ont été présenté en un seul bloc..Des talents musicaux , Fabrice Di Falco,Déborah Mélénia Attal et Romuald Grimbert-Barré ont compensés l'absence de la marraine Christiane Eda-Pierre.Le présentateur Michel Reinette de France 3 n'a pas eu la tache facilitée par les discours officiels et le nombre de récipendiaires.Deux citations à retenir:le noir n'est pas un homme dans la société française, c'est un homme noir (Frantz Fanon) et Fait en ton lieu et pense en Tout-Monde (Edouard Glissant).www.casodom.com.
 
 
La sixième édition de la cérémonie de remise des prix des « talents de l’Outre-mer », tenue au Palais d’Iéna le 18 décembre 2015 en présence de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des Outre-mer, revêt un caractère exceptionnel à plusieurs égards :
 
- Elle coïncide avec le dixième anniversaire du lancement de cette initiative par le CASODOM
- Elle s’est ouverte aux originaires de tous les Outre-mer
- Outre les profils académiques classiques, elle a accueilli pour la première fois des candidats dans les arts classiques tels que le chant, la musique et la danse académiques.
Pour la première fois aussi, la promotion 2015 a une « Marraine », qui est la célèbre cantatrice Christiane EDA-PIERRE
Cette sixième édition s’avère un cru exceptionnel, avec un record de 230 dossiers de candidatures, soit une centaine de plus que lors de la précédente édition de 2013.
Sont distingués dans cette sixième édition :
- 23 lauréats dans la catégorie « Jeunes Talents », soit 16 femmes et 7 hommes
- 31 dans la catégorie « Talents confirmés », soit 15 femmes et 16 hommes.
Ils viennent de tous les Outre-mer : outre les départements d’Outre-mer « historiques », la Nouvelle Calédonie, la Polynésie française, Mayotte, et Saint-Martin sont ainsi représentés.
Le palmarès met en relief la grande diversité des disciplines où brillent les Ultramarins : Arts classiques (chant, musique et danse) ; Architecture ; Ingénierie et Mathématiques ; Lettres et Philosophie ; Médecine, Pharmacie, Sciences du Vivant, et Psychologie ; Droit, Sciences Politiques, Commerce, Banque.
Mais des chefs d’entreprise qui brillent dans leurs domaines figurent aussi parmi les lauréats.
Au total, l’opération a attiré plus d’un millier de candidats depuis la première édition, et a permis de distinguer 185 lauréats qui sont autant de modèles pour montrer aux Jeunes qu’il n’y a pas de fatalisme qui s’opposerait à leur insertion et à leur ascension sociales.
Et aussi pour donner à l’ensemble de nos concitoyens une image des Outre-mer plus positive que celle que certains peuvent s’en faire.
 
JEUNES TALENTS CATEGORIE : ARTISTES CLASSIQUES – LETTRES - ARCHITECTURE
Déborah-Ménélia ATTAL
. Artiste lyrique (Soprano)
 Cursus :
- Diplôme supérieur d’exécution de l’Ecole Normale de Musique de Paris
- Diplôme d’études musicales du Conservatoire d’Issy les Moulineaux
- Ancienne élève du Centee National d’Insertion Professionnelle d’Artistes Lyriques (CNIPAL) de Marseille
 Guadeloupe
Alors qu’elle se destinait à une carrière scientifique, c’est sa Professeure de chant lyrique en Guadeloupe qui la convainc de continuer à travailler le chant.
Après ses études au conservatoire pour approfondir sa formation musicale en chant et en théorie, elle intègre l’Ecole Normale de Musique de Paris où elle obtient son diplôme supérieur d’Exécution.
Elle intègre ensuite le Centre National d’Insertion Professionnelle d’Artistes Lyriques de Marseille, puis continue à se perfectionner auprès de Professeurs et d’Artistes éminents.
Lauréate de nombreux concours internationaux et nationaux, elle se produit depuis lors dans de nombreux récitals et opéras sous la direction de chefs éminents.
Passionnée par la mélodie française et le Lied allemand, elle approfondit aussi son art dans la Musique contemporaine
Nadia Chonville
 Doctorante en Sociologie
 Cursus :
- Diplôme de Sciences Po Grenoble, spécialité Amérique Latine Bachelor d’études politiques de Sciences Po Grenoble
- Romancière et Chroniqueuse littéraire
 Martinique
Née en Martinique de mère Basse-Terrienne et de père martiniquais, cette jeune femme de 26 ans a des dons très éclectiques.
Elle publie son premier roman à l’âge de 14 ans, et à 17 ans elle prend pendant cinq ans la responsabilité de la rubrique « L’Heure de lire »dans l’édition du weekend end du journal France Antilles pour intéresser les publics les plus réfractaires à la littérature.
Ce qui ne l’empêche pas d’intégrer Science Po Grenoble et d’y obtenir son diplôme avec la mention Très bien.
Elle retourne ensuite en Martinique où elle reprend les activités culturelles qui lui sont chères, tout en pour poursuivant ses recherches universitaires en doctorat de sociologie.
Elle poursuit son travail de thèse sur « la reproduction de l’homophobie et du sexisme dans les institutions éducatives aux Antilles », tout en exerçant comme vacataire à l’Education nationale.
 
Romuald Grimbert-Barré
 Violoniste Soliste
 Cursus :
- Révélation classique de l’ADAMI (2011)
- Master de Musique de l’Université Indiana
- Master de soliste de l’HEM de Genève
- Doctorant de l’Université Bloomington d’Indiana
 Guadeloupe
Né à Chartres de parents guadeloupéens, Romuald Grimbert-Barré est un jeune violoniste français de 27 ans, ayant cinq frères et une soeur, tous musiciens, avec lesquels il joue régulièrement en concert depuis l’âge de 10 ans.
Ce jeune prodige obtient à 15 ans une dispense de l’Education nationale pour passer son Bac en candidat libre, afin de suivre l’éminent pédagogue de renommée internationale, Mauricio FULK, qui lui propose de venir étudier avec lui à l’Université d’Indiana de Bloomington. Il y obtient une bourse au mérite pour financer ses brillantes études.
Lauréat de plusieurs prix internationaux, notamment à Moscou et en Chine, il fait partie des « Révélations classiques » de l’Adami en 2011.
Ayant déjà enregistré des disques, il a eu l’occasion de travailler avec des musiciens et chefs de renom, et il se produit régulièrement en France comme à l’étranger.
Romuald GRIMBERT-BARRÉ
Anaëlle KISCHENAMA
 Etudiante ( En dernière année de diplôme de spécialisation et approfondissement en Architecture et Patrimoine)
 Cursus :
- Diplôme d’étude en Architecture
 La Réunion
Cette Réunionnaise de 24 ans a obtenu son diplôme d’Etude en Architecture à La Réunion en 2012.
Elle poursuit ensuite sa formation à l’Ecole supérieure d’architecture de Lyon (ENSAL) et y obtient son diplôme d’architecture en 2014, terminant son Master parmi les meilleurs, avec la mention Recherche qui consacrait le travail de recherches qu’elle avait effectuées notamment sur le patrimoine colonial réunionnais.
Elle part alors en septembre 2015 pour intégrer la formation très sélective de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Belleville, devenant ainsi la première Réunionnaise à entrer dans cette Ecole prestigieuse. Elle terminera son diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement en Architecture et Patrimoine en 2016.
Elle souhaite mettre à profit les connaissances acquises durant sa formation au service de la préservation du patrimoine réunionnais
 
Lovely OTVAS
 Etudiante en Lettres classiques à l’Ecole Normale Supérieure de Paris
 Cursus :
- Agrégée de Lettres classiques
- Master de Lettres classiques
 Guadeloupe
Cette originaire de Basse-Terre est une surdouée en Lettres classiques.
Après ses études de Prépa en Guadeloupe, elle concourt directement au concours d’entrée à l’Ecole normale supérieure de Paris.
Et c’est au rythme du Gwoka, danse guadeloupéenne inscrite au patrimoine mondial de l’humanité, que cette ancienne danseuse du groupe KA KI JENN célèbre sa réussite au concours d’entrée à cette prestigieuse Grande Ecole.
A partir de 2012, elle prépare le diplôme propre à l’ENS, qu’elle validera en 2016, tout en obtenant en 2014 le Master de Lettres classiques de Paris IV Sorbonne : pendant ses eux années de master, consacrées à une recherche sur le Philosophe grec néoplatonicien Jamblique, il lui a fallu proposer elle-même une traduction française des textes de cet auteur, qui n’existaient pas dans notre langue.
Elle est lauréate en 2015 de l’agrégation de Lettres classiques et elle terminera en 2016 sa scolarité à l’ENS.
Yannis ROSAMOND
 Animateur TV et Auto-Entrepreneur en Production et Réalisation de Produits audiovisuels
 Cursus :
- En fin de Master Marketing et Management de Média au CELSA de Paris IV Sorbonne
- Master en Communication
 Martinique
Issu d’un quartier populaire classé en ZEP, Ce Martiniquais de 26 ans obtient son Bac Technologique puis son BTS en management des structures commerciales en Martinique. Il obtient sa Licence en droit et son Master en communication à l’Université des Antilles Guyane.
Mais c’est le monde de l’audiovisuel qui l’a toujours passionné. A peine majeur, il a produit et animé pendant 4 ans la seule émission Jeunesse de la Martinique, « Planète Jeunes ».
Il a collaboré avec plusieurs associations estudiantines et de jeunesse aux Antilles Guyane, et coopéré à la manifestation « Forum des Futurs Etudiants » organisée par le CNOUSS, où le projet ultramarin a été primé. Il a créé en 2012 les « Lumina, Grands Trophées de la jeunesse », visant à mettre en lumière les Jeunes qui s’illustrent dans différents domaines. Il a été recruté pendant quelques mois en 2015 par le CSA au poste de Chargé d’études Média-Observateur
Riche de ces expériences, il vient d’être admis au très sélectif CELSA Paris Sorbonne, anciennement appelé « Ecole des Hautes études en Information et en Communication ».
Il a l’ambition, diplôme en poche, de monter une entreprise Média Outre-mer pour faire briller nos territoires à travers le monde.
 
 
JEUNES TALENTS CATEGORIE : INGENIERIE - MATHEMATIQUES
Christine AH-KANG
 Technical Project Manager chez Dalet
 Cursus :
- Ingénieure Télécom SudParis
- Master of Science (Université de Buffalo)
- Trophée des « Femmes de l’Industrie », catégorie « Débuts prometteurs » du magazine l’Usine nouvelle en septembre 2015
 La Réunion
Après le concours de Mines Telecom, elle intègre l’Ecole d’Ingénieurs Telecom Sud Paris, Ecole d’Ingénieurs spécialisée en Technologies de l’Information et de la Communication.
Elle obtient brillamment son double diplôme de Telecom Sud Paris et de l’Université de Buffalo aux USA.
En stage de dernière année, elle met au point un système d'informations géographiques pour le management du réseau de fibres optiques en France.
Elle est actuellement en Volontariat international en entreprises chez DALET DIGITALS MEDIA SYSTEMS.
Elle vient de recevoir le Trophée des « Femmes de l’Industrie » du magazine l’Usine Nouvelle dans la catégorie « Débuts prometteurs »
Cathy BUGOT
 Docteure en Physique et Chimie des Matériaux
 Cursus :
- Diplôme d’ingénieure de l’Ecole Polytechnique d’Orléans
- Master Physique et Sciences pour l’ingénieur, spécialité Energie, Environnement, Espace
 Martinique
Malgré un contexte difficile, Cathy BUGOT, qui a été boursière sur critères sociaux depuis le lycée jusqu’à la fin de ses études d’Ingénieur, a fait de brillantes études.
Titulaire du diplôme d’Ingénieur de l’Ecole Polytechnique de l’Université d’Orléans et d’un Master en Physique et Sciences pour l’Ingénieur, cette Martiniquaise de 26 ans a travaillé sur l’élaboration de couches minces pour la fabrication de cellules voltaïques.
Elle vient d’obtenir son titre de Docteure en Physique et Chimie des matériaux, avec les félicitations du Jury, à l’Université Pierre et Marie Curie.
Son objectif est de réaliser des avancées technologiques de haut niveau pour le développement des énergies renouvelables.
 
Claire MOREAU
 Ingénieure Travaux chez Bouygues Travaux Publics
 Cursus :
- Diplôme d’ingénieure spécialisée en Génie Civil
 La Réunion
Après son Bac passé dans son Île de La Réunion, elle entre à l’INSA de Toulouse où elle obtient son diplôme d’Ingénieure, spécialité Génie civil.
En fin de quatrième année, elle a fait un stage en conduite de travaux publics chez BOUYGUES, d’abord sur un chantier de réfection d’une digue sur le port de Sète, puis sur le chantier du déplacement de l’autoroute A9, où elle a eu en charge la conduite des travaux du tablier du viaduc de la région de Montpellier. Ces stages lui ont permis de s’adapter à un environnement différent de celui auquel elle était habituée, le monde du chantier, un univers essentiellement masculin.
Son diplôme d’ingénieur obtenu en juillet 2015, elle est actuellement intérimaire en mission dans la même entreprise et travaille sur le chantier de l’élargissement de la Passe Nord, bassin Est, du Grand Port Maritime de Marseille, ces travaux devant permettre au port d’accueillir les plus grands paquebots du monde en facilitant les manoeuvres par fort Mistral.
Son parcours scolaire terminé, elle est se dit fière d’avoir su s’adapter à des environnements aussi différents.
Valérie ROBERT
 Doctorante en Mathématiques
 Cursus :
- Magistère de Mathématiques et Master 2 Recherche en Probabilités et Statistiques
- Agrégation externe et CAPES externe de Mathématiques
 La Réunion
Cette Réunionnaise de 26 ans est restée à La réunion pour ses classes Prépa, bien qu’elle ait été acceptée à Louis Le Grand et Saint Louis.
Major de sa promotion en deuxième année, et admissible aux concours, elle choisit d’effectuer un double Magistère/Licence à l’Université de Paris-Sud où elle fait des études brillantes.
Elle passe la même année son agrégation et son Capes de Mathématiques, obtient son Magistère et sa licence, puis son master 2 Recherches Probabilités Statistiques .
Elle décide ensuite d’entreprendre un doctorat en mathématiques, spécialité Statistiques, tout en effectuant des fonctions de monitorat pour des étudiants en L2 et L3.
Son ambition, après son doctorat, est d’enseigner en classes préparatoires aux Grandes Ecoles.
Tautu INA
 Ingénieur en climatisation à l’eau de mer profonde (SWAC)
 Cursus :
- Diplôme d’ingénieur de l’Institut des Sciences, Spécialité Marine, de Toulon et du Var
- Master of Science, technologies offshore, de l’Université de Cranfield
 Polynésie Française
Ce Polynésien de 26 intègre après ses classes Prépa l’Institut des Sciences de Toulon et du Var pour sa formation en océanographie et en technologie marine.
En troisième année, il a l’opportunité de passer un double diplôme, en intégrant l’Université de Cranfield, où il se spécialise dans les technologies pétrolières offshore. Il y obtient son Master of Science « Offshore and Océan Technology, la même année où il termine son diplôme d’ingénieur(2013).
Il a déposé un brevet sur un projet de « bridage pour les tubes flottant en mer » qui répond à un besoin. Il est actuellement Ingénieur offshore dans une filiale d’EDF spécialisée dans la climatisation en eau de mer profonde (SWAC),
Il souhaiterait faire un VIE au Japon, en accord avec son entreprise.
Heiani TOUAITAHUATA
 Etudiante en cours de Master 2 Management des Technologies
 Cursus :
- Doctorat en Biologie Cellulaire
- Master 2 Recherche en Bio-Santé
 Polynésie Française
Elle part en France avec sa mère à l’âge de 6 ans pour assouvir sa première passion, la Gymnastique rythmique.
Mais elle n’oublie pas son parcours professionnel, et réalise la totalité de son parcours universitaire à Montpellier.
Elle sort major de sa promotion de Licence Sciences de la Vie et de la Terre, puis intègre le Master Bio Santé, spécialité Recherche-Médicaments. A la fin de ce dernier, elle passe le très convoité concours MRT permettant d’obtenir une bourse du ministère de la Recherche en vue d’effectuer un doctorat dans un laboratoire de recherche scientifique français.
Elle obtient son doctorat en Biologie cellulaire en 2012. Mais elle a souhaité ensuite poursuivre encore pendant 2 ans en poste d’Ingénieur, pour mener à terme l’ensemble de ses projets.
Elle a voulu aussi élargir son horizon à l’entreprenariat, en s’inscrivant au Master2 Management des Technologies : son stage de fin d’études se termine au Laboratoire de cosmétologie du Pacifique Sud.
Elle souhaite ensuite s’installer en Polynésie française et trouver une entreprise qui allierait entreprenariat et sciences.
 
JEUNES TALENTS-CATEGORIE MEDECINE-PHARMACIE-BIOLOGIE-PYSCHOLOGIE
Goldy Lorinda CROISIC
 Etudiante en fin d’études
 Cursus :
- Doctorat de Pharmacie (Lyon 1)
- En fin de Mastère spécialité Management Pharmaceutique et des Bio-Technologies de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP Europe)
 Guadeloupe
Depuis toute petite, cette Marie-Galantaise de 25 ans n’a qu’une idée: fabriquer des médicaments.
C’est donc tout naturellement qu’elle se dirige vers des études de pharmacie.
Issue d’un milieu modeste, elle a dû recourir à des emprunts bancaires et à de « petits boulots » pour compléter sa bourse.
Elle termine cette année son double diplôme de Docteure en Pharmacie et de Mastère spécialisé en Management pharmaceutique et des Biltechnologies à la prestigieuse ESCP Europe.
JEUNES TALENTS CATEGORIE : MEDECINE - PHARMACIE –BIOLOGIE -PYSCHOLOGIE
Orane HMANA
 Psychologue clinicienne et interculturelle
Doctorante en Psychologie Interculturelle
 Cursus :
- Master 2 en Psychologie clinique
- Master 1 en Psychologie
 Nouvelle Calédonie
Bien qu’issue d’une famille de 8 enfants, elle ne peut bénéficier que d’une bourse de niveau modeste, son père étant fonctionnaire et sa mère infirmière. C’est donc grâce à ses parents et à ses « jobs » d’étudiant que cette néo-calédonienne peut financer ses études supérieures à Toulouse.
Elle y a obtenu successivement sa Licence en Science humaine et sociale, puis ses Master 1 et 2 en Psychologie clinique.
Elle est depuis Doctorante en Psychologie Interculturelle, tout en étant chargée du suivi pédagogique d’étudiants néo-calédoniens en Midi-Pyrénées.
Son travail de thèse porte sur les « Conduites à risques des Jeunes en Nouvelle Calédonie.
Elle veut montrer qu’elle est le miroir d’une certaine réalité: celle que la jeunesse néocalédonienne est dotée d’un potentiel et d’un avenir »
Guillaume HOAREAU
 Doctorant en médecine vétérinaire (Université de Californie)
 Cursus :
- Docteur vétérinaire (Toulouse)
- Diplôme de spécialiste en urgences et soins intensifs vétérinaires (Université de Californie)
 La Réunion
Entouré d’animaux pendant son enfance, c’est tout naturellement que ce Réunionnais se dirige vers la médecine vétérinaire après son Bac scientifique.
Il intègre l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse , et y obtient son diplôme de docteur vétérinaire en 2008, se passionnant pendant ce cursus universitaire pour la médecine d’urgence et les soins intensifs, spécialité n’existant pas alors en France en médecine vétérinaire.
Il se résout donc à partir aux Etats-Unis, d’abord à l’Université vétérinaire de Pennsylvanie, puis à l’Université de Californie-Davis, l’une des plus prestigieuses au monde, où il obtient au bout de 3 ans son diplôme de spécialiste en urgences.
Mais souhaitant poursuivre en recherche, il est accepté dans un programme de thèse universitaire à l’Université de Californie-Davis. Où terminera sa thèse en 2017.
Son objectif est d’enseigner et de pratiquer les urgences et les soins intensifs en médecine vétérinaire à l’Université.
Jean-Christophe MARAN
 Doctorant en Sciences Pharmaceutiques et Directeur Technique chez BABYPROGRESS SAS
 Cursus :
- Master 2 Signaux et Images en Médecine
- Diplôme d’ingénieur en Bio-Sciences de l’Institut Supérieur des Bio-Sciences de Paris
 Martinique
Après ses classes Prépa au lycée Bellevue de Martinique, il est admis à l’Institut Supérieur des Biosciences de Paris où il obtient son diplôme en biosciences, puis il intègre une formation en Master 2 « Signaux et Imagerie en Médecine ».
Ce diplôme en poche, il prolonge son stage de fin de Master comme ingénieur d’étude clinique à l’hôpital de Clamart, où il a peut mettre à profit ses connaissances en matière d’imagerie médicale. Il travaille ensuite sur le cerveau foetal dans ce cadre clinique.
Puis il s’inscrit en doctorat à l’Université Paris Descartes avec comme principal objectif d’évaluer la biomécanique musculaire du canal de naissance lors de l’accouchement. Cette recherche peut permettre la prévention des handicaps évitables à la naissance.
Il a obtenu pour cette recherche une bourse doctorale de la région Martinique.
Tyffen READ
 Spécialiste des tortues marines de Nouvelle Calédonie.
 Cursus :
- Phd (Doctorat) en biologie marine (Université de Queensland-Australie)
- Bachelor en études marines
 Nouvelle Calédonie
Cette Néo-Calédonienne sa vie à la défense des « tortues grosses têtes ».
Son niveau d’anglais lui a permis d’intégrer la prestigieuse Université du Queensland (Brisbane) en Australie où elle obtenu son « Honors » (niveau licence/maîtrise), en consacrant son mémoire aux tortues à grosses têtes de la côte Ouest de la Nouvelle Calédonie, mettant en évidence l’influence de l’environnement sur la capacité des bébés tortues à gagner la mer.
Sa thèse de doctorat effectuée sur les tortues vertes dans le cadre d’un partenariat entre l’Université de Nouvelle Calédonie, la Griffith Université (Australie) et l’Aquarium des lagons (Nouvelle Calédonie) fait le constat de la diversité génétique étonnante des tortues en Nouvelle Calédonie. et amène à envisager une coopération obligatoire entre les pays de la zone pour la gestion de cette ressource partagée.
Elle est apparue dans l’émission de Thalassa, « Les gardiens du lagon ».
Benoit BELLEMARE
 Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble
 Cursus :
- Double diplôme d’ingénieur et d’Etudes supérieures de management de l’Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble
 Guyane
Ce Guyanais de 25 ans est passionné par le secteur de l’énergie, car il estime que c’est un milieu très dynamique représentant l’un des plus grands enjeux du monde de demain.
C’est pourquoi, tout en terminant ses études d’Ingénieur, il a voulu compléter sa formation dans la stratégie et le management des Energies conventionnelles et renouvelables.
Il a terminé ses études en contrat d’alternance chez E.ON comme Responsable de Grands comptes Junior.
JEUNES TALENTS CATEGORIE : DROIT –SCIENCES PO – COMMERCE - MARKETING
Benoît Bellemare
Ingénieur diplômé de l’Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble
 Cursus :
- Double diplôme d’ingénieur et d’Etudes supérieures de management de l’Ecole Supérieure de Commerce de Grenoble
 Guyane
Ce Guyanais de 25 ans est passionné par le secteur de l’énergie, car il estime que c’est un milieu très dynamique représentant l’un des plus grands enjeux du monde de demain.
C’est pourquoi, tout en terminant ses études d’Ingénieur, il a voulu compléter sa formation dans la stratégie et le management des Energies conventionnelles et renouvelables.
Il a terminé ses études en contrat d’alternance chez E.ON comme Responsable de Grands comptes Junior.
Junisa GUMBS
 Chargée de mission à la Maison de Saint-Martin à Paris
 Cursus :
- Master en Marketing et Etudes de Marché (Sciences Po Paris)
- Licence en Sciences Politiques, spécialité Amérique Latine (Sciences Po Poitiers)
 Saint-Martin
Issue d’un milieu modeste et élevée par une mère hispanophone, cette Saint-Martinoise de 27 ans fait un parcours exemplaire en primaire et en secondaire et passe brillamment son Bac littéraire.
Elle réussit ensuite à intégrer Sciences Po dans le cadre du dispositif ZEP.
Boursière sur critères sociaux pendant toutes ses études, elle obtient sa Licence en Sciences politiques à Poitiers, avant de poursuivre par un Master en Marketing et Etudes de marché à l’Ecole de communication de Sciences Po Paris.
Très engagée dans la lutte contre les discriminations et l’homophobie, elle est maintenant Chargée de mission à la Maison de Saint Martin de Paris.
Jérémy MICHEL
 Elève Avocat chez CLIFFORD CHANCE EUROPE
 Cursus :
- Master 2 Contentieux Economique et Arbitrage de l’Ecole de Droit de Sciences Po Paris
- Maîtrise en Droit des Affaires de l’Université d’Angers
 Guyane
Ce Guyanais de 25 ans commence d’abord son cursus à l’université d’Angers où il obtient une Maîtrise en Droit des Affaires en 2013. Il bénéficie alors d’une bourse de l’enseignement supérieur, tout en étant salarié à mi-temps dans un lycée.
Il est admis ensuite admis en Master 2 « Contentieux Economique et Arbitrage » de Science Po Paris, qu’il terminera en 2016.
Entre temps, il s’est inscrit à l’Institut d’Etudes Juridiques de l’Université Paris Descartes.
Il a obtenu un premier stage dans un grand cabinet d’avocats, Clifford Chance Europe où il prépare des dossiers de plaidoirie en contentieux commercial.
Il ambitionne de devenir Avocat.
Marion REACHE
 Attachée Parlementaire au Parlement Européen
 Cursus :
- Master complémentaire en Etudes Politiques et administratives européennes du Collège de Bruges
- Master 2 Politique européenne et affaires publiques de l’Université de Strasbourg
 Guadeloupe
Après avoir débuté ses études de droit à l’Université de Créteil, elle profite du dispositif Erasmus pour partir pendant une année à l’Université Aristote en Grèce où elle apprend le grec moderne et forge sa détermination européenne.
De retour en France, elle termine sa licence ainsi que son diplôme de spécialisation en droit européen, et obtient une bourse au mérite du ministère de l’Enseignement supérieur. Elle s’inscrit ensuite à l’Université de Strasbourg où elle passe ses master 1 et 2.
Puis elle intègre le prestigieux Collège de Bruges, établissement de formation d’élite en matière d’affaires européennes, bénéficiant de la bourse Lavoisier du ministère des affaires étrangères qui lui permettra de financer la moitié de ses frais d’inscription. Elle en sort diplômée de la promotion Voltaire en 2014.
Elle a commencé sa carrière professionnelle à Bruxelles dans l’équipe d’Eurodom à Bruxelles, puis est devenue cette année l‘Attachée parlementaire du Député européen ultramarin Louis-Joseph MANSOUR.
Isaora THIBUS
 Etudiante en « Master in Management » de l’Ecole Supérieure de Commerce de Paris (ESCP Europe) et Sportive de haut niveau
 Cursus :
- Prix Bernard DESTREMAU de l’Académie des Sciences morales et politiques pour avoir su concilier la pratique d’un sport de haut niveau et la poursuite d’études supérieures
- Licence en Economie de Paris 1 Panthéon-Sorbonne
- Nombreuses Médailles internationales en escrime
 Guadeloupe
Cette Guadeloupéenne de 24 ans fournit un bel exemple de reconversion réussie d’une sportive de haut niveau.
Pratiquant le fleuret depuis l’âge de 7 ans, elle a su concilier les contraintes résultant de la pratique d’un sport de haut niveau et la poursuite d’un parcours scolaire et universitaire d’un niveau exceptionnel.
Son parcours sportif est jalonné de prix et de médailles au sein de l’équipe de France, tant en individuelle qu’en équipe, aussi bien en championnats d’Europe qu’en coupe du monde, et elle est en lice pour participer aux prochains J.O.
Après avoir poursuivi ses études secondaires en sections « sport/études », elle entre à l’INSEP et passe sa Licence d’Economie à Paris 1 Panthéon Sorbonne. Puis elle est admise au difficile concours d’entrée à l’Ecole supérieure de commerce de Paris (devenue ESCP Europe), où elle terminera son Master 2 en 2016, l’année même des Jeux de Rio qu’elle prépare aussi activement.
C’est ce qui lui a valu de recevoir le 18 novembre 2012 le prix « Bernard Destremau »de l’Académie des Sciences morales et politiques, qui récompense un athlète de haut niveau ayant su concilier la pratique d’un sport de compétition et la poursuite d’études supérieures également de haut niveau.
Sarah THODIARD
 Etudiante en fin de Master en « Trade Marketing » chez Chanel
 Cursus :
- Master en Management du luxe
- Diplomée de l’Ecole de Commerce SKEMA Business School
 Martinique
Après son Bac scientifique, et peu sûre de la voie à adopter , cette Martiniquaise de 24 ans réussit au concours d’entrée à une grande Ecole de commerce de Lille, SKEMA Business School (fusion de l’ESC Lille et du CERAM de Nice)
Elle a l’opportunité de faire des stages aux Parfums Christian Dior, puis chez LVMH Parfums, ce qui la convainc de s’orienter vers l’industrie du luxe.
Après son Master 1, elle choisit de se spécialiser en master Management Global du Luxe, qui lui permet d’avoir un double diplôme avec l’Université de caroline du nord.
Elle termine son cursus en 2015, en faisant son stage de fin d’études au département Marketing de la maison Channel.
 
TALENTS CONFIRMÉS CATEGORIE : CHEFS D’ENTREPRISES
Shirley Billot
Entrepreneure, Présidente fondatrice de son entreprise KADALYS (Produits cosmétiques à partir de la Banane)
 Cursus :
- DESS Economie et Transports Internationaux
- HEC exécutive Master (en cours)
 Martinique
Après études d’économie et de gestion, cette Martiniquaise décide de s’investir dans la cosmétologie.
Rien ne la destinait à s’aventurer dans cet univers, sinon un goût affirmé pour les sciences et la recherche, mais aussi une initiation à la pharmacopée traditionnelle et plus particulièrement aux vertus cosmétiques du bananier, que lui a transmise très tôt sa mère.
Elle crée la société Kadalys en 2011 qui reçoit en 2012 par le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche le statut de Jeune entreprise innovante. Elle y développe une ligne de produits cosmétiques à partir de molécules extraites du bananier sous la marque « Kadalys »,.
Ayant réussi réussi à convaincre les planteurs de la Guadeloupe et de la Martinique qu’il y avait place pour la valorisation des molécules issues de la culture 100% bio de la banane, son projet est mené à bien en interne avec l’aide d’une jeune étudiante guadeloupéenne qui après son stage s’est engagée dans des études qui l’ont menée au doctorat en Biochimie .
La marque Kadalys a obtenu le deuxième prix au « Beauty Challenger Awards » dans la catégorie « Marque émergente ».
Shirley Billot a de grandes ambitions à l’International.
Sylvie Eloidin
Entrepreneure , fondatrice dirigeante de son entreprise O’CEAM (Centre d’Education Alimentaire)
 Cursus :
- Doctorat en sociologie de l’Alimentation
- Master 2 Promotion de la Santé appliquée à l’Alimenrtation
 Martinique
Après une année en Pharmacie qui ne la convainc pas, elle effectue d’abord un BTS Diététique en Martinique, puis elle rejoint l’Université de Tours pour un parcours sans faute jusqu’au doctorat.
Elle obtient d’abord son Master 2 Promotion de la santé appliquée à l’alimentation, puis elle se lance dans un doctorat de sociologie de l’alimentation pour mieux comprendre, dit-elle, les habitudes et comportements alimentaires des individus, en particulier les Antillais.
Elle passe sa thèse en 2009 avec mention très honorable.
De retour au pays, après onze années d’études, au cours desquelles elle a effectué 18 mois de stages, cinq mémoires et une thèse sur l’alimentation, elle décide de créer sa propre entreprise, O’CEAM “ Observatoire et Centre d’éducation alimentaire martiniquais ” qui propose aux entreprises et aux particuliers des ateliers d’éducation alimentaire, des conférences débats sur l’alimentation et des suivis diététiques post-ateliers.
Sa société, qui a connu des hauts et de bas, atteindra bientôt sa cinquième année d’activité, et elle garde la foi en son projet.
Stéphanie Failloux
 
 Entrepreneure dans trois domaines:
- Conseil en Gestion de Patrimoine
- Productrice de films documentaires
- Promotion et distribution d’artistes
 Cursus :
- DEA Sciences Po Paris
- Bachelor à Harvard et Master à Cambridge
 Polynésie française
Cette Polynésienne a un parcours académique exceptionnel: après être entrée à Harvard, en y obtenant obtient son titre de Bachelor, elle entre ensuite à la non moins célèbre Université de Cambridge où elle obtient le Master en Théorie économique: c’est à ce jour la seule Polynésienne à avoir intégrer ces deux établissements prestigieux. Puis elle rejoint Paris pour obtenir son DEA en Economie appliquée à Sciences Po Paris.
Après un tel cursus universitaire, elle ne trouve aucune difficulté à trouver un emploi dans la banque d’Affaires , où elle travaillera pendant une quinzaine d’années, chez Paribas puis Lehmann Brothers.
Elle ressent ensuite l’envie d’imprimer à sa vie un tournant radical et d’emprunter de nouvelles voies. Elle entreprend de réaliser un documentaire, « Social Business, une nouvelle voie pour le capitalisme ? », qui a été sélectionné et projeté dans le monde entier, de Chine à Terre Neuve. Puis un deuxième documentaire consacré à la communauté chinoise de Tahiti, les « Tinitos », qui sont devenus des Polynésiens à part entière. Plus récemment, sa vie a pris un nouveau virage, et l’a conduite à se lancer dans la promotion d’artistes dans le domaine du design et de l’art, avec la création depuis 2013 de son entreprise « Art et Design ». Dans ce cadre, elle a produit avec le designer François Azambourg (lauréat de la Villa Médicis) sa collection en autoédition qui a été présentée à Lausanne, à New York et à Paris au Musée des Arts décoratifs.
Jean-Rony LERICHE
 Entrepreneur, Dirigeant de son restaurant. Chef Cuisinier Pâtissier
 Cursus :
- Bac Pro Cuisine
- CAP Cuisine
 Guadeloupe
Envisageant d’abord une licence en chimie, il arrête cette formation pour entamer un CAP de cuisine à Touloupe. Mais le Greta n’acceptant pas son dossier, il ne peut subventionner sa formation grâce à Pôle Emploi, et c’est donc grâce à l’aide de ses parents et à des petits boulots qu’il finance sa formation payante. Il obtient son CAP, figurant parmi les meilleurs de sa promotion.
Il souhaite ensuite intégrer la « Mention complémentaire de cuisinier de dessert en restaurant », à laquelle ne peuvent accéder normalement que les meilleurs ayant un Bac Pro ou un BTS en hôtellerie.
Son dossier est accepté, mais il se heurte encore à la même difficulté financière : la formation coute deux fois plus chère qu’en CAP. Il parvient cependant à y faire face, grâce à l’aide de des parents, complétée par des petits boulots et par une aide de la Région Guadeloupe.
Il crée parallèlement sa propre auto entreprise de chef de cuisine à domicile, puis fait son stage de fin d’année dans un restaurant 1 étoile, et obtient sa qualification en 2012.Deux ans plus tard, il monte son restaurant gastronomique antillais à Toulouse, proposant des plats typiquement antillais avec des dressages haut de gamme.
Issu d’un quartier défavorisé de Guadeloupe, il a réussi grâce à sa détermination et à une volonté de fer. Il espère pouvoir être un exemple pour tous les Jeunes d’Outre-mer, même issus de quartiers sensibles.
Alvyn SEVERIEN
 Entrepreneur, Président Fondateur de son Entreprise ALGAMA (Valorisation des micro-algues en agro-alimentaire
 Cursus :
- Master 2 Management de la Technologie et de l’Animation (Dauphine/Mines Paristech)
 Guadeloupe
Il est devenu chef d’entreprise à 24 ans..
Après son Bac, il s’oriente d’abord vers un DUT de de techniques de commercialisation option Commerce international à l’IUT de Sceaux. Puis il intègre l’INSEEC Business School de Paris, où il obtient en 2012 son Master 2 Entreprenariat, puis en 2013, il rejoint une formation co organisée par plusieurs grandes Ecoles, où il obtient son Master 2 Management de la Technologie et de l’Information, spécialisation Finance.
Mais il multiplie parallèlement ses expériences professionnelles : après avoir été Vice-président de la Junior entreprise de son Ecole, il est pendant 2 ans, de 2010 à 2012, Analyste financier au Groupe ODDO & Cie, puis pendant 7 mois Consultant au CEA où il travaille sur le photovoltaïque, et enfin pendant 3 mois en 2013, Ingénieur financier à La Poste.
C’est alors qu’avec quelques amis de son Ecole d’Ingénieurs, il fonde l’entreprise ALGAMA, entreprise de valorisation des micros algues dans l’alimentation, qui mettra sur le marché une nouvelle boisson, Springwave, source de vitamines et d’anti oxydants. Cette société, dont il prend la Présidence à l’âge de 24 ans, devient entreprise leader en France dans son secteur. et devient partenaire de grands comptes dans l’industrie et dans la pharmacie. Son produit phare, la boisson Springwave, est primé à l’international comme meilleure boisson fonctionnelle et meilleure boisson sans alcool.
L’entreprise emploie déjà 15 personnes. Déjà présente à Paris et au Génopole d’Evry, elle envisage une installation prochaine aux Etats-Unis.
Christine LIO SOON-SHUN
 Consultante en gestion des Ressources minières et énergétiques de Gouvernements
 Cursus :
- Master of Business Administration à Dartmouth
- Master de Droit des Affaires Internationales
- Formation d’Avocate
 La Réunion
La plus jeune dans une famille de 5 enfants, elle commence à embrasser la carrière d’Avocate après ses études de droit de haut niveau.
Pendant ses études de droit, elle fait un stage à la Commission européenne et au Conseil du droit de la Concurrence à Paris, puis une fois son titre d’avocat obtenu, elle travaille dans l’antenne parisienne d’un grand Cabinet d’Avocats américain.
Ensuite elle décide de réorienter sa carrière en allant passer un MBA in business administration dans l’une des meilleures écoles de commerce américaines de la côte Est.
Elle devient ensuite responsable du développement des activités commerciales d’une start-up américaine dans le domaine des énergies renouvelables.
Elle est depuis lors basée à New York où elle fait du conseil pour les gouvernements et les entités publiques d’Afrique, du Caucase et d’Asie centrale, pour la gestion de leurs ressources énergétiques et minières.
Elle est ainsi représentante de l’entreprise D’Etat « Afghan Gas Enterprise », dans ses négociations pour la construction d’un oléoduc destiné à fournir l’Inde et le Pakistan en gaz turkmène, en passant par l’Afghanistan.
 
TALENTS CONFIRMÉS CATEGORIE : INGÉNIERIE
Aldo ALAÏS
 Ingénieur, responsable technique pour les solutions de protection individuelle chez 3M
 Cursus :
- Ingénieur Grande Ecole (ENSI de Caen)
 Guyane
Ce Guyanais intègre l’Ecole nationale supérieure d’ingénieurs (ENSI) de Caen dans la filière électronique, option optique, après avoir obtenu une bourse du CNES et une bourse au mérite.
Actuellement Responsable technique chez 3 M, il est le garant du respect des réglementations françaises avant la mise sur le marché d’équipements de protection individuelle.
Il a été associé à plusieurs projets novateurs :
2007 : combinaison de diverses technologies afin de réduire l’impact environnemental des véhicules hybrides
2011 : validation d’un système de détection des empreintes digitales de criminels pour le compte du FBI, d’Interpol et du gouvernement américain
2013 : rôle d’interface et d’interlocuteur pour le développement de protections auditives et de communication permettant aux soldats de garder le contact avec leurs supérieurs pendant les détonations d’armes sur le terrain
Echati BACO
 Ingénieure en Génie Civil, chargée de maintenance Génie Civil à la Centrale Nucléaire de FESSENHEIM
 Cursus :
- Ingénieure en Bâtiment et Travaux Publics
- Licence en Génie Civil
 Mayotte
Originaire de Mayotte, elle choisit après son Bac d’orienter ses études en génie civil.
Après son DUT Génie civil, elle obtient sa licence en Génie civil, puis poursuit ses études en Ecole d’ingénieurs par la voie de l’apprentissage : elle s’inscrit à l’Ecole d’Ingénieurs de Paris Nanterre (CESI), mais c’est à Orléans qu’elle décroche un stage, ce qui l’obligera à faire des allers-retours quotidiens entre Orléans, et Nanterre.
Son parcours a été semé d’embûches, notamment pour trouver des stages, et elle dit avoir souffert de propos racistes..
Après la validation de son diplôme d’ingénieur en 2014, elle est embauchée par EDF en qualité d’Ingénieure en charge de la maintenance Génie civil à la Centrale nucléaire de Fessenheim.
 
Sébastien BORDEY
 Ingénieur en pose de conduites pétrolières sous-marines en Ecosse
 Cursus :
- Diplôme d’ingénieur spécialité Ingénierie Marine de Toulon
- Diplôme de Chartered Marine Engineer (Royaume-Uni)
 Guadeloupe (Les Saintes)
Ce Saintois a toujours été passionné par la mer. Et il comprend très vite qu’en dehors de la pêche d’autres opportunités peuvent s’offrir à lui telle que la marine marchande et l’ingénierie.
Aussi, après son Bac scientifique et deux ans de Prépa en Guadeloupe ; il est admis à l’Institut des Sciences de l’Ingénieur (ISITV) de Toulon, option Marine, où il obtient son diplôme d’Ingénieur en 2010.
Il est aussitôt embauché comme architecte naval dans une entreprise d’ingénierie pétrolière basée à Londres.
Détectant ses capacités, son manager l’oriente vers le titre de Charterd Marine Engineer, titre d’ingénierie le plus élevé reconnu au Royaume Uni, et qui requiert normalement 5 ans d’expérience professionnelle après le master. Il relève ce défi et reçoit ce titre au bout de seulement 4 ans .
Il travaille actuellement dans l’entreprise parapétrolière française TECHNIP basée à Aberdeen en Ecosse, en qualité de Vessel Operations Engineer sur les bateaux de pose de conduites, et son ambition est d’intégrer le top management du Département marine de son entreprise.
Il a été boursier des services sociaux durant ses études.
Ina COLOMBO-YOULA
 Directrice Adjointe de l’Institut International du Froid
 Cursus :
- PhD (Doctorat en Ingénierie de la Réfrigération durable de la London South Bank University de Londres)
- « Master of Science Degree » en systèmes d’énergie durable
 Guadeloupe
Après son Bac Génie énergétique passé en Guadeloupe. Elle part alors en Métropole pour passer son DUT Génie thermique et Energie, puis part en Angleterre pour compléter sa formation en obtenant d’abord un diplôme de Bachelor (licence) dans l’ingénierie du bâtiment, suivi d’une maîtrise dans les systèmes énergétiques durables.
N’ayant pas de soutien financier, elle travaille à temps partiel puis à plein temps, tout en suivant ses études en parallèle. Elle est ainsi pendant 5 ans apprentie Ingénieur dans des entreprises nationales et internationales, après quoi elle décide de préparer à temps complet son doctorat en ingénierie de la réfrigération durable. Elle obtient son doctorat en 2011 et publie les résultats de ses travaux en conférences internationales et dans des revues académiques.
Après ses 13 années passées en Angleterre, elle revient en France comme Directrice-adjointe de l’Institut international du froid, organisation intergouvernementale basée à Paris afin de promouvoir au niveau mondial les connaissances scientifiques et techniques relatives au froid.
Elle a animé la première réunion du nouveau réseau des femmes dans le froid lors du Congrès de l’Institut international du froid tenu au Japon en août 2015. En outre, elle travaille avec le Programme des Nations Unies pour l’Environnement afin de développer une certification africaine pour les techniciens du froid.
Rajna JACOB
 Ingénieur concepteur chez SOLYSTIC (conception de solutions postales de tri)
 Cursus :
- Diplôme d’ingénieur de SUPELEC
 Martinique
Entré en sixième à l’âge de 9 ans, son Bac scientifique obtenu avec mention Très bien (20/20 en math) avant sa seizième année, il intègre SUPELEC après ses places Prépa.
Attiré par les technologie de pointe, il part effectuer un semestre d’échange à l’Ecole polytechnique de Montréal, université à la pointe de la recherche en télécommunication et électronique. Puis poursuivant dans cette voie, il effectue l’été suivant un stage à l’Université Bar Ilan en Israël, où il travaille sur un logiciel permettant de reproduire avec un robot des mouvements enregistrés sur une vidéo.
De retour en France, il rejoint le département d’intelligence artificielle de Supelec en optant pour une spécialisation en systèmes interactifs et robotique : il réalise un projet consistant à commander un robot à partir d’impulsions commandées par le cerveau. En dernière année, il travaille sur un projet de domotique, puis obtient son diplôme d’Ingénieur de Supelec en 2013.
Il est embauché en 2014 dans l’entreprise SOLYSTIC, fournisseur français de solutions postales permettant de trier du courrier et des paquets. Il y a participé notamment à la conception et à la réalisation d’un poste d’assistance au tri manuel pour les courriers non mécanisables, et Il travaille depuis sur un nouveau système de vision 3 D appliqué au tri de colis.
Rajna JACOB est depuis son enfance un féru d’échec, où il s’est distingué dans plusieurs tournois.
Gladys MERCAN
 Ingénieure consultante en gestion du trafic aérien
 Cursus :
- Diplôme d’ingénieure en Aéronautique et Spatial
- Mastère spécialisé Aviation & Air Traffic Management
 Martinique
Depuis son adolescence, elle a décidé qu’elle serait contrôleur aérien. Après son Bac, elle intègre donc les classes Prépa scientifique du lycée Bellevue à la Martinique en vue de préparer le concours d’ingénieur civil de la navigation aérienne, mais par peur d’échouer, elle ne se présente pas au concours. Elle se rabat alors sur le concours d’entrée dans une école aéronautique à formation plus généraliste, l’Institut Polytechnique des Sciences Avancées (IPSA), école privée formant des ingénieurs en aéronautique et spatial.
Elle obtient son diplôme d’ingénieur aéronautique et spatial en septembre 2012, après des stages dans de grands groupes tels que SAGEM/SAFRAN et THALES Avionics.
Elle dépose alors sa candidature en vue d’intégrer l’ENAC, conformément à son souhait d’origine, et est acceptée au sein du Master spécialisé « Aviation and Air Traffic Management », où elle baigne dans un environnement anglophone.En septembre 2013, à 23 ans, elle est diplômée de l’ENAC.
Elle est finalement embauchée depuis avril 2014, en tant que « consultant aéronautique et Air Traffic Management » par une start-up, basée à Bordeaux, qui travaille sur l’intégration des aéroports régionaux dans le projet de Ciel Unique Européen.
Etant la plus jeune de son équipe et travaillant dans un environnement essentiellement masculin, elle réussit à force de ténacité et ambitionne d’exercer la fonction de chef de projet.
Jean-Robert PAUL
 Ingénieur Système en circuits intégrés pour les Smart-Keys
 Cursus :
- Doctorat en communication par satellite
 Saint Martin
Né à Saint-Martin de parents haïtiens, c’est vers La Martinique qu’il se dirige après le Collège pour préparer son Bac.
Loin de sa mère, qui éprouve de graves difficultés financières, il a un parcours scolaire chaotique : il se fait d’abord radié pour raison disciplinaire à la fin de sa Première, puis grâce au soutien de deux Professeurs compatissants, il entre en Terminale pour passer son Bac S, ce qui lui ouvre la voie de l’Université.
Il part effectuer sa licence à l’Université de Nice, puis il poursuit ses études d’Ingénieur en Télécommunications en Angleterre, où il passe successivement son diplôme de Bachelor in Télécommunication Engineering, puis son Doctorat en Communication par satellite.
Il est actuellement Ingénieur System en Autriche, où il travaille en R&D de circuits intégrés pour les Smart-Keys (clés intelligentes).
Il souhaite montrer par son exemple aux jeunes saint-martinois qu’ils peuvent atteindre leur potentiel au lieu de se résigner.
Erica VELIO
 Manager Qualité Système des ensembles de lancement Ariane, Soyouz, et Véga chez ARIANESPACE
 Cursus :
- Master Physique Chimie spécialité ingénierie Biomoléculaire
- Master Sciences et Techniques de la Matière et de l’Energie
- Expert en Conduite de Génie Développement Logiciel
 La Réunion
Elle fait d’abord des études de chimie en obtenant successivement sa licence , son master de Physique Chimie, spécialité Ingénierie biomoléculaire, et son Master de Sciences et techniques de la matière et de l’énergie.
Mais elle est aussi passionnée par l’aviation et assouvit son rêve en devenant hôtesse de l’air pendant quelques années. Mais elle se rend vite compte que ce n’est pas sa voie.
Déjà spécialisée en Chimie des matériaux, elle entame alors une formation d’expert en conduite de génie développement logiciel, ce qui lui permet de se former au métier de l’assurance qualité Logiciel, notamment chez Hispano Suiza et Alstom. Grâce à ces formations, elle décroche son premier contrat dans le monde du spatial au CNES d’Evry sur le Programme de vol du lanceur Ariane 5.
Après une coupure de près de trois ans pour élever ses enfants, le Directeur Qualité d’Arianespace à Evry fait appel à elle pour un poste de manager qualité chargée du suivi de production des équipements à propulsion solide tels que les étages de propulsion de la fusée Ariane 5.
Ce qui la conduit à s’expatrier en Guyane, où elle dirige une équipe chargée des contrôles qualité lors des campagnes de lancement de fusées.
C’est la seule « femme de couleur » ayant des responsabilités de ce niveau en phase de lancement des fusées.
Rony GERMON
 Professeur associé à l’ESG Management School (Paris School of Business)
 Cursus :
- Doctorat en Sciences des Systèmes technologiques et organisationnels
- Master en Ingénierie et Management
 Martinique
Après son Bac passé en Martinique, il part d’abord à Lyon pour obtenir un diplôme d’études universitaires de science politique puis une licence d’administration publique à Lyon 2. Il s’inscrit ensuite à l’Université technologique de Troyes où il poursuit un parcours académique visant à l’excellence. Après son Master Ingénierie et management en sécurité globale appliquée obtenu en 2009, il soutient sa thèse de doctorat en Sciences des systèmes technologiques et organisationnels en 2013, sur le sujet : »Sécuriser le capital immatériel des PME, vers un outil d’aide à la décision ».
Commence alors sa carrière universitaire. Après avoir été Chargé de cours Intelligence économique et Propriété industrielle à l’Université technologique de Troyes, il y nommé d’abord Professeur assistant, puis Professeur associé, et co-titulaire de la Chaire « Digital Data and Design ».Il devient parallèlement Co titulaire de la Chaire « Digital Data Design », et Professeur vacataire à l’EDHEC.
Rony GERMON est également très impliqué dans la création d’entreprises. Président fondateur d’Intuicia Solutions, éditeur de logiciels 100% web (2012-2014) il est également Co-directeur de l’Incubateur inter-écoles « Start up Innovation » sous l’égide de l’Innovation Factory. Et il est très impliqué dans la cause du développement de l’entreprenariat des ultramarins.
Myriam HEINZ
 Cadre bancaire en « Hedge Funds » à la Société Générale.
Co-Fondatrice de Jeunesse Outre-Mer
 Cursus :
- Diplômée de l’Ecole Supérieure de Troyes
 Guadeloupe
Née à Haïti de mère guadeloupéenne, elle a également passé une partie de son enfance en République dominicaine, avant de rejoindre la Guadeloupe avec sa mère.
Malgré ses difficultés au début pour maîtriser la langue française, elle obtient cependant son Bac Scientifique, puis intègre la classe préparatoire aux grandes écoles de la CCI de la Guadeloupe. Elle part ensuite à Troyes, où elle est admise à l’ESC. Elle en sort avec son diplôme de Master 2 Finance/Contrôle de gestion. Ne parvenant pas à trouver un garant solvable pour son prêt étudiant auprès de la Société générale, c’est finalement son Ecole qui se porte garante..
Elle a l’opportunité d’obtenir un double diplôme en allant étudier pendant 1 an à l’Université Monterey de Mexico.
C’est auprès de la banque qui lui avait accordé son prêt, la Société générale, qu’elle a l’opportunité de faire son stage de fin d’études, et ensuite d’y être recrutée comme Cadre bancaire dans l’une de ses filiales, Lyxor Asset Management, entité dédiée aux stratégies alternatives dites « Hedge Funds ».
Ce dont elle est le plus fière, c’est de son engagement associatif en faveur de des jeunes d’outre-mer. Elle est la conceptrice et la co-fondatrice, avec Loïc Iscaillès, de la marque « Jeunesse Outre-mer » et du portail www.jeunesseoutremer.org, 1er réseau social professionnel des jeunes d’outre-mer qui regroupe près de 4000 jeunes et une trentaine d’associations, et qui organise le « Forum Pro Jeunesse »avec l’appui des Pouvoirs publics. TALENTS CONFIRMÉS CATEGORIE : DROIT –SCIENCES PO – COMMERCE - BANQUE
Yann MADÉ
 Responsable des activités Banque d’affaires de la Barclays en Afrique de l’Est
 Cursus :
- MBA de la London Business School
- Diplôme d’ingénieur de l’Institut National Polytechnique de Grenoble
 La Réunion
Né à la Réunion, il y a passé la plus grande partie de sa scolarité.
Animé d’une grande ambition de réussite, et très déterminé, il est admis à l’Institut National de Polytechnique de Grenoble où, après ses deux premières années d’école d’ingénieur, il passe une année complète d’échanges en Suède et un stage de 6 mois en Australie.
Diplôme en poche, il rejoint le très sélectif programme « Hauts Potentiels » de Texas Instruments. Après 6 mois à Munich et 6 mois à Villeneuve-Loubet, il rejoint le bureau commercial de Paris pour s’occuper des grands comptes pendant 4 années.
Au bout de ces 5 années enrichissantes, sa soif d’apprendre le reprend et il décide de compléter sa formation d’ingénieur avec un diplôme de commerce au sein de la London Business School, l’une des plus prestigieuses universités au monde. Il y obtient son MBA en 2011.
Ayant découvert avec grand intérêt la Banque d’Affaires à Londres, il rejoint, après un stage, la Barclays où il travaille sur des transactions de fusion/acquisition, levée de fond, d’introduction en bourse.
Fort de son expérience, et manifestant un très grand intérêt pour l’Afrique, il demande à être transféré au Kenya, comme vice-président, Barclays souhaitant étendre sa présence sur le continent africain dans le domaine de la Banque d’Affaires : il y couvre toute l’Afrique de l’Est.
Yasser MOULLAN
 Manager Qualité Système des ensembles de lancement Ariane, Soyuz, et Véga chez ARIANESPACE
 Cursus :
- Master Sciences et Techniques de la Matière et de l’Energie
- Expert en Conduite de Génie Développement Logiciel
 La Réunion
Yasserr MOULLAN est un spécialiste des migrations internationales.
Après sa licence d’Economie, option Economie Internationale, il obtient son Master 1 d’Economie à l’Université Panthéon Sorbonne, puis son Master 2 Recherche en Economie Internationale, Développement et Transition dans la même université tout en passant parallèlement Master ETE« Empirical and Theoretical ».».
Ayant décroché non sans mal une allocation de recherche, il poursuit en doctorat sur les problématiques des migrations internationales. Ses études sont publiées dans plusieurs revues scientifiques et présentées dans plusieurs conférences internationales. Et il a l’opportunité d’effectuer un séjour de recherche de 6 mois à l’Université Catholique de LOUVAIN.
.Après son doctorat, il est recruté comme chercheur par l’Institut de Recherche et de Documentation en Economie de la Santé pour s’intéresser à la santé des immigrés.
Depuis février 2014 il est chercheur à l’Institut des Migrations Internationales de l’Université d’Oxford, sur un projet consistant à recenser le nombre de migrants dans le monde. Puis il décroche une allocation de recherche financée par une fondation de l’Université d’Oxford pour développer un projet de recherche sur les migrations internationales de médecins.
Laïla VOLNAY
 Ingénieur Responsable Qualité dans une entreprise de négoce de café vert
 Cursus :
- Ingénieure Systèmes Agricoles et Agro-Alimentaires durables du sud de l’Université de Montpellier.
- DUT Génie Biologique option Industries Alimentaires
 La Réunion
Après son DUT Génie biologique, option Industries alimentaires, elle se dirige vers Sup Agro Montpellier, option Industries agroalimentaires spécialisées dans les pays du Sud. ;
Se rappelant les effluves du café que lui faisait sa grand-mère après l’avoir grillé elle-même, elle décide d’approfondir sa connaissance de ce produit, et y consacre tous ses stages.
Elle commence par un stage ouvrier à Hawaï dans une exploitation de café. En deuxième année, elle se trouve chez Nespresso en Suisse, dans l’équipe du café vert. : Elle y travaille sur l’impact des techniques de production sur la qualité du café en tasse.
Puis elle effectue son stage de fin d’études dans l’entreprise bordelaise Belco, importatrice de cafés verts, qui s’est dédiée à la commercialisation des produits du terroir.
Elle y est embauchée après son stage, en tant que responsable Qualité. Son rôle consiste à mettre en place un système d’évaluation des lots, afin d’entretenir la confiance des clients, et des fournisseurs.
Pensant qu’il faut valoriser son île dans ce qu’elle a de plus simple, la terre, elle estime que le café Bourbon Pointu, né à la Réunion, a un bel avenir devant lui.
TALENTS CONFIRMÉS ARTISTES CLASSIQUES - LETTRES - ARCHITECTURE
Florence BOYER
 Danseuse et Chorégraphe en danse académique au sein de sa compagnie ARTMAYAGE
 Cursus :
- Master 2 en Ethnomusicologie et Anthropologie de la Danse
- Maîtrise STAPS
- 2ème prix national de Danse (1998)
- Trophée « Femme d’avenir » de la Mairie de Paris
 La Réunion
Née à la Réunion, elle se dirige Après son Bac Economie et Social vers la préparation au professorat d’EPS en obtenant sa maîtrise STAPS à obtient sa maîtrise STAPS.
Puis monte ensuite à Paris avec pour ambition de préparer le concours de l’agrégation, mais prend conscience de son ignorance totale de l’histoire des pratiques physiques à la Réunion, et plus largement de sa méconnaissance de l’histoire de la Réunion. Elle décide alors d’approfondir ses connaissances scientifiques en passant un Master 2 Ethnomusicologie et Anthropologie de la danse en 2008. Et parallèlement elle fonde sa compagnie Artmayage où elle poursuit son travail chorégraphique autour de la danse maloya qui entretemps avait été inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
Elle a crée avec sa compagnie plusieurs pièces, dont « Ma métisse » en 2007,présentée à La Villette, et « Le conte d’Icare » (2008) a été produite au Musée du Quai d’Orsay. Puis « Di a Li » en 2008 qui expose les conditions d’une femme créole réunionnaise. Dans sa quatrième création, « Charoy » elle questionne les héritages des mondes créoles.
Florence BOYER est l’intervenante référente de la danse Maloya, qu’elle enseigne notamment à la Cité de la Musique.
 
Christine CHALCOL
 Professeur d’Education Musicale et de Chant Choral en Guadeloupe
 Cursus :
- CAPES et Agrégation de Musique
- Diplôme universitaire des Musiciens Intervenants
 Guadeloupe
Après son Bac en Guadeloupe, elle souhaite devenir Professeur de musique et de chant choral, mais se heurte à l’absence de structures agrées de musique dans son Île. Elle entreprend alors ses études de musique en Métropole, pendant 7 ans, dans la région de Tours, en s’inscrivant à plusieurs écoles de musique.
Elle y obtient successivement ses diplômes de fin d’études de piano, de formation musicale, de chant lyrique, de batterie.
Elle réussit ensuite à son CAPES tout en passant son diplôme de fin d’études de piano au Centre de formation des musiciens intervenants de Tours. Puis elle obtient son diplôme universitaire de musicienne intervenante en 2008.
Elle repart alors en Guadeloupe comme Enseignante de musique dans différents Collèges, puis elle entreprend de passer l’agrégation de musique, via une préparation du CNED, dont elle assume seule la charge financière.
Agrégée de musique, elle vient d’obtenir son poste de Professeur de musique au Lycée Carnot de Pointe-à-Pitre, et elle compte s’investir dans la création de la première école de musique agréée en Guadeloupe.
Loïc FELIX
 Artiste lyrique (Ténor)
 Cursus :
- Prix de chant du Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris
- Certificat d’Arts Dramatiques au CNSM de Paris
 Guyane
Fils de parents professeurs de musique, ce Guyanais quitte son pays à l’âge de 9 ans pour intégrer le prestigieux choeur d’enfants des « Petits chanteurs à la croix de bois »
C’est donc tout naturellement qu’il décide de se consacrer à l’art lyrique, et entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de danse dans la classe de Christiane EDA-PIERRE, tout en suivant parallèlement la classe d’art dramatique.
L’ aisance vocale et scénique de ce ténor au tempérament d’acteur lui a permis de s’illustrer dans un répertoire très varié qui lui ouvre les portes des plus grandes scènes européennes, sous la baguette de chefs d’orchestre de renommée internationale.
Techer NICOLAS
 Musicien et Compositeur de musique de films
 Cursus :
- Music Business – UCLA Extension
- Expert Protools Musique/Post Production – CMI
- Nombreux Média Awards pour ses musiques de films à Hollywood
 La Réunion
Passionné de musique depuis son enfance, ce Réunionnais part, après son Bac scientifique, poursuivre ses études musicales à Paris.
Il suit le cursus Musicologie de l’Université de Paris 8 puis une formation diplômante à l’Ecole normale de Musique Alfred Cortot de Paris. Il se tourne ensuite vers des études d’Ingénieur du son afin d’acquérir les compétences techniques nécessaires pour produire ses propres musiques.
Il part alors à Los Angeles, capitale du cinéma pour tenter sa chance dans le monde de la musique de film. Après être devenu assistant de compositeurs connus dans le monde du cinéma, il se lance dans la composition pour de courts métrages, ce qui lui vaut de remporter de nombreuses récompenses, et d’être nominé aux Hollywood Music in Media Awards dans sa catégorie qui réunit les plus grands compositeurs.
Il compose la musique de Mateo, ainsi que d’autres compositions utilisés pour les effets spéciaux de Godzilla, The Amazing Spiderman,Into the Woods..
Cette année, il est de nouveau nominé aux Hollywood Music in media Awards pour sa musique dans NO-A.
Il négocie avec Universal pour la création d’un album orchestral.
Thierry PECOU
 Chef d’Orchestre et Instrumentiste (Piano)
 Cursus :
- 1er Prix d’Instrumentation et Orchestration du Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Paris
- 1er Prix de composition et 3ème cycle de composition du CNSM de Paris
 Martinique
Ses nombreux prix de composition et d’orchestration l’attestent, Thierry Pécou est l’un des plus grands compositeurs français vivants: premiers prix de composition et d’orchestration au CNSM de Paris, prix Georges Cardin de l’Académie des Beaux Arts, prix Villa Médicis Hors les murs, grand prix de composition musicale de la Fondation del Duca, prix de la meilleure composition musicale 2010.
Ses oeuvres sont commandées et interprétées par des interprètes de renommée mondiale.
Mais il interprète aussi, fréquemment ses propres oeuvres au piano, en tant que soliste ou chambriste.
Ses compositions sont jouées par les plus grands orchestres à travers le monde, et deux de ses disques ont reçu un diapason d’or, en 2010 et 2012
Yasimin VAUTOR
 Chargée de Mission Nationale Eco-Quartiers et Conseil aux Territoires au Ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie
 Cursus :
- Diplôme d’Architecture DPLG
- Diplôme d’Architecte et Urbaniste de l’Etat
 Guyane
Sa passion été toujours été l’architecture, conçue comme un outil, et non une fin, au service des personnes qui habitent un espace, et contribuer à l’amélioration de leurs conditions et cadres de vie.
Aussi, après son Bac scientifique avec mention en Guyane, elle part faire des études d’architecture à l’Ecole nationale supérieure de Paris La Villette, où elle obtient son diplôme d’architecte DPLG en 2006.
Elle est ensuite Consultante internationale Junior à Madagascar, avant de revenir en Guyane pour mettre ses compétences au service de collectivités locales, et elle crée sa propre agence libérale d’architecture.
Elle fait sortir de terre le premier projet d’aménagement inscrit dans une démarche d’éco-quartier en Guyane.
Puis elle devient Chef de projet auprès de l’établissement public d’Aménagement-Guyane.
En 2014, elle est reçue au concours des Architectes Urbanistes de l’Etat.
Elle est depuis Chargée de mission nationale Eco-Quartiers à la sous-direction de l’aménagement durable du ministère de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Ce qui lui donne l’occasion de mettre en lumière les expériences et le savoir-faire des territoires français d’outre-mer en termes de planification et d’aménagement du territoire.
Géraldine AMBROISINE
 Médecin coordonnateur en EHPAD et en HAD. Co-Fondatrice et Co-
Présidente de l’Association Black Business Union
 Cursus :
- Docteur en Médecine générale
- Formation en Oncogériatrie, et en Nutrition parentale en
Responsabilité médicale et pharmaceutique, et en Médiation
 Martinique
Ancienne interne en médecine, elle obtient son doctorat en 2006, puis exerce d’abord en milieu hospitalier pendant
deux ans et demi, avant de se consacrer à une carrière libérale pendant 5 ans, tout en complétant sa formation par un
diplôme de gynécologie-obstétrique.
Elle a toujours eu la vocation à aider les autres : c’est pourquoi elle s’est fortement impliquée dans le domaine
associatif. Elle est co-fondatrice et co-Présidente depuis fin 2011, de l’association « BBU Black Business Union »,
dont l’objectif principal est de valoriser les compétences et le savoir-faire des ultramarins auprès des professionnels
confirmés.
Au sein de cette structure, elle est responsable du Pôle Santé qui se fixe comme objectifs de constituer un réseau de
compétences dans le domaine de la santé, d’accompagner les étudiants dans leur cursus et dans leur installation, et
d’informer le public sur les problématiques de santé touchant spécifiquement les populations ultramarines.
Son objectif ? se spécialiser dans la prise en charge des personnes âgées afin de mettre à plus long terme ses
compétences dans son Île natale confrontée au vieillissement de sa population.
Matthieu CARUEL
 Maître de Conférences à l’Université Paris Est Créteil
 Cursus :
- Docteur de l’Ecole Polytechnique
- Master de l’Ecole Polytechnique
- Ingénieur de l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées
 La Réunion
Originaire de la réunion, il a un parcours scientifique de très haut niveau qui l’a conduit de la construction des Ponts
à la mécanique des muscles.
Il obtient la même année son diplôme d’ingénieur des Ponts et Chaussées son Master de l’Ecole Polytechnique :
son travail de recherche sur l’amélioration du processus de synthèse de membranes en céramique pour les piles à
combustibles fait l’objet d’une publication scientifique, ce qui est rare pour un stage.
Il devient ensuite Ingénieur de recherche au Centre scientifique et technique du Bâtiment où il travaille sur la
performance énergétique des bâtiments.
Puis de 2008 à 2011, il prépare une thèse de doctorat au laboratoire de Mécanique des Solides de l’Ecole
Polytechnique en travaillant sur un modèle mécanique de contraction musculaire en vue de réaliser un muscle
artificiel: ses résultats sont publiés dans les meilleures revues scientifiques, présentés dans une conférence
internationale et font l’objet d’un encart spécial dans la revue Nature.
Il rejoint ensuite l’INRIA en qualité de chercheur contractuel de 2011 à 2014 : il travaille dans le cadre du projet
MEDISIM qui vise à développer un outil de simulation de la contraction cardiaque utilisable par les médecins à des
fins de diagnostic clinique.
Depuis 2014, il est Enseignant chercheur à l’Université de Paris Est Créteil en qualité de maître de conférences tout
en poursuivant sa collaboration avec MEDISIM sur la biomécanique du coeur. Parmi ses projets professionnels
figurent : des travaux sur la mécanique des neurones dans le cadre des recherches menées sous la direction de
James ROTHMAN, Pr à l’Université de Yale et Prix Nobel de médecine 2013; et un nouveau projet au sein de son
Laboratoire avec pour objectif la conception d’un nouveau matériau biométrique fonctionnant comme un muscle.
TALENTS CONFIRMÉS
CATEGORIE : MEDECINE – PHARMACIE - BIOLOGIE
Anna-Sophie FISTON-FLAVIER
 Maître de Conférences à l’Université de Montpellier
 Cursus :
- Doctorat de Génomique
- DEA de Génétique
 Guadeloupe
Cette Guadeloupéenne doit changer de lycée pour passer son Bac scientifique alors que son corps professoral voulait l’orienter vers le tertiaire.
Elle se sent très vite attirée par la biologie et les offres de formation pluridisciplinaires, mais ne pouvant pour des raisons financières se permettre de postuler à une grande Ecole offrant ce type de formation, elle s’inscrit à Paris 7, la première université offrant une formation en Bio-informatique. Elle y passe sans difficultés sa Licence et sa maîtrise dans cette discipline. Puis elle est acceptée en DEA de génétique à Paris 6 , où elle obtient son doctorat en génomique.
A la fin de son doctorat, elle accepte, malgré les contraintes familiales que cela implique, l’offre de Dimitri Petrov, Professeur à Stanford, d’effectuer un post-Doc dans son laboratoire. Elle devient ainsi experte dans son domaine: l’analyse des données de séquençage à haut débit pour l’étude de l’évolution et de l’adaptation des génomes. Ses travaux sont récompensés par des prix, des bourses, et font l’objet de publications dans des revues scientifiques.
Elle rentre ensuite en France pour postuler à un poste de chercheur, puis en 2013, elle obtient son poste de Maître de Conférences à l’Université de Montpellier, où elle est enseigne la Génétique et la Bio-informatique.
Charles LATCHOUMANE
 Enseignant chercheur et Professeur à l’Université de Sciences et technologie de KAIST ( Corée du Sud)
 Cursus :
- Diplôme d’ingénieur physique de l’INPG Grenoble
- Master en instrumentation pour les Bio-technologies (INPG Grenoble)
- Master et Doctorat en Neurosciences de l’Université de KAIST (Corée du Sud)
 La Réunion
Après son Bac scientifique obtenu à La Réunion et ses classes Prépa, il intègre l’Ecole supérieure de physique de Grenoble où il obtient son diplôme d’Ingénieur en 2004 dans la filière « Instrumentation pour les biotechnologies. Puis un Master Instrumentation pour les biotechnologies.
Sa passion pour la culture asiatique le conduit ensuite à partir en Corée du sud pour obtenir un double master entre son Ecole et une université coréenne. Ce qu’il réussit en obtenant un Master en Neuroscience à l’Université de KLAIST. Il commence à travailler à l’époque à des modélisations du cerveau humain et des analyses de signaux du cerveau enregistrés sur des sujets atteint de trouble du sommeil ou de la mémoire.
Il s’épanouit dans ce domaine durant son doctorat, parvenant à publier dans les plus prestigieuses revues scientifiques. Travaillant sur la prédiction des étapes du sommeil basée sur une analyse nouvelle des microcycles du cerveau, il achève sa thèse en 2010. Il publie ensuite le fruit de ses recherches sur des systèmes de diagnostic de la maladie d’Alzheimer, et sur des maladies du trouble de l’attention et de l’hyperactivité.
Ce parcours académique lui a valu d’être recruté comme Professeur associé de son Université, et d’intégrer comme chercheur un laboratoire prestigieux de neuroscience en Corée du Sud.
Il s’épanouit pleinement dans son pays d’adoption, devenu père de deux enfants coréens/réunionnais/français.
Christelle LEMUS
 Chercheur en post doctorat chez BIOSPHERES
 Cursus :
- Doctorat en Pharmacognosie (pharmacopée à partir de principes actifs naturels)
- Master 2 Sciences du médicament
 Martinique
Après son Bac scientifique obtenu en Martinique, elle part poursuivre un parcours universitaire en chimie fondamentale à l’Université Pierre et Marie, jusqu’à l’obtention de son Master 1 en 2006. Elle poursuit ensuite en Master2 Recherche en Sciences du médicament à la Faculté de Pharmacie de Paris. C’est là, au cours de son stage de validation, qu’elle découvre la Pharmacognosie, encore appelée Chimie des substances naturelles, discipline qui suscite aussitôt son intérêt.
Son Master 2 obtenu en 2007, elle poursuit en doctorat, en mettant en place avec l’aide de la Région Martinique, une thèse sur un sujet visant à contribuer à la connaissance des plantes des Petites Antilles, tout en effectuant parallèlement des heures d’enseignement à différents niveaux universitaires . Son doctorat en poche en 2011, elle part ensuite effectuer un stage postdoctoral à Athènes dans l’un des meilleurs laboratoires de pharmacognosie d’Europe, et rédige de nombreuses publications.
Souhaitant travailler sur le potentiel phytochimique et pharmacologique de la flore antillaise, elle effectue un nouveau stage postdoctoral avec le Pôle universitaire de Valorisation des Plantes Médicinales et Aromatiques de la Martinique.
Désireuse de contribuer au développement de la recherche dans son Ile, elle vient d’intégrer le groupe Biosphères de l’Université des Antilles Guyane en tant que Chercheur contractuel. Son sujet de recherche concerne la valorisation des bio déchets issus de la transformation de la goyave, en collaboration avec un industriel local.
Idriss TROUSSIER
 Chef de Clinique Assistant en Radiothérapie à la Pitié Salpêtrière
 Cursus :
- Docteur en Médecine spécialité Oncologie-Radiothérapie
- Diplôme d’Etudes spécialité Oncologie-Radiothérapie
 La Réunion
Après son Bac passé à la Réunion, il part à Paris V passer avec succès ses deux premiers cycles d’études médicales, qui lui ouvrent la possibilité de poursuivre sa formation dans les grands hôpitaux parisiens.
Il entre ensuite en Internat de médecine de 2010 à 2015, en se spécialisant sur l’option Oncologie, option radiothérapie.
Il passe sa thèse de médecine en 2013.
Il obtient en 2014 deux prix, dont le prix Lucien Mallet, qui récompense chaque année un radiothérapeute français.
Terminant actuellement sa formation au Centre hospitalier universitaire de Lausanne, il est d’ores et déjà embauché comme chef de clinique assistant dans le service de radiothérapie de la Pitié-Salpétrière
 
 

Pour célébrer Christiane Eda Pierre,  la Marraine des Jeunes Talents de l'outre-mer, le contre-ténor Fabrice di Falco de renommée internationale en compagnie de la lauréate talent de l'outre-mer 2015 la talentueuse soprano colorature Deborah Menelia Attal, à interprété le duo d'amour  " la Barcarole" exrait des contes d'Hoffmann.

Ce duo à connu un vif succès auprés du public présent lors de la cérémonie du Casodom au Conseil économique, social et environnemental après un reportage ci-joint qui présente la diva de la Martinique : Madame Eda Pierre

https://www.youtube.com/watch?v=iGu7g60uCSo

photos ci-dessous:Fabrice Di Falco et Déborah -Mélénia Attal/ Romuald Grimbert-Barré.
 
tom2015 difalco
tom2015 violoniste

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'indiquer les informations obligatoires (*).
Le code HTML n'est pas autorisé.

Aller au haut